Lexa [Terminée]
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lexa [Terminée]
Lun 19 Déc - 23:14
Lexa de la Rivière du Rêve




Nom : Lexa n’a pas de nom de famille comme il est courant d’en rencontrer dans la Galaxie. Elle se présentera - lorsque cela est nécessaire - comme « Lexa de la Riviere du Rêve », qui est le nom de son Clan.
Prénom : Lexa
Surnom : « Sœur » ou « Matriarche » sont les titres par lesquels les autres Sorcières l’appellent. Elle ne se connaît pas de diminutif, son prénom étant déjà assez court comme cela.
Espèce : Humaine
Date de naissance et âge : En 122 ABY. Lexa a 36 ans
Monde d'origine : Dathomir

Groupe(s) : One Sith
Rang : Matriarche Sœur de la Nuit


COMPÉTENCES / FORCE / SABRE-LASER


Don inné : Magie Sith
Pouvoirs :
- Rang I : Tous
- Rang II :

  • Forme de Prédilection : Djem So
  • Forme de base : Soresu
  • Maîtrise de spécialisation basique : Epée Sith
  • Lance de Minuit Noir
  • Persuasion animale
  • Piste de Sang


- Rang III :

  • Maîtrise de spécialisation acquise : Epée Sith
  • Soin Sith
  • Alchimie Sith : Enchantement d'Armure
  • Arme de Force
  • Esprit de bataille

- Rang IV :

  • Sort de Dissimulation
  • Vague de Force
  • Étreinte de Force
  • Forme de base confirmée : Djem So


PROJECTION HOLOGRAPHIQUE




Lexa est une femme plutôt banale. Elle n'est ni très grande, ni très petite et sa silhouette en V, bien qu'indéniablement féminine, suggère une certaine fragilité. Toutefois, avec le temps, Lexa a appris à pallier les défauts de ce corps et, aujourd'hui, elle est parfaitement en mesure de s'imposer malgré son petit mètre soixante-dix. En effet, la brune se tient toujours très droite, les mains jointent dans son dos la plupart du temps et donne cette impression de grandeur et de force. Certaines personnes à l'humour douteux seraient probablement susceptibles de faire des commentaires douteux, alliant un ballet et son postérieur, dans l'unique but de faire rire la populace...

Nous pouvons donc dire sans crainte que Lexa est une puce. Malgré un corps tout en muscle, elle n'est pas très lourde et se démarque davantage par sa grande agilité plutôt que sa force brute. Ce constat apparaît évident lorsqu'elle combat, mais les plus observateurs le remarqueront même dans sa démarche, qui est fluide et élégante. Nue, l'apparente fragilité de Lexa demeure, mais ses épaules larges et la musculature se dessinant sous sa peau halée vient couper court à cette impression. A cela s'ajouta des formes bien marquées, sans être opulentes, faisant d'elle une véritable femme. Sa poitrine est ferme et ses fesses rebondies tandis que la finesse de ses hanches est mise en valeur par des jambes élancées. Celles-ci la soutiennent avec force, sans jamais faillir et, tel le roseau, Lexa ploie sans jamais se briser... Dans cet élégant tableau, l'on distingue enfin la force de ses bras et la finesse de ses mains, dont les paumes mises à rudes épreuves sont légèrement calées.

La vie de Lexa n'a jamais été une promenade de santé. Très jeune, elle fut soumise à un rude entrainement qui transforma peu à peu son corps en celui qu'il est aujourd'hui. Ces épreuves ont laissé des marques sur le corps de la brune, des cicatrices qu'elle porte avec fierté et qui font partie de son histoire, de qui elle est. Plus ou moins récentes, ces marques sont le résultat de violents duels dans sa jeunesse, de morsures d'animaux féroces, de brûlures de blaster ... Elles racontent une histoire aussi certainement que Lexa pourrait le faire de vive voix. D'autres marquent viennent s'ajouter à cette collection étendue, différentes mais servant également à se rappeler les épreuves et les passages importants de cette existence. En effet, la brune possède deux tatouages, chacun possédant une signification bien précise. Le plus petit se situe sur son bras droit, entre l'épaule et le coude, et prend la forme de T stylisés remplie de courbes et d'arabesques finement exécutés. Le second, le plus important, se situe dans le dos de la brune. Il commence à quelques centimètres de la base de sa nuque et descend jusqu'au creux de ses reins. Ses multiples cercles noirs représentent les vies que Lexa a dû prendre lors du premier test de l'Épreuve, lorsqu'elle avait seize ans.




De l'ensemble de son corps, le visage de Lexa est sans doute ce que ses interlocuteurs se rappelleront le plus. Celui-ci est de forme ovale, le front haut et les traits fins. Mais ce sont ses yeux que l'on remarque de primes abords. D'un vert limpide, ils peuvent se faire doux comme féroce, glacial comme neutre. Toujours soulignés de noir, ils sont surmontés par des sourcils parfaitement tracés - preuve que Lexa ne néglige pas son apparence. Juste en dessous, son petit nez s'accorde parfaitement à ce visage et surmonte une bouche aux lèvres étonnamment pulpeuses, qui sourit rarement. Enfin, sur les côtés de son crâne, deux petites oreilles. Sa chevelure brune vient finalement encadrer son visage. Ondulée, elle est généralement coiffée de multiples tresses afin de la retenir en arrière. Ainsi, Lexa garde sa féminité tout en ayant le visage parfaitement découvert.

Enfin, il est important de noter que la brune se départit rarement de son air neutre. Au fil du temps, elle a, en effet, apprit à garder ses émotions à l'intérieur. Elle les extériorise rarement et, de ce fait, parait souvent très distante vis-à-vis de ceux qui l'entoure.

ÉQUIPEMENT


Epée Sith : Les épées Sith sont de véritables raretés ! Elles ont autant leur place dans un musée que sur les étagères d'un collectionneur ... Mais celle de Lexa n'a sa place qu'à sa ceinture. Forgée selon la magie des Sœurs de la Nuit, cette lame répond systématiquement aux besoins de sa propriétaire. Que ce soit s’alourdir ou, au contraire, se rendre plus légère, changer de forme ou contrer les éclairs de Force, les tirs de blasters et les lames de sabre laser.





Sabre laser : Simple sabre laser contenant un cristal rouge manufacturé. Lexa le garde sur elle comme une arme de secours mais ne s’en sert jamais en temps normal, y préférant son épée.

Tenues enchantées : Lexa porte très souvent les mêmes tenues, d’une part parce qu’elle se contente de peu et d’autre part car celles-ci sont enchantées ! En usant de la Magie Sith, la guerrière a doté ses tenues d’un champ énergétique semblable à un bouclier de Force, raison pour laquelle elle se passe très bien du pouvoir de Déflexion. Toujours proches du corps, ses vêtements moulent celui-ci et lui offre une liberté de mouvement total. Lexa porte très mal les couleurs claires et préfère donc les vêtements sombres, le noir revenant systématiquement, de même que son long manteau dont l'extrémité flirt avec le sol.
Elle porte toujours une large spalière en phrik à l'épaule gauche. Légère, elle n'encombre pas la demoiselle malgré sa taille. A cette spalière est accroché un fin et très long foulard rouge, qui traîne toujours derrière elle, dont elle se sert parfois en guise de couvre-chef. Malgré sa longueur, il ne l'a jamais gêné en combat. Au niveau des avant-bras, la guerrière porte toujours des protections pourvues de plaque en phrik afin de l'aider dans ses duels contre d'autres sensitifs. Ses mitaines sont également renforcées au niveau des phalanges de façon à ce qu'elle puisse aisément frappe sans se blesser.

Ceinture utilitaire : Celle-ci comporte des outils de bases : comlink, respirateur, corde-grappin, datapad ...

DOSSIER PSYCHOLOGIQUE



Les Soeurs de la Nuit sont, à bien des égards, un mystère pour le commun des mortels. Vivant de façon primitive sur Dathomir elles ont développé une mentalité bien à elles et leur Religion - une façon de manipuler la Force - le rend d’autant plus inaccessible. Car, en effet, elles sont de redoutables utilisatrices de la Force, ayant développé des techniques uniques, mais le concept même de “la Force” n'existe pas au sein de leur culture. Pour elles, il existe deux mondes : le monde physique et le monde spirituel, les deux se trouvant en parallèle. C’est dans ce monde spirituel que vivent les Esprits et c’est à ces Esprits que les Soeurs font appel lorsqu’elles utilisent la Force, que ce soit à la façon des Jedi et des Sith ou au travers d’incantations. En tant que Matriarche de son Clan, Lexa voue un profond respect envers les Esprits, qu’ils soient animal, des essences végétales ou ses propres ancêtres. D’ailleurs, la croyance veut que si une Soeur leur manque de respect, son corps sera détruit. Bien que cela soit, en vérité, dû à une utilisation trop intense du Côté Obscur de la Force, cette croyance reste fermement ancrée en Lexa, qui use de ses pouvoirs avec un profond respect.

Ainsi, pour la Matriarche, les querelles entre les Jedi et les Sith sont profondément idiotes. Bien qu’elle les comprenne du fait de la philosophie des deux Ordres, elle ne peut que les observer avec dédain : Pour les Soeurs, il n’y a pas de bons ou de mauvais esprits, ou côté - ce que pense les Sorcières de Dathomir, par ailleurs - et c’est ce qui les rend si parfaits. Le plan spirituel s’équilibre de lui-même comme le fait la nature sur le plan physique en instaurant une chaîne alimentaire. Après tout, s’il n’y a plus de prédateurs pour dévorer les ruminants, la nature se verra détruite petit à petit par eux, tandis que s’il y a trop de prédateurs, ils finiront par ne plus avoir de quoi se nourrir et la famine s'installera… Ainsi, c’est donc la même chose concernant la Force et ce n’est pas parce que Lexa tue au nom des Esprits que cela fait d’elle une Sith ou une utilisatrice du Côté Obscur. Tout ceci n’est que l’ordre des choses, tous les Esprits étant essentiels à la vie.

Ainsi, Lexa est quelqu’un de très Spirituel, doté d’un profond respect envers ses pairs, ses aînées et les Esprits. Elle juge inutile de faire couler le sang par pur plaisir mais elle n’hésite pas à se battre lorsque cela est requis. C’est une farouche combattante, douée à l’épée, qui s'entraîne depuis des années. Bien que certaines de ses Soeurs soient des adeptes des attaques sournoises, Lexa préfère les duels en bonne et due forme et apprécie que les personnes qu’elles rencontrent clarifient leurs intentions s’ils souhaite se battre. Elle fait grand cas de l’honneur guerrier et n’a qu’une parole. Cela est paradoxal, car Lexa n'hésite pas à mentir si cela peut servir ses intérêts et ceux de ses Soeurs. Enfin, de façon générale, outre ses Soeurs, elle apprécie peu les combattants de l’ombre...

A la mort de l'une d'entre elles, elle rejoint les Esprits et le Plan Spirituel - comme un Jedi ou un Sith rejoint la Force - c’est pourquoi la Matriarche ne craint pas sa propre mort et accepte cette éventualité avec une sérénité troublante. Songer à sa propre mort ne l'effraie pas et elle en parle avec calme lorsque le sujet est évoqué. C’est pour cette raison que Lexa ne s’attriste pas de la disparitions de ses pairs - celle-ci n’étant pas la fin mais un renouveau. De ce fait, nombre de personnes penseraient que la Matriarche est sans coeur, mais cela est totalement faux. Au contraire, Lexa est une personne proche des siens, concernée par leur avenir et elle sacrifierait sa vie pour eux sans hésitation si cela était nécessaire. C’est, toutefois, un fait qu’elle ne met pas en avant de sorte que cela ne puisse être utilisé contre son peuple.

" La victoire se tient dans le dos du sacrifice "
" Mon devoir est de protéger les miens avant tout. "


En effet, la Sorcière prône la discipline, dans ses rangs comme chez elle-même, et ne tolère pas l’irrespect. Se laisser aller à des pulsions animales sans réflexion n’est pas une solution à ses yeux. Les sentiments font partie d’un être et ne doivent pas être ignorés, mais ils méritent d’être contrôlés de façon à ne pas devenir de vulgaire bête sauvage. Ce contrôle permet de se maintenir au sommet de la chaîne alimentaire, représentant ainsi ce que la nature fait de mieux. Lexa est une femme s’exprimant peu, plaçant rarement un mot au-dessus de l’autre, et dont le faciès garde souvent une expression neutre. Seuls ses yeux expriment parfois la rage qui l’anime. Ce contrôle de soi se retrouve dans les décisions qu’elle est amenée à prendre, là où elle s’évertue à écouter sa tête, à penser au bien du plus grand nombre de ses Soeurs, avant d’écouter son coeur. Cette façon de faire paraît froide, parfois immorale, mais Lexa ne se préoccupe guère du jugement des autres. Elle n'est pas très expansive sur ce qu'elle ressent et dissimule aisément ses sentiments. Il lui arrive de les dévoiler, de s’abandonner à une étreinte charnelle avec une inconnue, mais elle parle très peu d'elle-même ou jamais sans raison.

Concernant l’avenir, Lexa veut voir les Clans unies reprendre Dathomir, par le sang s’il le faut, et convertir ou détruire les Sorcières de Dathomir. Si cela doit passer par le One Sith, qu’il en soit ainsi, mais la Matriarche n'exclut aucune option. Elle est une femme réfléchie, prompte à écouter et, malgré tout, ouverte au changement. Bien qu’elle tienne à sa culture et à se trouver proche de la nature, Lexa sait que l’avenir se fera parmi les étoiles. Si elle ne sera jamais très à l’aise sur une planète telle que Coruscant, avec ses tours de verre et d’acier, elle est parvenue à s’adapter à la technologie. Pour autant, comme cela est écrit dans le Livre des Ténèbres, une Soeur ne doit jamais oublier d’où elle vient.


HISTOIRE


Chapitre I
122 ABY - 142 ABY


Dathomir est un mode inhospitalier, profondément hostile en raison de la présence d’espèces animales particulièrement dangereuses. Les Rancors, pour ne citer qu’eux, sont présents en de nombreux points sur le globe et représentent un grand danger pour quiconque s’aventure sur Dathomir sans préparation. Pourtant, des humanoïdes vivent sur cette planète, redoutant sa faune hostile tout en s’y intégrant parfaitement. Sorcières de Dathomir et Soeur de la Nuit, descendantes de la Jedi exilée Allya, vivent et chassent à la surface de ce monde depuis des siècles.

Les Hommes, sur Dathomir, vivent à l’écart. En effet, la société des Sorcières de Dathomir et des Sœurs de la Nuit est matriarcale et, à l’instar de la société Hapienne, les hommes n'ont quasiment aucun droit. Ils servent avant tout de reproducteurs et de combattants lorsque les conflits éclatent entre les différents clans.

En 122 Après la Bataille de Yavin, alors qu’il régnait un certain calme sur la Galaxie, la mère de Lexa vint sélectionner le meilleur mâle, le meilleur combattant, dans l’espoir de donner naissance à une fille. Si, par malheur, elle m’était au monde un garçon, il rejoindra son père. Cela pouvait paraître cruel, mais c’était ainsi que vivaient les Soeurs de la Nuit. Ainsi, Tenyelle entraîna le futur père de son enfant dans sa couche et s’employa à concevoir. Il n’y avait aucun amour dans leur étreinte et elle se préoccupait peu du plaisir de l’esclave. Elle n’avait qu’une chose en tête : sa future fille.

Celle-ci naquit neuf mois plus tard. Son père n’en sut jamais rien chose tout à fait normal. L'accouchement eut lieu dans la Riviere du Rêve, endroit qui donne son nom au Clan. Tenyelle était installée dans l’eau et plusieurs soeur l’entouraient. La Riviere du Rêve était un lieu très connu pour ses Rancors, qui vivaient tout près, mais ces créatures furent aisément tenues à l’écart par ceux que les Soeurs avaient domptés. Le travail dura donc douze longues heures, un moment très pénible qui laissa Tenyelle très affaiblie. Fort heureusement, les Soeurs de la Nuit étaient des utilisatrices de la Force très douée et elles n’eurent aucun mal à préserver la vie de la nouvelle mère, faisant appel à la miséricorde des Esprits pour qu’ils lui rendent santé et force. Le lendemain, Tenyelle était en forme, bien qu’elle gardât le lit quelques jours, et tînt fermement sa fille contre sa poitrine mise à nue.

Tenyelle était une bonne mère. Physiquement, elle n’avait rien d’avenant, mais sa fille était la prunelle de ses yeux. C’était une guerrière et, plutôt que d’avoir des tatouages faciaux, elle peignait son visage de peintures de guerre lorsqu’elle quittait le Clan, que ce soit pour chasser ou combattre leurs regrettés Soeurs Lumineuses. Toutefois, suite à la naissance de Lexa, Tenyelle demeura au sein du Clan et ne s’éloigna guère, sauf en compagnie de Rhobeyrt, son Rancor, qu’elle avait dompté depuis de nombreuses années. Contrairement à ce que le commun des mortels pense, les Rancor sont des créatures sages et tendres entre eux et les Soeurs de la Nuit sont capables de se connecter à eux, de leur parler et de les monter. Tenyelle ne craignait pas qu’il arrive quelque chose à Lexa en compagnie de Rhobeyrt, il arriva même que, petit fille, Lexa reste seule avec lui, sous sa protection, en attendant sa mère.

Lorsqu’elle fut en âge de tenir une arme - factice - Tenyelle mit Lexa à l'entraînement. Elle apprenait également tout ce qu’elle devait savoir sur leur Clan, sur Dathomir et, bien entendu, sur la Galaxie. En effet, si les Soeurs vivaient de façon simple, la technologie n'était pas pour autant absente de leur existence et certaines des leur - les meilleures - voyageaient parmi les étoiles. Elles savaient concevoir leurs armes, comme les sabres laser et leurs variantes, et elles gardaient également le secret de la fabrication de l'arc à plasma, un outil qu'elles étaient les seules à manier. Tenyelle passait énormément de temps avec sa fille, mais les autres femmes du Clan participaient également à l’apprentissage de cette nouvelle soeur. Ainsi, très rapidement, Lexa fut placée sur le chemin que sa mère avait elle-même arpenté.

Et tandis qu’elle devenait, jour après jour, une véritable Soeur et Sorcière, la Galaxie était la proie des Sith et ces depuis quelques années déjà. Pourtant, sur Dathomir, les événements Galactiques étaient le cadet des soucis. Les Sith ne semblaient pas s'intéresser aux Soeurs - pourtant de potentielles alliées - et Lexa grandit dans une certaine quiétude malgré l’hostilité environnante. La mort de Darth Krayt et la reprise du trône Impérial par les Fel en 138 fut un événement dont Lexa entendit parler grâce aux Soeurs qui revenaient sur la planète après une mission, sans quoi celle-ci serait resté dans l’ignorance. Ceci dit, la native de Dathomir ne semblait pas réellement intéressée par tout cela, même si elle demanda des précisions à celles qui voyageaient parmi les étoiles…

En vérité, Lexa avait la tête ailleurs : L’Epreuve, formée par trois test : de la Violence, de la Nuit et de l'Élévation. Il s’agissait d’un événement permettant de garder les meilleurs guerriers et assassins et d’éliminer les plus faibles, une tradition rappelant fortement celle des Sith. Âgée de 16 ans et s’étant entraîné toute sa vie, Lexa devait se soumettre à ce Test si elle souhaitait devenir une véritable Soeur de la Nuit.
Le Test de la Violence, comme son nom le suggère, permet aux candidates de démontrer leurs capacités guerrières dans des combats à morts. Dans l'arène, face à des filles qu’elle avait côtoyé toute sa vie, Lexa ne voyait que des cibles à abattre, elle n’avait pas le choix. Ce test permettait de déterminer le tempérament d’un combattant et Lexa se dévoila en leader, créant une alliance pour vaincre les adversaires les plus coriaces. Ce test n’admettait aucune faiblesse et, ce jour-là, Lexa prit les vies de huit autres apprenties avant que les entraîneurs sonnent la fin du combat. Ces huit vies, elle ne les oublia jamais : Ces filles qui étaient mortes pour qu’elle s’élève trouvèrent leur place sur son propre corps en la forme de l’un de ses tatouages.
Le Test de la Nuit, quant à lui, ne pouvait avoir lieu que sous certaines conditions, car il demandait une obscurité totale. Une fois encore, les candidates encore en jeu devaient s’affronter… Dans l’obscurité. Ainsi, lorsque les lunes furent basses et que toutes les lumières du Clan furent éteintes, le Test commença. De nouveau dans l'arène, Lexa invoqua les Esprits pour obtenir la capacité de voir sans ses yeux et d'entendre au loin. Grâce à eux, ses capacités physiques furent dopées, lui permettant de triompher dans cette arène qu'elle connaissait déjà.
Enfin, pour le troisième test, les candidates devaient évoluer sur des piliers mobiles. Ce Test permettait de dévoiler l’étendue de la capacité d'adaptation d’une apprentie. Tomber d'un pilier ou hésiter lors d'un saut était généralement mortel. De nombreuses apprenties périrent de cette façon, les plus doués profitant de l'hésitation des moins bons pour frapper avec justesse. Lorsqu'il ne resta que les meilleurs, ce furent au court d’âpres affrontements et d'embuscade que se conclu le troisième Test.

Au terme de l’Epreuve, les Apprenties furent élevées au rang de Soeur de la Nuit et de guerrière à part entière. Toutefois, l'entraînement n’était pas terminé et il s’avéra encore plus difficile que tout ce que Lexa avait déjà connu. Ce n’est que quatre années plus tard, en 142, que sa première mission en dehors de Dathomir lui fut confiée.

Chapitre II
142 ABY - 150 ABY


Il était très courant que les Sœurs de la Nuit vendent leurs talents de guerrières et d’assassins pour qui étaient capable d’aligner les Crédits. Le Soleil Noir ou les Seigneurs du Crime Hutt étaient en ligne de mire, mais les Sith étaient également de bons clients, même après la mort de Krayt.

En 142, Lexa fit ses premiers pas hors de sa planète. Son baptême de l’air se passa sans problème majeur mais la demoiselle se montra particulièrement tendue jusqu’à ce que le vaisseau gagne la terre ferme. Pour la brune, tout ceci était nouveau et le moindre bruit inconnu était la source d’une inquiétude. Si elle garda un visage impassible afin de ne pas perdre le change devant les autres Sœurs, Lexa n’en mena pas large. Elle eut également des difficultés à appréhender la technologique blaster et trouva celle-ci d’une brutalité sans égale, y préférant nettement la noblesse d’une lame. Bien qu’elle comprît l’utilité de telles armes, la guerrière resta donc campée sur ses positions : elle n’utiliserait jamais un tel outil et préférait son épée, qu’elle avait elle-même forgée avant son départ à l’aide des Esprits. Une lame qui était suffisamment puissante pour renvoyer les tirs lasers et contrer les légendaires lames des Jedi et des Sith.

Le premier monde sur lequel Lexa posa le pied fut Corellia, sous les traits d'une simple chasseuse de primes. Le dépaysement fut total et d’une certaine violence, ébranlant la jeune femme. Sur ce monde industrialisé où les tours de verres et d’acier pointaient vers le ciel, elle se sentait étouffer. La jungle luxuriante de Dathomir était bien loin ! Elle était entourée par le bruit et … Les gens. Voir autant de personnes, de toutes races et toutes origines, la laissa interdite. Elle n’était pas craintive, au contraire, mais elle ne s’était pas attendue à une telle foule. Dans cette jungle d’acier, elle dut prendre un moment pour se souvenir de l’enseignement des Sœurs du Clan et être en mesure de retrouver son premier employeur. A celui-ci, elle fit une forte impression ! Elle avait troqué ses peaux et cuirs de bêtes pour des vêtements plus modernes, mais même son long manteau noir, ses bottes avec attaches métalliques ou sa ceinture utilitaire ne pouvaient effacer les peintures de guerre qu’elle portait et qui lui donnait un regard à la fois pénétrant et intimidant. Ni froide, ni avenante, elle l’avait fixé sans exprimer le moindre sentiment, elle l’avait écouté dans un silence religieux avant de s’en retourner après une simple et vigoureuse poignée de main.

Par la suite, les contrats s’enchaînèrent tandis que Lexa se familiarisait avec la Galaxie. Elle se tailla également une certaine réputation et le Clan n’hésitait plus à lui soumettre les contrats les plus juteux, mais aussi les plus risqués. Elle connue parfois le goût amer de l’échec et son corps s'en trouva marquer à vie, mais la brune était une battante depuis toujours, elle ne resta pas à terre bien longtemps.
C’est vers la fin de l’an 144 qu’elle fut amenée à rencontrer les Sith pour la première fois. Cet événement marquant fut à la fois très intéressant et très étrange, Lexa ayant l’impression de rencontrer un semblable mais aussi une personne totalement opposée à elle. Il s’agissait d’un Sith opérant pour Darth Maladi et, en acceptant le contrat, Lexa se lia aux Sith, acceptant de leur prêter main forte dans l’enlèvement d’enfants sensitifs. De tels actes étaient facilement critiquable, mais la brune était prête à beaucoup pour son peuple, y comprit enlever des enfants. Elle participa ou mena plusieurs enlèvements et, très minutieuse, elle massacra parfois toute une famille afin de protéger ses alliés et ses Soeurs.

Vers le milieu de l’année 145, Lexa fit la rencontre de Yvenoa, une Sœur du Clan de la Rivière du Rêve ayant quitté Dathomir alors qu’elle passait l’Epreuve. Cette rencontre se fit d’une façon peu conventionnelle. En effet, la brune attaqua cette femme qu’elle pensait être une rivale pour un contrat sans se douter qu’elle n’avait tout simplement pas reçu le message qui devait l’informer de la nécessité de coopérer avec une Sœur. Le duel fut aussi bref que féroce et Yvenoa pu prouver à Lexa qu’elles étaient liées. Toutefois, ce n’était pas pour autant que la brune allait se montrer sympathique et, plutôt que d’accueillir cette Sœur avec chaleur, la guerrière fit preuve de son tempérament peu expansif en demeurant distante avec la nouvelle venue. De plus, le comportement de cette dernière était à l’opposé du sien et cela conduisit à de nombreuses frictions, parfois violentes, jusqu’à ce qu’elles trouvent un terrain d’entente après s’être obligé à discuter calmement, pour le bien de la mission. En vérité, elles avaient plusieurs points communs – comme le bien-être du Clan avant tout le reste – et les deux femmes finirent par se mettre d'accord afin de mener leur tâche à bien. Par la suite, elles menèrent d'autres opérations ensemble avant de se séparer.

En 146, Lexa découvrit Ziost, une planète intimement liée au Côté Obscur selon les dires des Sith. La jeune femme ne croyant pas à ces « côtés » comme à la « Force », elle ne prêta qu’une attention limitée à ces palabres. Elle trouva toutefois un certain réconfort en cette planète gelée qui, à part la forteresse des Sith, n’était pas réellement industrialisée. Toutefois, sa présence en ce monde était due, avant tout, à un contrat. Si Lexa gardait ses distances - égale à elle-même - ce contrat lui permit d’appréhender les Sith différemment en s'immergeant quelque peu dans leur culture. Sa mission consistait à débusquer un traître au sein de l'Ordre, une vipère qui s'était échappée jusqu'alors mais qui demeurait - chose certaine - sur Ziost. L'employeur de la brune comptait sur son statut de Soeur - et non de Sith - pour endormir la méfiance du traître et l’abattre le moment venu.

Pendant ce temps, Lexa décida de se familiariser avec ses alliés Sith. Elle ouvrit donc son esprit à leur religion et leur culture, découvrant de nombreuses similitudes. Étonnée, mais ravie de ce constat, elle sympathisa avec son employeur et plusieurs autres guerriers avec qui elle s'entendait bien, leur idéaux se rapprochant. Elle trancha ainsi dans le vif de l'image du Sith sans pitié.

Son séjour se prolongea et la brune découvrit d’autres similarités entre les Sith et les Sœurs de la Nuit, à commencer par la façon impitoyable dont les faibles sont séparés des forts. Face à ce constat, la guerrière accepta de participer à quelques entraînements d’Initiés le temps de son passage, rentrant pour la première fois dans le moule de mentor, ce qui lui plut beaucoup. Elle proposa également aux enseignants de soumettre les jeunes aux trois test de l’Épreuve, comme elle-même s'y était soumise à 16 ans, plutôt que de les laisser s’entretuer n'importe où et n'importe quand. Lexa jugeait les coups bas indignes des guerriers, mais surtout : Leur donner un but commun forçaient les jeunes à s'entendre et forger des relations et, au moment venue, ces liens devraient être brisés, attisant les sentiments comme la haine ou la colère, des sentiments que les Sith comme les Soeurs de la Nuit utilisaient pour combattre. Cette méthode permettrait donc de faire une réelle sélection et non de se contenter de ceux qui "avaient eu de la chance".

Ce n'est qu'au bout de plusieurs mois que Lexa parvint à identifier le traître, ce dernier ayant effectivement sous-estimé les talents de la Native de Dathomir. Il s'agissait de l'un des Sith - plus jeune que les autres - avec qui elle s'était entendue, mais qui, face à ses idées, s'était montré des plus virulents, comme si jeter des jeunes dans une fosse aux lions ne lui plaisaient pas. Dans le doute, Lexa s'était glissée, à son insu, dans ses quartiers pour découvrir que l'homme était revenue dans le Côté Lumineux de la Force et projetait de partir prochainement - après avoir récolté suffisamment d'informations - pour entrer en contact avec l'Empire Galactique. Évidemment, le traître fut rapidement exécuté et les données volées furent reprises ou détruites.

Face à son succès, l'employeur de Lexa proposa à cette dernière de forger un sabre laser avant son départ, une façon de les lier. La brune accepta, davantage pour créer un lien que pour posséder son propre sabre, car elle y préférait toujours son épée. Ce dernier demeura très simple dans sa conception, mais il pourrait servir d'arme de secours en cas de problème, ce qui n'était pas négligeable.

Ce n’est qu’en 150 que Lexa fut rappelée sur Dathomir après des années sans y avoir posé le pied. Quatre ans après avoir quitté Ziost et découvert de nombreux mondes, la sensitive prit la direction de son monde natal avec un certain soulagement. Toutefois, elle ne fut pas seule, car sa route croisa de nouveau celle de Yvenoa du Clan de la Rivière du Rêve. Les retrouvailles entre les deux femmes furent aussi intenses que cinq ans plus tôt.

Chapitre III
150 ABY - 158 ABY


Le voyage jusqu’à l’inhospitalière Dathomir se fit dans une ambiance sereine. Malgré sa bonne entente avec Yvenoa, son aînée d’une dizaine d’années, Lexa n’était pas une femme très expansive et pouvait passer – de façon assez surprenante – de la chaleur et la gentillesse à l’ignorance la plus totale. Pourtant, l’autre femme ne semblait pas s’en formaliser et prenait un certain plaisir à tester les limites de la brune, qui s’en amusait intérieurement. Ce petit jeu dura tout le temps du voyage, jusqu’à l’atterrissage sur Dathomir. Elles se séparèrent à ce moment-là, mais, étant membre du même Clan, elles se promirent de se revoir très rapidement.

C’est avec un plaisir certain que Lexa retrouva sa mère, qu’elle n’avait pas vue depuis son départ. Les retrouvailles se firent dans la chaleur de leur foyer et, une fois n’étant pas coutume, la brune laissa totalement tomber son masque pour profiter de celle qui l’avait mise au mode. Tenyelle adopta la même attitude, permettant des retrouvailles dignes de ce nom. Toutefois, c’est avec surprise que Lexa découvrît qu’entre-temps, sa mère avait mis au monde une seconde fille. Prénommée Adila, cette fille dont elle ne savait rien provoqua un léger trouble chez Lexa, qui ignorait de quelle façon se comporter envers cette personne qu’elle ne connaissait pas. Ainsi, pareil à elle-même, la brune ne parvint pas réellement à considérer cette personne comme sa cadette. Elle ne parvint pas à l’intégrer à son cercle intime comme elle l’avait fait – chose normale – pour sa mère ou pour Yvenoa. La gamine demeurait une inconnue que Lexa traita davantage comme une Apprentie que comme une Sœur, faisant naître un profond sentiment de colère chez celle-ci. En effet, ce que la brune ignorait était que Tenyelle avait beaucoup parlé de Lexa à Adila et que cette dernière l’avait, entre-temps, prise pour modèle, même sans l’avoir un jour rencontré.

Cette distance se creusa lorsque Lexa vint à la rencontre de Yvenoa avec une demande très spéciale. En effet, au cours de l’une de leur balade à dos de Rancor – Rhobeyrt et Baub s’entendant très bien – la plus jeune guida la conversation jusqu’à un sujet bien précis : la Matriarche du Clan. Celle-ci commençait à prendre de l’âge et avait perdu de sa puissance d’autant. Autrefois très respectée, autant pour ses capacités guerrières que magique, la Matriarche perdait peu à peu de son aura et Lexa songeait à la remplacer afin d’apporter un renouveau aux Sœurs de la Nuit, les sortir de l’isolation et les faire véritablement rayonner. La découverte de la Galaxie et l’aide apportée aux Sith avaient donné des idées à la plus jeune, des idées que Yvenoa s’empressa de tempérer, arguant qu’une minutieuse préparation serait nécessaire pour atteindre ce but.

Toutefois, ce fut un serment sur l’honneur qui lia les deux femmes, une pratique qui ne saurait être bafouée.

Loin de l’agitation de la Galaxie, les pièces de l’échiquier se mirent en place. Plutôt que d’attaquer de front, Lexa préconisa de commencer à saper l’autorité de la Matriarche afin de s’assurer le soutient et l’obéissance des autres Sœurs le moment venu. Si les combats entre Sœurs et Sorcières se faisaient rare, les deux femmes profitèrent d’escarmouches pour s’assurer peu à peu une place parmi les Sœurs les plus estimées du Clan en faisant preuve de leurs talents et, pour Lexa, de son leadership.

En 157, les plans la brune furent toutefois bouleversés par l’arrivée d’un émissaire du Soleil Noir, lui-même mandaté par les Sith. Il informa les Clans du mouvement des Jedi vers Hapès. Face à ce constat et au danger représenté par un Ordre Jedi si proche de Dathomir et au potentiel soutient qu’il pourrait fournir aux Sorcières, les Clans se divisèrent sur la marche à suivre. Toutefois, cela servit finalement les desseins de Lexa, puisqu’elle profita de ce danger pour évincer la Matriarche du Clan ! En effet, celle-ci ne voulait pas abandonner Dathomir, cédant à la folie et arguant - comme d'autres - que les Clans réunies pouvaient vaincre l'ennemi. Lexa - avec le soutient magique de Yvenoa - supprima sa rivale, prenant ainsi sa place. Elle se lança ensuite à la rencontre de toutes les Matriarches pour leur faire entendre raison, appuyant ainsi la Grande Matriarche. Si cela ne fonctionnait pas, la guerrière s'employa à placer à la tête de ces Clans des Soeurs qui avaient la même vision qu'elle. Finalement, les Clans fédérés quittèrent la surface de Dathomir avant l’arrivée des Jedi, laissant leur monde natal à leurs sœurs lumineuses.

Ce fut avec un goût très amer en bouche que Lexa observa les étoiles engloutir son monde. Le seul point positif, à ses yeux, était que son Clan était en sécurité… Pour l’instant !

Elles trouvèrent refuge sur Yavin IV, un haut-lieu du Côté Obscur de la Force selon les dires de leurs alliés Sith. Cette information intéressait peu la brune, qui continuait à croire en l’absence de « côtés ». Toutefois, elle fut heureuse de découvrir la faune et la flore sauvage de Yavin IV et elle prit plaisir à la découvrir, perchée sur le dos de son Rancor, les Sœurs ayant pu en emmener quelques-uns avec elles afin de les faire se reproduire. Toutefois, il y avait encore à faire :

Il était impératif de s’assurer que les Clans soient parfaitement fédérés et les Matriarches sur la même longueur d'onde. En effet, les rivalités existaient toujours et il était impératif de les réduire à néant afin d’avoir l’espoir de pouvoir, un jour, reprendre Dathomir. Lexa décida donc de rencontrer chaque Matriarche, sont but premier étant d’aplanir les relations entre les Clans et, finalement, n'en former qu'un seul.

Ceci dit, la brune a de l'ambition et peut être que sa quête la guidera vers le rang de Grande Matriarche. Qui sait ? Ainsi, elle sera à même de s'occuper des siens...


DERRIÈRE L’ÉCRAN


Prénom/Surnom : Ombresia
Age : 21 ans
Sexe :
Avatar : Alycia Debnam Carey / Lexa, The 100
S'agit-il d'un double compte ? De qui ?
Comment avez-vous connu ce forum ? J'ai mes sources

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Lexa [Terminée]
Mar 27 Déc - 17:15
Fiche terminée, à vous les studios. Smile
Syrielle Shakhovite
avatar
Messages : 697
Date d'inscription : 11/12/2016
Rang : Lieutenant de l'Escadron Spectre
Localisation : Corellia
Revenir en haut Aller en bas
Re: Lexa [Terminée]
Mar 27 Déc - 18:02
Je transmets en staff et on revient vers toi aussi vite que possible Smile

_________________



Fiche ~ Dossier ~ Recap Rp ~ Relations
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Lexa [Terminée]
Mar 27 Déc - 18:48
Pas de soucis.

Je tiens à préciser que, en l'absence d'informations sur le mode de vie des Soeurs sur le forum, je me suis basée sur le Livre Sith et la partie les concernant. Smile
Syrielle Shakhovite
avatar
Messages : 697
Date d'inscription : 11/12/2016
Rang : Lieutenant de l'Escadron Spectre
Localisation : Corellia
Revenir en haut Aller en bas
Re: Lexa [Terminée]
Ven 30 Déc - 14:19
Et voici donc notre retour sur ta fiche !
Tu t'es bien renseignée sur les Sœurs de la Nuit et nous offre donc une fiche intéressante qui nous présente beaucoup d'aspect de leur vie et de leur culture, mais nous avons tout de même quelques détails que nous aimerions que tu modifies :

- puisque tu es le premier personnage en provenance de Dathomir et que ta fiche servira sûrement d'exemple aux autres joueurs potentiellement intéressés, nous aimerions que tu y précises qu'elles connaissent tout de même certains aspects de la technologie et qu'elles savent donc très bien fabriquer leurs propres armes (sabre-laser, épée, arc à plasma). De cette manière, tu auras balayé tous les aspects importants concernant les Sœurs.

- Tu passes très vite sur les événements de Ziost, alors qu'il s'agit pourtant d'une période importante pour Lexa, donc nous aimerions que tu étoffes un peu tout ça : quelle était sa mission ? Comment son opinion a-t-elle évoluée vis-à-vis des Sith ? Comment a-t-elle vécu cette évolution vis-à-vis de la manière de penser des Sœurs ? Quid de son sabre-laser ? De son rôle de mentor ? Bref, il est évident que l'épisode de Ziost a changé pas mal de chose chez elle, donc n'hésite pas à développer davantage.

- Concernant la Grande Matriarche qui se fait évincer, nous aimerions également quelques précisions sur la manière dont se sont déroulés ces événements, parce que tu passes très vite dessus et que ça manque un peu de précision.

Et voilà ! Et si besoin, n'hésite pas à nous contacter ^^

_________________



Fiche ~ Dossier ~ Recap Rp ~ Relations
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Re: Lexa [Terminée]
Ven 30 Déc - 18:25
Hi,

Merci pour le retour. Ravie de savoir que la lecture vous a plu. J'ai effectué quelques modifications/ajouts Smile :

1/
Citation :
Lorsqu’elle fut en âge de tenir une arme - factice - Tenyelle mit Lexa à l'entraînement. Elle apprenait également tout ce qu’elle devait savoir sur leur Clan, sur Dathomir et, bien entendu, sur la Galaxie. En effet, si les Soeurs vivaient de façon simple, la technologie n'était pas pour autant absente de leur existence et certaines des leur - les meilleures - voyageaient parmi les étoiles. Elles savaient concevoir leurs armes, comme les sabres laser et leurs variantes, et elles gardaient également le secret de la fabrication de l'arc à plasma, un outil qu'elles étaient les seules à manier. Tenyelle passait énormément de temps avec sa fille, mais les autres femmes du Clan participaient également à l’apprentissage de cette nouvelle soeur. Ainsi, très rapidement, Lexa fut placée sur le chemin que sa mère avait elle-même arpenté




2/
Citation :
En 146, Lexa découvrit Ziost, une planète intimement liée au Côté Obscur selon les dires des Sith. La jeune femme ne croyant pas à ces « côtés » comme à la « Force », elle ne prêta qu’une attention limitée à ces palabres. Elle trouva toutefois un certain réconfort en cette planète gelée qui, à part la forteresse des Sith, n’était pas réellement industrialisée. Toutefois, sa présence en ce monde était due, avant tout, à un contrat. Si Lexa gardait ses distances - égale à elle-même - ce contrat lui permit d’appréhender les Sith différemment en s'immergeant quelque peu dans leur culture. Sa mission consistait à débusquer un traître au sein de l'Ordre, une vipère qui s'était échappée jusqu'alors mais qui demeurait - chose certaine - sur Ziost. L'employeur de la brune comptait sur son statut de Soeur - et non de Sith - pour endormir la méfiance du traître et l’abattre le moment venu.

Pendant ce temps, Lexa décida de se familiariser avec ses alliés Sith. Elle ouvrit donc son esprit à leur religion et leur culture, découvrant de nombreuses similitudes. Étonnée, mais ravie de ce constat, elle sympathisa avec son employeur et plusieurs autres guerriers avec qui elle s'entendait bien, leur idéaux se rapprochant. Elle trancha ainsi dans le vif de l'image du Sith sans pitié.

Son séjour se prolongea et la brune découvrit d’autres similarités entre les Sith et les Sœurs de la Nuit, à commencer par la façon impitoyable dont les faibles sont séparés des forts. Face à ce constat, la guerrière accepta de participer à quelques entraînements d’Initiés le temps de son passage, rentrant pour la première fois dans le moule de mentor, ce qui lui plut beaucoup. Elle proposa également aux enseignants de soumettre les jeunes aux trois test de l’Épreuve, comme elle-même s'y était soumise à 16 ans, plutôt que de les laisser s’entretuer n'importe où et n'importe quand. Lexa jugeait les coups bas indignes des guerriers, mais surtout : Leur donner un but commun forçaient les jeunes à s'entendre et forger des relations et, au moment venue, ces liens devraient être brisés, attisant les sentiments comme la haine ou la colère, des sentiments que les Sith comme les Soeurs de la Nuit utilisaient pour combattre. Cette méthode permettrait donc de faire une réelle sélection et non de se contenter de ceux qui "avaient eu de la chance".

Ce n'est qu'au bout de plusieurs mois que Lexa parvint à identifier le traître, ce dernier ayant effectivement sous-estimé les talents de la Native de Dathomir. Il s'agissait de l'un des Sith - plus jeune que les autres - avec qui elle s'était entendue, mais qui, face à ses idées, s'était montré des plus virulents, comme si jeter des jeunes dans une fosse aux lions ne lui plaisaient pas. Dans le doute, Lexa s'était glissée, à son insu, dans ses quartiers pour découvrir que l'homme était revenue dans le Côté Lumineux de la Force et projetait de partir prochainement - après avoir récolté suffisamment d'informations - pour entrer en contact avec l'Empire Galactique. Évidemment, le traître fut rapidement exécuté et les données volées furent reprises ou détruites.

Face à son succès, l'employeur de Lexa proposa à cette dernière de forger un sabre laser avant son départ, une façon de les lier. La brune accepta, davantage pour créer un lien que pour posséder son propre sabre, car elle y préférait toujours son épée. Ce dernier demeura très simple dans sa conception, mais il pourrait servir d'arme de secours en cas de problème, ce qui n'était pas négligeable.




3/

Citation :
En 157, les plans la brune furent toutefois bouleversés par l’arrivée d’un émissaire du Soleil Noir, lui-même mandaté par les Sith. Il informa les Clans du mouvement des Jedi vers Hapès. Face à ce constat et au danger représenté par un Ordre Jedi si proche de Dathomir et au potentiel soutient qu’il pourrait fournir aux Sorcières, les Clans se divisèrent sur la marche à suivre. Toutefois, cela servit finalement les desseins de Lexa, puisqu’elle profita de ce danger pour évincer la Matriarche du Clan ! En effet, celle-ci ne voulait pas abandonner Dathomir, cédant à la folie et arguant - comme d'autres - que les Clans réunies pouvaient vaincre l'ennemi. Lexa - avec le soutient magique de Yvenoa - supprima sa rivale, prenant ainsi sa place. Elle se lança ensuite à la rencontre de toutes les Matriarches pour leur faire entendre raison, appuyant ainsi la Grande Matriarche. Si cela ne fonctionnait pas, la guerrière s'employa à placer à la tête de ces Clans des Soeurs qui avaient la même vision qu'elle. Finalement, les Clans fédérés quittèrent la surface de Dathomir avant l’arrivée des Jedi, laissant leur monde natal à leurs sœurs lumineuses.

→ Je ne souhaite pas trop m'avancer sur cette période car, à mon sens, c'est surtout la Grande Matriarche qui a due pousser les siens à quitter Dathomir. J'ai donc clairement dit que Lexa l'a aidé en partageant sa vision et en prenant la tête de son Clan, l'ancienne Matriarche tenant trop à sa planète pour fuir sans combattre, ce qui aurait conduit à la destruction du Clan.
Syrielle Shakhovite
avatar
Messages : 697
Date d'inscription : 11/12/2016
Rang : Lieutenant de l'Escadron Spectre
Localisation : Corellia
Revenir en haut Aller en bas
Re: Lexa [Terminée]
Ven 30 Déc - 19:43
Et c'est retransmis o/

_________________



Fiche ~ Dossier ~ Recap Rp ~ Relations
Voir le profil de l'utilisateur
Syrielle Shakhovite
avatar
Messages : 697
Date d'inscription : 11/12/2016
Rang : Lieutenant de l'Escadron Spectre
Localisation : Corellia
Revenir en haut Aller en bas
Re: Lexa [Terminée]
Sam 31 Déc - 11:52
Tout est parfait, je te valide donc Smile

_________________



Fiche ~ Dossier ~ Recap Rp ~ Relations
Voir le profil de l'utilisateur
Lexa [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Imperial Wars :: Administration :: Présentations :: Fiches Validées :: Fiches Archivées-