Plo Tan'ith, Commandeur Suprême de l'Alliance Rebelle.
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage
Plo Tan'ith
avatar
Messages : 116
Date d'inscription : 21/11/2016
Rang : Commandeur Suprême de l'Alliance Rebelle
Localisation : A bord de l'ASD - "Sérénité"
Revenir en haut Aller en bas
Plo Tan'ith, Commandeur Suprême de l'Alliance Rebelle.
Dim 11 Déc - 21:10
Plo Tan'ith

"La dernière journée tranquille, c'était hier."



 
RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX



   

   

   

   Nom : Tan'ith
   Prénom :  Plo
   Surnom :  Aucun à sa connaissance si ce n'est "Papa" ou "Papi" pour sa famille.
   Sexe : Masculin
   Espèce :  Kel’dor
   Date de naissance et âge :  09/11/104 ABY - 55 ans
   Monde d'origine : Dorin

   Groupe(s) : Alliance Rebelle
   Rang : Commandeur Suprême
   
   


 
COMPÉTENCES / FORCE / SABRE-LASER


 
Connaissances:
- Armement : En tant que militaire, Plo connait le fonctionnement général des armes aussi bien individuelles que les pièces d'artillerie afin de jauger de l'efficacité de l'arme et ce dont elle a besoin pour fonctionner. Sans être un ingénieur, il doit repérer rapidement les dysfonctionnements sur ce pan de la Rébellion afin de ne pas causer la perte de ce mouvement qu'il a contribué à fonder.
- Diplomatie : Tout officier qui se respecte se doit d'être diplomate, gérer des conflits, négocier, se faire des alliés et entretenir les amitiés. Plo sait que l'usage de la diplomatie peut se révéler être bien plus efficace et rentable que le meilleur turbolaser que l'on peut se procurer. Et si cela peut éviter de faire courir des risques à l'Alliance Rebelle, ses hommes ou son matériel alors cette méthode doit être prioritaire.
- Économie générale : Sans être un économiste primé et renommé, Plo connait les bases d'une économie planétaire et d'entreprise grâce à l'éducation reçue par ses parents.  Il en sait assez pour savoir que l'on peut mener des guerres et comment déstabiliser celles-ci afin de pouvoir gagner un avantage sur l'adversaire.
- Géopolitique : Un indispensable pour éviter les incidents diplomatiques, mais aussi d'un point de vue stratégique pour savoir sous quel angle aborder un problème ou définir une stratégie de combat cohérente. Plo a conscience des rapports de force et des factions en présence dans la galaxie: les alliés éventuels, les ennemis, les fiables et les opportunités...
- Histoire : Tout bon officier doit comprendre dans quel contexte historique il évolue afin de savoir identifier les menaces, et profiter de l'expérience de ceux venus avant lui pour éviter de reproduire les erreurs du passé.
- Ingénierie : Plo connait les principes de base de l'ingénierie concernant les appareils faisant partie de la flotte de l'Alliance ainsi que des vaisseaux de combat les plus répandus.
- Leadership : En qualité d'officier supérieur, Plo sait qu'un bon leadership fait toute la différence entre un meneur d'hommes et un carriériste sans envergure. Un leader se doit de motiver les troupes et les inciter à donner le meilleur d'eux mêmes, les rallier derrière lui afin de lutter ensemble.
- Logistique : Parce qu'une guerre ne se gagne pas sans une bonne logistique, Plo a appris à mettre en place une gestion des moyens et des compétences au sein de l'Alliance Rebelle afin d'optimiser l'utilisation des maigres ressources de l'Alliance. Les chaines de ravitaillement et d'acheminement du matériel sont d'une importance stratégique dont Plo a parfaitement compris qu'elles pouvaient changer le cours de batailles.
- Navigation spatiale: En tant qu'officier, Plo a suivi une rapide formation sur la navigation spatiale théorique et appliquée.
- Physique appliquée: De pair avec la navigation spatiale, l'apprentissage de la physique est indispensable afin de manœuvrer dans l'espace en tenant compte des différentes forces qui maintiennent la galaxie en un tout.
- Stratégie: Les amiraux étant des individus capable de mener des campagnes, la stratégie est indissociable de tout bon officier qui doit connaître les tactiques les plus élaborées et sophistiquées afin de mettre sur pied un plan d'attaque viable.

Type de stratégie: Stratégies de type frapper-et-courir, précision, non conventionnelles. Recours aux forces spéciales et commandos.

Langues parlées:


  • Kel'dor: Langue maternelle.
  • Basic: Maîtrisé
  • Huttese: Maîtrisé.


   Don inné : Nein.
   Pouvoirs : Nein. Nein.
   - Rang I : Nein. Nein. Nein
   - Rang II : Nein. Nein. Nein. Nein.
   - Rang III : Nein. Nein. Nein. Nein. Nein.
   - Rang IV : Nein. Nein. Nein. Nein. Nein. Nein.
   - Rang V : Nein. Nein. Nein. Nein. Nein. Nein. Nein
   - Rang VI : Nein. Nein. Nein. Nein Nein. Nein. Nein Nein.
   
PROJECTION HOLOGRAPHIQUE



Comme tout Kel’Dor qui se respecte, l’amiral Tan’ith est assez grand et longiligne, atteignant 1 mètre 84 pour environ soixante six kilogrammes. Sa peau est de couleur pêche pâle et est couverte de plusieurs plis. Ses yeux sont également noirs ce qui le différencie en rien avec les autres Kel’dor. Plo a pour seul signe distinctif deux cicatrices : une sur sa joue gauche horizontale et une verticale et plus fine qui vient encadrer son œil gauche. Ces deux entailles proviennent d’un accident ayant failli lui coûter la vie dans sa jeunesse. Au bout de ses doigts se trouvent des griffes acérées de taille moyenne et constituaient une arme primitive lorsque l’espèce des Kel’Dor était encore primitive. Griffes encore capables de lacérer  les peaux les plus fragiles en dernier recours.
Comme ceux de son espèce, Plo dispose d’excroissances osseuses de chaque côté de son crâne au niveau de sa mâchoire, excroissances sur lesquelles il accroche son masque respiratoire. En effet les Kel’dor viennent d’un monde ou l’atmosphère est composée de méthane en grande proportion ce qui implique aux natifs de Dorin de revêtir un masque protégeant leur yeux, bouche et nez lorsqu’ils quittent leur monde. Une atmosphère riche en oxygène ou d’un tout autre gaz aurait pour conséquence de tuer un Kel’dor en quelques minutes car une bouffée serait fatale à ses poumons de la même façon que du méthane est toxique pour un humain. Le masque que portent les Kel’dor les rendent mystérieux mais également intimidants auprès des autres espèces ce qui ne favorise guère leurs échanges avec le reste de la galaxie ou les espèces peu habituées à en rencontrer. Le masque qu’arbore l’amiral Tan’ith est d’un design ancien d’apparence mais très fiable, simple et robuste tout en comportant un motif un peu plus clair représentant l’emblème de sa famille si l’on y prête très attention. Habitué à l’exercice de recharge des cartouches de gaz, Plo est capable de remplacer les cartouches d’une main et dans le noir le plus total. A noter que ce masque à également pour vocation d’amplifier le son de leur voix, en effet sans masque, la voix d’un Kel’dor est très basse et proche d’un murmure même s’il essaie de vous crier dessus.
 
Plo est souvent vêtu de façon raffinée mais conventionnelle dans le civil. Quand il est en service, il porte fièrement l’uniforme bleu des officiers supérieurs de l’Alliance Galactique ainsi que son couvre chef réglementaire. A son torse vous trouverez que les décorations dont le Commandeur s’estime digne de porter : Médaille du Courage, Médaille de Bravoure et la Croix de Gloire. Lorsque Plo se retrouve au plus prêt du terrain, vous le verrez parfois avec le treillis règlementaire des officiers avec plastron ou de l’armure de combat classique portée par les fusiliers marine de l’Alliance Galactique, chargés de missions spéciales ou d’aborder/défendre un bâtiment. Droit il est d’une stature correcte qu’il a pu entretenir au fil des années, mais l’âge a finalement fini par le rattraper. Bien que maigre, Plo Tan’ith a suivi sa formation de militaire de base imposée à tous ceux qui ont servi dans l’armée de l’Alliance Galactique, et ce au sens large : entrainement physique, tactique, maniement des armes... et bien d’autres encore. Toujours vif, il n’a plus la même endurance et la force physique qu’il avait autrefois néanmoins il a pu compenser ces défauts par une certaine pondération et un sens tactique plus aiguisé. Par ailleurs il reste encore bien conservé de ce côté-là pour un kel’dor âgé de cinquante cinq ans et n’a rien à envier aux autres. A cheval sur le protocole, le Kel’dor porte toujours son fidèle et ancien pistolet blaster : un modèle fiable, précis jouissant d’un bon compromis entre une portée correcte et une bonne puissance de feu. Une arme polyvalente permettant de répondre le plus efficacement possible à un large éventail de situations. Compte tenu de son rang et de son statut de militaire de la flotte, il a été rarement déployé sur le terrain excepté dans les cas d’abordage ou d’entrainement. Parfois l’imprévu survenait aussi lorsqu’il était au sol, Plo fut confronté aux mêmes conditions de combat que les hommes qu’il commandait ce qui n’a eu pour conséquence que de le conforter dans ses méthodes de commandement opérationnel vis-à-vis de ses hommes. Lors de ces occasions, le kel’dor a su prouver qu’il était tout aussi capable que ses hommes de mener à bien une opération pour se tirer de ces situations ou l’imprévu vous tombait dessus, mais plus encore de les suivre si le besoin s’en faisait sentir.
 
Plo apprécie parfois de se retrouver avec son subalterne sur le champ de tir d’entrainement pour s’exercer à la précision, vérifier ses réflexes et discuter de choses et d’autres. Lorsqu’il se retrouve parfois au milieu de l’action, Plo porte son dévolu sur la carabine blaster standard de l’armée de l’Alliance, une arme que certains jugeront trop courante mais fiable et qui a déjà fait ses preuves par le passé en termes d’efficacité. Autour de son cou, il conserve un pendentif holographique contenant quelques holos des membres de sa famille et de certains amis qu’il a pu se faire au cours de sa longue carrière au sein de la flotte. Au poignet il dispose également d’une montre moderne offerte par son fils ainé et dont il se sert afin de planifier les différentes tâches afférentes à sa fonction d’officier supérieur. Bien que d’apparence intimidante, l’amiral Tan’ith a conscience d’être bien souvent le premier Kel’Dor que croisent les humains ou d’autres aliens. Sa voix douce et grave n’est en rien hostile et bien souvent chaleureuse et réconfortante afin de dissiper tout doute sur ce qu’il est. Il tient à cœur l’idée d’établir rapidement une gestuelle nonchalante mais une démarche ferme mais confiante afin de ne pas effrayer ou susciter la méfiance chez ses interlocuteurs. Il passe ainsi, de loin, pour quelqu’un à qui l’on peut faire confiance et sur lequel on peut s’appuyer.
 
ÉQUIPEMENT


* Une armure de combat standard des fusiliers marins de l'Alliance: Utilisée par Plo en cas d'imprévu ou d'abordage de son croiseur, cette armure ne change que dans la couleur et les galons d'officiers posés sur les spalières afin de le distinguer de ses hommes. Elle comporte (avec sa ceinture à compartiments) tout le strict minimum que tout soldat est sensé posséder sur lui en permanence. A noter que depuis la création de l'Alliance Rebelle, Plo la porte de plus en plus souvent afin de s'y habituer.

* Pistolet Blaster: Plo porte cette arme en permanence sur lui. C'est l'arme qui l'accompagne depuis qu'il a rejoint la Marine lorsqu'il servait sous les ordres de Gar Stazi. Il s'agit d'un modèle fiable, précis jouissant d’un bon compromis entre une portée correcte et une bonne puissance de feu. Une arme polyvalente permettant de répondre le plus efficacement possible à un large éventail de situations.
   
PROFIL PSYCHOLOGIQUE



Plo Tan’ith est un homme ayant vu beaucoup de choses dans sa vie, le recul qu’il a acquis au fil des années lui a conféré une certaine pondération dans ses propos et ses actes. Plo est également de part son origine de bien-né, un homme faisant preuve d’une certaine noblesse au quotidien. Cultivé, intelligent et raffiné, il fait toujours preuve d’un langage soutenu et ne se laisse que très rarement emporter par la colère ou la frustration. Même si son grade pourrait lui donner un côté arrogant, il n’en n’est rien. En effet Plo est un homme profondément honnête, ancré dans ses convictions et s’acharnant à faire preuve d’une certaine humilité. Le Kel’dor n’hésite en effet pas à corriger certains de ses soutiens en tenant absolument à donner une image juste de lui-même et de son passé,  il met un point d’honneur à limiter au maximum toute exagération de sa réputation en public comme en privé. Il éprouve un profond respect envers les soldats, sous-officiers et officiers pour leurs actes de bravoure ainsi que leur dévouement envers une cause juste. Le devoir, la bravoure, l’engagement sont des valeurs qui parlent à Plo, si bien qu’il en arrive à haïr tout ce qui peut ressembler de prêt ou de loin à de la trahison. Et même si le kel’dor est quelqu’un de compréhensif, il n’est pas fou pour autant et ne pardonne pas facilement les manquements au devoir.  En dépit de son statut de nanti au sein de la société, Plo a toujours lutté contre les privilèges auxquels il avait droit de part sa naissance et sa lignée. Les seules prérogatives qu’il acceptait étaient celles qu’ils avaient acquises grâce à son expérience militaire, son mérite et sa compétence. Le Commandeur Tan’ith est convaincu que ce sont les actes qui définissent les individus, bien plus que les paroles ou le sang dont on est issu. C’est ainsi qu’il attache une grande importance aux faits bien plus qu’aux paroles. Sur ce point, même s’il est respectueux des protocoles et de l’étiquette, il ne se prive pas de rappeler son point de vue sur la question. Plo Tan’ith bien que rigide d’apparence est quelqu’un capable d’improviser et de mettre sur pied des stratégies audacieuses parfois non conventionnelles. Celles-ci sont la plupart du temps surprenantes pour ses adversaires car ils ne s’attendent pas à voir Plo agir de la sorte.

Plo Tan’ith est un homme déterminé à faire ce qui doit-être fait pour remporter une victoire, cependant ses qualités de leader en font quelqu’un apte à négocier ou en mesure d’accepter la reddition d’un adversaire. Si la diplomatie peut éviter une guerre ou le sacrifice de vies, Plo pourra s’essayer à cet exercice afin de trouver une issue pacifique à un conflit d’intérêts. Il demeure cependant ferme et tenace aussi bien à la table des négociations qu’en combat spatial. Ne le prenez surtout pas pour quelqu’un de faible : même s’il aura tendance à limiter les pertes de son côté pour gagner une victoire rapide, son expérience de la Guerre  lui a apprit une des dures réalités de la guerre : tout triomphe a son lot de sacrifices. En tant qu’officier de la flotte, Plo a pour objectif de mener à bien sa mission et de ramener le plus grand nombre de ses hommes chez eux, il en va de sa responsabilité en tant qu’officier et en tant que Commandeur de la Flotte. Le Commandeur Tan’ith est quelqu’un d’apprécié pour son honnêteté, sa compassion et sa compréhension dont il sait faire preuve, son côté paternaliste vis-à-vis de ses hommes n’est pas usurpé et lui a permis de gagner leur loyauté. Cherchant à mettre ses hommes dans les meilleures conditions possibles pour l’emporter, l’officier est à l’écoute de ses hommes. C’est ce qui explique comment Plo a su s’imposer par son charisme, son prestige et sa verve, ses exploits font également de lui quelqu’un ayant une très bonne réputation au sein des sphères militaires et politiques de l’Alliance, une réputation que certains amiraux ou sénateurs jalousent secrètement. Favorable à une entente durable et pérenne avec les Jedi pour contrer l’Empire Sith incarné par Darth Akni, Plo est aussi quelqu’un de respecté auprès de certains officiers de l’Empire Galactique. On lui reproche parfois d’être un peu distant avec ses hommes, mais même si cela est véridique, il s’impose cette distance afin de maintenir son image d’homme inaccessible, voire un peu mystérieux. Au fond de lui, il aimerait se montrer plus fraternel envers les militaires placés sous son commandement, mais le rang et ses responsabilités lui imposent cette distance nécessaire afin de garantir la discipline. Il ressort de cet officier quelqu’un de solennel, fidèle, conservateur mais tenace.

Loin d’être quelqu’un de candide, véritable force tranquille, Plo est quelqu’un de posé et serein y compris à l’aube d’un assaut. Loyal à son devoir autant qu'à ses convictions, certains le dépeignent comme un formidable animal politique qui pourrait éventuellement faire carrière dans ce domaine. A ce sujet, l'officier répond toujours qu'il y songe mais n'a encore jamais rien fait en ce sens; sans doute un peu d'indécision à l'idée d'abandonner son rôle d'officier. Ne fuyant jamais les responsabilités -surtout les siennes-, c'est quelqu'un de droit et de tenace voire presque borné lorsqu'il a une idée en tête. Bien que Dorin, son monde natal soit sous le joug impérial, Plo ne désespère pas de voir son monde rejoindre l’Alliance Rebelle afin de libérer sa planète.

Reste son jardin secret à explorer : sa sphère privée. Plo Tan’ith a toujours prit le plus grand soin de cloisonner sa vie d’officier et sa vie personnelle. Grand amateur de gastronomie, de musique et d'holofilms, c'est également un joueur de sabbac et de quasar doué. Paradoxalement, l'amiral est assez mauvais aux échecs dejariks et il ne rate pas une occasion pour affirmer à qui veut l'entendre que les règles de ce jeu sont bien éloignées des réalités du terrain. Parfois vous l'entendrez donc radoter sur de vieilles anecdotes, ou raconter son passé autour d'un verre ainsi que d'un bon feu si vous avez sa confiance. Toujours curieux et malicieux, il apprécie également les promenades en plein air avec ses petits enfants, moments précieux et propices à la transmission de ses connaissances. Seuls ses proches amis, anciens camarades et sa famille peuvent vraiment se targuer de le connaître. Ceux-là peuvent alors brosser le portrait d’un père et grand père affectueux, chaleureux et sensible mais également quelqu’un de strict, dirigiste et réglé comme une horloge dans ses habitudes, une déformation professionnelle due à son âge.

 
HISTOIRE




Chapitre 1 - Enfance, adolescence et premières armes

Né sur Dorin il y a déjà 55 ans en 104 après Yavin IV, Plo était le troisième enfant de Pol et Tila Tan'ith, un couple d'héritiers à la tête d'une grande corporation de secteur spécialisée dans la fabrication de masques respiratoires et l'extraction de minéraux et de gaz. Privilégié parmi les siens, le jeune Plo montra dès son enfance des signes d'une certaine vivacité et un tempérament calme. Il passa les premières années de son existence aux côtés de ses parents et de son frère et de sa sœur. Grandissant dans un environnement serein et sans manquer de confort, Plo bénéficia comme sa sœur et son frère d'un tuteur privé pour son éducation, le jeune Plo reçut donc une instruction de qualité réservée à l'élite. Il fut aussi marqué par la philosophie des moines Baran Dô en rencontrant certains de ses représentants et en observant le temple de loin. Destiné à reprendre l'empire industriel de son père aux côtés de son frère et de sa sœur, il commencera à montrer à l'adolescence un goût pour l'aventure et l'exploration, mais plus que tout, un sens aiguisé du devoir et de la morale. Aux grands regrets de ses parents qui pourtant ne désapprouvèrent pas son choix, il décida de quitter Dorin pour rejoindre l'armée de l'Alliance en s'engageant dans la Marine à l'âge de 18 ans en 122 après Yavin IV. Ayant d'excellents résultats scolaires et compte tenu de son rang, il put rejoindre l'Académie Navale de l'Alliance pour y suivre une formation militaire de qualité sur Coruscant, le coeur galactique. Mais avant d'aborder la formation d'officier à proprement parler, il fallait d'abord que le jeune Plo fasse ses classes parmi les autres volontaires qui s'étaient engagés pour rejoindre l'armée de l'Alliance Galactique.

C'est ainsi qu'il fut intégré au sein de l'Académie Militaire d'Anaxès, point de passage obligatoire pour tous les futurs soldats de l'Alliance. Mêlé pour la première fois de sa vie à des humains et d'autres espèces, il fut à la fois intrigué par les autres de la même façon qu'il intriguait ses camarades aspirants à une carrière militaire. Son tempérament discipliné en fit une recrue qui ne fut recadrée que lorsque certains des éléments de son groupe dérogeaient aux règles strictes en vigueur. Il se proposa rapidement comme cadet référent - recrue faisant office de lien entre les instructeurs et ses pairs- afin de s'assurer que ceux de sa compagnie suivent les consignes et le règlement intérieur. Bien entendu ce certain zèle lui valut quelques quolibets jusqu'au moment où ses compagnons remarquèrent qu'il savait parler aux instructeurs et mener le groupe vers la bonne direction. S'investissant au maximum pour tirer ses camarades vers le haut, les premières classes furent pourtant difficiles ne serait-ce que par le rythme de vie rigide et strict qu'on imposait aux recrues et les exercices physiques demandés. Plo s'y adapta difficilement mais rapidement. Tous suivirent la formation de base que tout le personnel militaire de l'Alliance se devait de suivre afin de prétendre rejoindre les rangs. La formation se déroulait sur des aspects pratiques dis « de terrain » mais aussi théoriques comme le maniement des armes, montage entretien et démontage de l'armement, bases du combat au corps à corps, transmissions de communication, entrainement à la survie en milieu hostile, tactiques rudimentaires, bivouacs, exercices et entretiens physiques, connaissance du protocole militaire, simulations de pilotage d'engins terrestres, aériens et spatiaux... en bref tout c'à quoi l'ont peut s'attendre concernant une formation de soldat. Les instructeurs n'hésitaient pas à profiter de moments de calme pour effectuer des contrôles ou des tests sans prévention afin de vérifier si les recrues avaient bien assimilé ce qu'on leur avait inculqué et s'ils estimaient que la compagnie n'était pas au point, corvées et punitions les attendaient.

Une fois son aptitude en tant que soldat acquise après un an, il fut transféré à l'Académie Navale de Coruscant où il suivit un cursus plus spécifique aux officiers de Flotte en 123 ABY à 19 ans. C'est au cours de sa formation au sein de l'Académie Navale que l'Histoire le rattrapa, déjà les premières tensions entre l'Empire Galactique et l'Alliance commençaient à se faire sentir dans le quotidien de Plo ; la formation théorique d'officier devenait plus difficile et l'accent était de plus en plus orienté sur des simulations d'attaques impériales sur des sites de l'Alliance ou des positions/bâtiments tenus par l'Alliance.

Au final, Plo quitta l’Académie Navale à l’âge de 22 ans après trois longues années ou seuls les meilleurs furent retenus. Nommé Capitaine de Corvette, il fut affecté à une corvette corellienne baptisée « Malicieuse ». Assigné à la 3ème Flotte de Défense, il fut aux premières loges pour observer les manœuvres impériales le long des frontières de l’Alliance Galactique. Lorsque le conflit éclata un an plus tard l’équipage du Malicieuse fut l’un des premiers vaisseaux attaqués par l’Empire alors qu’il faisait une escale pour ravitaillement sur une station spatiale de l’Alliance. Pris par surprise, Plo chercha dans un premier temps à combattre mais se ravisa rapidement en voyant le rapport de force et préféra organiser l’évacuation de la petite station spatiale. Prenant de gros risques sa corvette fut prise pour cible par les imposants turbolasers des croiseurs impériaux mais il sauva la totalité de l’équipage affecté à la station qui s’autodétruisit avant qu’il ne saute en hyperespace vers une position sûre. Il fut l’un des premiers à prévenir le commandement de l’Alliance de l’attaque de l’Empire. Le Malicieuse sévèrement endommagé regagna le reste de la flotte à laquelle il était affecté pour procéder aux réparations ce qui mit la corvette corellienne hors de combat pendant les premiers affrontements qui eurent lieu.
Une fois les réparations effectuées, le Malicieuse se retrouva parmi la première ligne de défense de la flotte de l’Alliance et participa à de nombreuses batailles pour tenter de stabiliser le front avec un succès relatif suite aux attaques surprises perpétrées par les impériaux. Plo fit ses premiers faits d’armes au cours de cette bataille par son sens tactique non conventionnel, mais aussi en n’hésitant pas à prendre des risques pour neutraliser des chasseurs adverses pour couvrir l’avancée des croiseurs de l’Alliance. On lui confia rapidement des opérations de harcèlement des positions adverses à la tête d’un petit groupement de corvettes escortées par des chasseurs afin de frapper un objectif stratégique et se replier une fois le méfait accompli.

Chapitre 2 - La seconde guerre civile impériale

A 24 ans, en 128 ABY, le capitaine Tan’ith continuait de mener ses opérations avec un succès plus que relatif : la guerre s’éternisant, chaque camp déployait de plus en plus de moyens ce qui rendait les tactiques de harcèlement difficiles avec une seule corvette sous ses ordres. Dans le même temps, il rencontra Shala Koon, une kel'dor de sept ans son aînée et ambassadrice de l’Alliance auprès du système Bothawui qu’il épousa à 25 ans en 129 et à laquelle il lui fit trois enfants : Gnost et Tila, jumeaux puis enfin Sil nés en 130 puis 131 ABY.
Plo fut présent en 130 lors de la bataille de Caamas qui vit la déroute de la flotte de l’Alliance entrainée dans un piège tendu par les impériaux. En effet ses états de service l’avaient rendu apte à participer à une opération de grande ampleur, et de nombreux éléments de la 3ème flotte rejoignirent le reste de la flotte placée sous les ordres de Petan. Alors qu’il était sous les ordres du vice amiral Piers Petan le « Malicieuse » se retrouva avec les autres dans le piège tendu par le Grand Amiral Morlish Veed, l’Alliance se battit bec et ongles et la corvette de Plo fut encore une fois très endommagée jusqu’au moment ou le vice amiral Petan accepta les termes de la reddition proposée par le Grand Amiral Veed. L’Alliance était vaincue ; mais l’amiral Gar Stazi refusa de cesser la lutte et lança un appel à poursuivre le combat en le suivant. Il demanda à tous ceux voulant le suivre de se caler sur la position de « l’Indomptable », son croiseur de classe Scythe qui était chargé de couvrir les vaisseaux dans leur fuite. Plo sauta sur l’occasion et suivit l’amiral Stazi mais perdit deux de ses amis issus de la même promotion académique que lui, eux aussi capitaines de corvette pulvérisés par les tirs de Morlish Veed. Les deux avaient tenté de fuir en cherchant à couvrir le « Malicieuse », bien trop endommagé pour atteindre la position du vaisseau de Stazi sans assistance. Une fois arrivés au point de rendez-vous, Tan’ith envoya un message à sa femme, famille et amis pour les prévenir de la situation et pour qu’ils puissent prendre les dispositions qui s’imposaient. Les années qui suivirent furent assez calmes pour Plo, en effet la flotte de Gar Stazi se contentait d’effectuer des opérations sans vrai danger : l’Empire Sith n’avait pas réussi à se débarrasser des restes de la flotte de l’amiral, mais la situation de l’Alliance Galactique était loin d’être enviable : aucune opportunité de victoire capitale et rapide semblait se dessiner à l’horizon. Plo ne vit que très rarement sa famille pendant cette période. Néanmoins son professionnalisme et l’audace de ses missions le conduisit à être nommé capitaine de frégate par l’amiral Stazi après la capture d’une frégate de classe Ardent appartenant à l’Empire Sith de Krayt. Plo quitta le commandement de sa corvette en 132 ABY sous les acclamations des membres de l’équipage. Le kel’dor rejoignit la frégate de classe Ardent qu’il renomma «Vaillance ». Jusqu’en 137 ABY, le capitaine Tan’ith disposait de cet ancien vaisseau impérial dont il se servit principalement pour effectuer des missions de reconnaissance risquées en espace Sith ou encore d’exfiltration de V.I.P. ou d’unités rebelles en danger. Il revint que trop rarement parmi les siens et ses visites devenaient de plus en plus rares sur Dorin compte tenu de la guerre. Il passa presque six ans sans voir sa femme et ses enfants bien qu’il conservait un contact régulier avec eux par le biais d’hologrammes, pas plus de quelques minutes malheureusement pour ne pas compromettre la position de la flotte de l’Alliance ou de mettre sa famille en danger. Son vaisseau fut notamment abordé par des  3 Sith et leurs séides : le Vaillance avait été poursuivi par les Sith après qu’il aient effectué une extraction d’urgence d’un commando de l’Alliance. Le combat s’engageait très mal et une résistance conventionnelle semblait inefficace mais le capitaine parvint à repousser ses adversaires… en dépressurisant son vaisseau par les sas. Son ingéniosité conduisit l’amiral Stazi à le décorer de la Médaille du Courage pour avoir sauvé son équipage au péril de sa vie. C’est lorsque l’amiral Stazi décida de donner un coup de fouet à la rébellion qu’il dirigeait en montant une opération risquée sur Mon Calamari. Objectif : l’Impérieux. Ce nouveau prototype de croiseur construit en orbite de Mon Calamari sous les ordres de Krayt était un élément qui s’il était volé par l’Alliance permettrait de redonner l’espoir à tous ceux qui se battaient et ceux qui, indécis, voyaient les Sith comme invincibles militairement parlant. Plo Tan’ith fut assez perplexe mais devant l’urgence de la situation et le fait que les restes de la flotte de Libération de l’Alliance finiraient tôt ou tard par disparaitre par manque de moyens et de ressources, il fut convaincu par les arguments de l’amiral. Le « Vaillance » participa donc à l’engagement sur Mon Calamari, et le capitaine avait pour objectif de couvrir le flanc gauche de l’Indomptable dans un premier temps tandis qu’un raid mené par les meilleurs éléments de l’Alliance avaient pour but d’investir le vaisseau. Manœuvre risquée, notamment quand les renforts de la flotte Sith arrivèrent par derrière, coinçant Stazi et sa flotte entre les vaisseaux Sith et le chantier spatial. Cette manœuvre se solda par la mort du capitaine Yorub et la destruction de l’Indomptable, navire pavillon de l’amiral Stazi, le capitaine Bey devint donc le nouveau second de l’amiral Duro. Les représailles de Krayt à l’encontre de ce qu’il considérait comme une insupportable insulte ne se fit pas attendre, prévoyant un génocide des Mon Calamari et des Quarrens, l’Alliance Galactique n’eut d’autre choix que de prendre d’énormes risques pour sauver un maximum d’individus ; c’était un piège mais il fallait prendre ce risque. Au cours de ce nouvel engagement, Plo Tan’ith se chargea de faire gagner un maximum de temps à la flotte civile d’évacuation de Mon Calamari. La frégate de classe Ardent qu’il commandait encaissa plus de dommages qu’elle ne le pouvait en s’interposant entre les vaisseaux d’évacuation et ceux des Sith, Plo ordonna donc l’évacuation du vaisseau mais perdit son second d’équipage, la capsule de sauvetage le transportant ayant subi une défaillance ne put s’éjecter à temps. Il fut récupéré par un vaisseau de l’Empire en exil de Fel avant de bondir en hyperespace. C’est à cette occasion qu’il rencontra un autre capitaine impérial avant de rejoindre la flotte de l’Alliance avec les survivants de son équipage. Gar Stazi lui confia une frégate de classe Tri-Scythe répondant au nom de « L’Implacable ». Avec ce nouveau vaisseau, le kel’dor participa à la bataille de Ralltiir et à l’ensemble des opérations qui mèneront plus tard à la bataille de Coruscant en 138 ABY. Plo avait 34 ans ce jour là.
Gar Stazi confia au capitaine Tan’ith un poste délicat pour l’officier pourtant prometteur. Bien que les deux hommes se connaissaient bien, Tan’ith n’avait jamais soupçonné que le Duro le considérait comme étant un élément précieux qu’il tenait en très bonne estime. L’Implacable allait devoir ouvrir la voie aux escadrons Rogue et Skull en effectuant une frappe surprise sur un destroyer stellaire de classe Pellaeon et leur assurer une couverture pour qu’ils puissent accomplir leur mission. Plo Tan’ith rencontra à cette occasion Loes de Walleron, chevalier Jedi de talent qui ferait partie de l’équipage. Le capitaine la rencontra rapidement et eu une bonne impression de Loes, c’était bien la première fois qu’il rencontrait une Jedi et l’image qu’il avait de ces êtres était plutôt confirmée et positive. Il prit contact une dernière fois contact avec sa femme avant qui lui apprit que sa fille, Sil était visiblement sensible à la Force. Plo aborda le sujet avec Loes brièvement avant que leur vaisseau ne quitte l’hyperespace. La bataille fut rude mais Plo fit de son mieux. Quand sa frégate fut abordée par les troupes Sith, Plo enfila lui-même son armure pour défendre son vaisseau et venir en renfort à Loes assez de temps pour qu’ils puissent repousser les assaillants. Une fois le gros des assaillants mis en déroute, il retourna à son poste pour poursuivre les opérations. La bataille de Coruscant fut donc gagnée par l’Alliance Galactique.


Chapitre 3 - Un repos de courte durée.

Après cette bataille, Plo fut félicité et décoré par Gar Stazi en personne qui lui accorda la Médaille de Bravoure, une des plus hautes distinctions militaires de l’Alliance. Ce jour là, le vieil amiral duro serra la main du kel’dor et lui lâcha quelques mots : « Vous irez loin Tan’ith, vous irez loin.». Dans le même temps, Sil Tan’ith la cadette du capitaine fut décelée sensible à la Force et conduite auprès de l’Ordre Jedi avec l’accord de son père et de sa mère mais aussi de l’enfant. Une décision qui fut un crève cœur pour l’officier de l’Alliance, mais qu’il savait être la plus juste : Plo avait vu les Sith de prêt et préférait savoir sa fille formée auprès des Jedi et encadrée par les dogmes de l’Ordre plutôt qu’elle soit détectée par les Sith et devienne un séide du Côté Obscur de la Force.
Entre 139 et 142 ABY le capitaine Plo Tan’ith poursuivit sa carrière en se portant volontaire pour sécuriser les frontières orientales de l’espace de l’Alliance vers les frontières de l’espace Hutt : contre-piraterie, patrouilles, escorte, secours et sauvetages il passa quatre années bien remplies notamment en participant à des opérations visant à attaquer les intérêts du Soleil Noir. En 142 ABY, il fut nommé Amiral et prit le commandement de la Cinquième Flotte de Défense de l’Alliance Galactique dont la principale affectation était la surveillance et patrouilles le long des frontières impériales, mais aussi d’intervenir dans les secteurs les plus reculés de l’Alliance comme par exemple le système de Mon Calamari.  En 143 ABY et après avoir été au contact des populations et gouvernements locaux, Plo Tan’ith informa immédiatement l’Etat-major de l’Alliance Galactique que les mondes de la Bordure Extérieure pouvaient représenter un risque de sécession à cause des dégâts causés par Darth Krayt et le fait que les Mondes du Noyau semblaient avoir été la seule priorité dans les mesures de reconstruction de l’Alliance. Le rapport de Plo soulignait également qu’il serait difficile de traquer les dernières poches de résistance Sith, lutter contre les grands syndicats criminels ou de restaurer une certaine unité au sein de l’Alliance sans le soutien et la coopération de la population locale.

Il poursuivit ses opérations sur le terrain, revenant parfois sur Coruscant pour diverses raisons ou Dorin pour voir sa famille. En 145 ABY, alors qu’ils se trouvaient à proximité d’un trou noir en effectif réduit, le groupement fut soudainement attaqué par une flotte adverse supérieure en nombre et bénéficiant de l’effet de surprise. La bataille tourna au désastre et les assaillants à la botte du Soleil Noir venaient en combat rapproché contre les vaisseaux capitaux du détachement, et ce détachement avait bien failli être complètement détruit sans une décision risquée prise par Plo. L’amiral prit la décision d’envoyer les restes de sa flotte à proximité du trou-noir, pour mettre davantage de distance entre ses vaisseaux et les ennemis pour ensuite faire un bond en hyperespace pour rallier le reste de la flotte tout en disparaissant de leurs senseurs. Cette manœuvre désespérée fut cependant l’unique chance d’échapper au désastre militaire : profitant de la force gravitationnelle du trou noir, Plo et le reste de sa flottille purent se catapulter à grande distance des pirates pour ensuite fuir le combat. Certains pirates avaient voulu le suivre pour les intercepter mais furent fait prisonniers par la gravité du trou noir pour finir disloqués par l’horizon des évènements. Permettant de prévenir le reste de la 5ème flotte il participa à la riposte de l’Alliance Galactique pour mettre un terme aux agissements des pirates et démanteler cette flotte ainsi que l’avant-poste qu’ils avaient à quelques parsecs d’ici. Cette manœuvre audacieuse relevant du jamais vu permis à Plo d’être décoré de la Croix de Gloire.

Cet honneur fut entaché par les annonces des décès de ses parents qu’il affectionnait tant. Morts naturellement, ce furent son grand frère et sa grande sœur qui reprirent respectivement la fabrique de masques respiratoires et l’activité d’extraction de minerais et gaz de l’empire industriel de leur défunt père. Inhumés sur Dorin, Plo Tan’ith observa une minute de silence et profita des jours de permission accordés pour se recueillir et profiter un peu de sa famille. Sa fille ainée, Sha Tan’ith, avait décidé de rejoindre la chasse républicaine. Son frère, Gnost s’engagea également dans la chasse de l’Alliance. Cette décoration lui offrit une couverture médiatique à travers tous les mondes du Noyau. Il en arriva à impressionner nombre de gouverneurs, d’officiers et sénateurs qui voyaient en lui un élément de talent. Lors de la crise politique ayant secoué l’Alliance en 146 refit surface, certains sénateurs suggéraient de confier la présidence de l’Alliance à l’amiral Plo Tan’ith ce qui ne fut pas sans conséquences : mettant l’Etat-major dans une position délicate, vis-à-vis du président en fin de mandat, il fut soupçonné d’avoir manœuvré dans l’ombre pour s’accaparer du pouvoir, du moins c’était ce que se détracteurs affirmaient. Plo Tan’ith préféra couper l’herbe sous le pied de tout le monde en annonçant publiquement ne pas être intéressé pour prendre des fonctions politiques et que sa place était au sein de la Marine, provoquant ainsi une certaine déception chez ses soutiens. Gar Stazi qui l’avait publiquement soutenu réagit en disant que le choix du kel’dor lui revenait et était honorable.

Chapitre 4 - La fin d'une époque.

En 148 quand Plo fêta ses 44 ans, il croisa à nouveau le chemin de Loes de Walleron lorsqu’il fut envoyé par ses supérieurs tenter de les dissuader de mettre en place le nouveau  Contemplanys Hermi avec le système Corellien. Plo essaya tant bien que mal de leur faire comprendre la nécessité de rester au sein de l’Alliance, mais l’entêtement des Corelliens qu’on leur attribuait ne semblait pas usurpé. Il ne se cacha pas de son opinion à ce sujet auprès de Loes et prédit un avenir des plus inquiétants pour l’Alliance, Plo n’était pas dupe : Corellia ne souhaitait que se mettre en place une porte de sortie pour s’éviter des problèmes… tout en en causant davantage auprès des autres systèmes moins influents mais beaucoup plus nombreux. En d’autres termes, ils préparaient leur plan de sortie privilégiant leurs intérêts à ceux de l’Alliance tout en s’assurant de pouvoir brandir le drapeau de la neutralité en cas de conflit car Plo savait bien qu’après avoir négocié un accord de ce type, ils ne participeraient dans aucune opération militaire de l’Alliance y compris si celle-ci était au bord de l’effondrement. Cet accord agaça Plo au plus haut point. Les conséquences arrivèrent plus rapidement que l’amiral ne l’aurait escompté, déjà les mondes de la Bordure Extérieure prirent davantage les devants pour déclencher une révolte beaucoup plus franche. L’amiral savait qu’il serait envoyé sous peu pour pacifier ces systèmes si la solution diplomatique ne débouchait sur rien et commença à rédiger des rapports de plus en plus inquiétants pour alarmer le sénat sur la situation qui risquait de déboucher sur une guerre civile, mais aussi destinés à contester les décisions politiques de l’Alliance Galactique.

Plo Tan’ith assista de loin aux mouvements de rébellion qui se déclenchent sur Eriadu, il assista impuissant à l’envoi du général Ludov Stregwel sur la planète, décision qui s’avéra être une sanction. Entre 150 et 153 ABY il poursuivit ses opérations mais sans davantage de succès. Ses rapports constamment ignorés par le Sénat commençaient à l’agacer. En 154 Corellia se retire de l’Alliance Galactique avec dans son sillage plusieurs membres de l’Alliance comme le secteur corporatiste, Plo Tan’ith excédé ne peut s’empêcher de se fendre d’une pique acide qui lui vaut une suspension de ses fonctions pour six mois par le Commandeur Suprême en personne.

Partant sur Dorin il rumina sa sanction et profita de ce séjour forcé pour rencontrer Loes de Walleron à nouveau et lui faire part de son ressenti sur la politique militaire de l’Alliance, trop soumise et dépendante des sénateurs à son goût. C’est à cette occasion qu’il découvrit que les mouvements de rébellion se sont organisés sous la tutelle d’une renégate de l’Ordre Jedi : Akni avec la participation des derniers éléments du One Sith. La trahison de Stregwel l’avait surpris et bien qu’il la comprennait il ne l’excusait pas pour autant. Au final au quatrième mois de sa suspension, Plo se rendit dans les temples des moines Baran Dô pour tenter d’en apprendre plus sur leur philosophie et pour leur demander conseil, mais les réponses à ses questions n’étaient que trop vagues et évasives pour en fait quoique ce soit. A la fin de ce même mois, il fut même rappelé par le Commandeur Suprême sous la pression d’autres généraux et amiraux de l’Alliance : la guerre civile avait débuté et l’absence de l’amiral Tan’ith  ne pouvait plus être un luxe. Dans le même temps sa fille intégra le prestigieux Escadron Rogue. En 155 alors que cette guerre civile semble durer, l’amiral Tan’ith est envoyé pour négocier à de nombreuses reprises mais sans réel succès, l’influence d’Akni avait déjà discrédité l’Alliance depuis longtemps et même une légende comme le kel’dor ne pouvait y faire grand-chose. Syrielle Shakhovite un spectre affectée à sa protection le tira d'un mauvais pas lors d'une rencontre avec les insurgés sur une première planète visitée. La jeune corellienne lui évitant ainsi de finir otage alors qu'il était venu en petit comité en gage de bonne foi. Sans doute devait-il s'agir d'un piège ourdi par les Sith.
Lors d'une seconde intervention, Plo croisa même Akni en question et parvint à lui échapper de justesse avec ses hommes. La situation au sol avait dégénéré et bien qu’il n’en n’ait pas l’intention à la base, l’amiral fut contraint d’ordonner à ses hommes d’ouvrir le feu sur les rebelles, bien décidé à ne pas faire en sorte que ses propres soldats deviennent des cibles d’entrainement pour ces guérilleros improvisés après que ceux-ci eurent déclenché les hostilités. L’instabilité politique déstabilisa les généraux et amiraux ne sachant plus sur quel pied danser et se contentaient donc de défendre ses territoires le plus longtemps possible. L’amiral Tan’ith proposa un plan pour frapper plusieurs cibles stratégiques du One Sith et en conséquence de la rébellion Sith afin de leur porter un coup qui, il l’espérait, pourrait permettre de temporiser leur avancée et leur donner le temps de renverser la tendance. Un plan qui même s’il avait le soutien d’autres officiers n’était pas approuvé. Par la suite, la défection de nombreux systèmes du Noyau au profit de l’Empire enfonça un clou supplémentaire dans le cercueil de ce qu’avait été l’Alliance Galactique.

En dépit des efforts de Plo Tan’ith, aucun de ceux-ci ne put sauver les meubles, au cours de ces deux années il chercha à limiter la casse afin de permettre à l’Alliance de survivre aux évènements, jusqu’à devenir un mouvement rebelle. Contraint à accepter sa part de responsabilité, il s’intéressa au maximum à essayer d’organiser la rébellion en un tout cohérent et soudé afin d’éviter de disperser les efforts de ceux voulant poursuivre la lutte contre les Sith. Sans Commandeur Suprême, Plo savait que l’unité des vestiges de l’Alliance ne perdurerait pas, et même si certains l’imploraient de prendre les rennes de ce mouvement, il semblait s’y refuser ne s’estimant pas digne de porter cet honneur. Mais dans son esprit quelqu’un d’autre pouvait remplir cette tâche.

L’amiral Tan’ith était prêt à faire face avec bravoure, force et honneur à l’Histoire… comme il l’avait toujours fait tout au long de sa vie. Pour l’Alliance. Pour Coruscant. Pour Dorin. Pour sa famille. Par devoir. Plo devait faire quelque chose pour raviver la flamme de l’Alliance Galactique. Mais tout d’abord, il devait chercher conseil auprès d’un ancien amiral à la retraite : Gar Stazi…


 
DERRIÈRE L'ECRAN


   Prénom/Surnom : Harbi
   Age : 26
   Sexe : Did you just assumed my gender ?! *triggered*
   Avatar : Random officier kel'dor
   S'agit-il d'un double compte ? De qui ? Nein.
   Comment avez-vous connu ce forum ? "Ancien" d'Equilibrium.
   

_________________


"Strength through unity." - Commander Tan'ith Main Theme
"The only easy day was yesterday." - Commander Tan'ith Assault Theme

"I will never surrender, we'll free the earth and sky. Crush my heart into embers, and I will reignite... I will reignite."
Voir le profil de l'utilisateur
Plo Tan'ith
avatar
Messages : 116
Date d'inscription : 21/11/2016
Rang : Commandeur Suprême de l'Alliance Rebelle
Localisation : A bord de l'ASD - "Sérénité"
Revenir en haut Aller en bas
Re: Plo Tan'ith, Commandeur Suprême de l'Alliance Rebelle.
Jeu 5 Jan - 21:46
Je suis venu vous dire que j'ai enfin terminé cette fiche qui trainait depuis l'année dernière.

Certes, la fin ne dit pas que je suis devenu Commandeur Suprême, néanmoins je comptais faire ça via un rp d'intronisation avec un MJ devant jouer le fameux Stazi (qui je le crois n'est pas encore mort mais à la retraite).

_________________


"Strength through unity." - Commander Tan'ith Main Theme
"The only easy day was yesterday." - Commander Tan'ith Assault Theme

"I will never surrender, we'll free the earth and sky. Crush my heart into embers, and I will reignite... I will reignite."
Voir le profil de l'utilisateur
Syrielle Shakhovite
avatar
Messages : 782
Date d'inscription : 11/12/2016
Rang : Lieutenant de l'Escadron Spectre
Localisation : Corellia
Revenir en haut Aller en bas
Re: Plo Tan'ith, Commandeur Suprême de l'Alliance Rebelle.
Ven 6 Jan - 13:46
C'est transmis en zone staff, on revient vite vers toi Smile

_________________



Fiche ~ Dossier ~ Recap Rp ~ Relations
Voir le profil de l'utilisateur
Plo Tan'ith
avatar
Messages : 116
Date d'inscription : 21/11/2016
Rang : Commandeur Suprême de l'Alliance Rebelle
Localisation : A bord de l'ASD - "Sérénité"
Revenir en haut Aller en bas
Re: Plo Tan'ith, Commandeur Suprême de l'Alliance Rebelle.
Ven 6 Jan - 18:47
Bien reçu bien reçu.

_________________


"Strength through unity." - Commander Tan'ith Main Theme
"The only easy day was yesterday." - Commander Tan'ith Assault Theme

"I will never surrender, we'll free the earth and sky. Crush my heart into embers, and I will reignite... I will reignite."
Voir le profil de l'utilisateur
Syrielle Shakhovite
avatar
Messages : 782
Date d'inscription : 11/12/2016
Rang : Lieutenant de l'Escadron Spectre
Localisation : Corellia
Revenir en haut Aller en bas
Re: Plo Tan'ith, Commandeur Suprême de l'Alliance Rebelle.
Sam 7 Jan - 14:07
Et voici nos retours sur ta fiche !
Déjà on a franchement beaucoup aimé ton personnage ! Ses idées, son histoire, son implication ... tout est très bien développé sans longueur inutile, et l'on suit parfaitement son évolution jusqu'au jour d'aujourd'hui. De même que nous avons apprécié qu'il soit bien intégré dans la trame du forum comme des factions, avec déjà beaucoup de liens avec les personnages présents. Il n'y a d'ailleurs aucun soucis à ce qu'il prenne officiellement le titre de Commandeur Suprême après un rp avec Gar Stazi qui est effectivement à la retraite.

Sinon, nous avons tout de même quelques points que nous aimerions que tu modifies :

- "Mêlé pour la première fois de sa vie à des humains et d’autres races" -> il ne s'agit pas de races mais d'espèces
- petit détail mais de quelle espèce est la femme de Plo ?

Sinon, il y a également un petit soucis de conjugaison dans ta fiche où tu écris au passé avant de basculer sur le présent puis de revenir au passé, donc pense à faire attention à ça en rp ^^

N'hésite pas à te manifester dès que tu auras modifier ces deux petits détails, histoire qu'on puisse te valider sans te faire attendre Smile

_________________



Fiche ~ Dossier ~ Recap Rp ~ Relations
Voir le profil de l'utilisateur
Plo Tan'ith
avatar
Messages : 116
Date d'inscription : 21/11/2016
Rang : Commandeur Suprême de l'Alliance Rebelle
Localisation : A bord de l'ASD - "Sérénité"
Revenir en haut Aller en bas
Re: Plo Tan'ith, Commandeur Suprême de l'Alliance Rebelle.
Sam 7 Jan - 14:26
Merci de votre retour rapide !

Je m'attèle très vite à corriger les deux points évoqués. Pour la femme de l'amiral, c'est une kel'dor, cela m'avait semblé évident mais effectivement je ne l'ai pas spécifié dans la fiche donc ça laisse le doute planer.
Le hic pour la conjugaison (et en relisant rapidement je m'en aperçois) c'est que j'ai rédigé ma fiche en plusieurs fois (surtout pour les chapitres) ce qui n'aide pas forcément.

En bref, je vous recontacte pour vous signaler quand les corrections sont appliquées (vais aussi tenter de corriger ces fautes de conjugaison immondes et bien d'autres que j'ai remarquées). Smile

_________________


"Strength through unity." - Commander Tan'ith Main Theme
"The only easy day was yesterday." - Commander Tan'ith Assault Theme

"I will never surrender, we'll free the earth and sky. Crush my heart into embers, and I will reignite... I will reignite."
Voir le profil de l'utilisateur
Plo Tan'ith
avatar
Messages : 116
Date d'inscription : 21/11/2016
Rang : Commandeur Suprême de l'Alliance Rebelle
Localisation : A bord de l'ASD - "Sérénité"
Revenir en haut Aller en bas
Re: Plo Tan'ith, Commandeur Suprême de l'Alliance Rebelle.
Dim 8 Jan - 12:37
C'est corrigé pour les deux points. J'ai précisé que Shala Koon est une kel'dor.
Par ailleurs je pense avoir également corrigé aussi les problèmes de conjugaison (qui devaient surtout se trouver en fin de fiche de mémoire).

_________________


"Strength through unity." - Commander Tan'ith Main Theme
"The only easy day was yesterday." - Commander Tan'ith Assault Theme

"I will never surrender, we'll free the earth and sky. Crush my heart into embers, and I will reignite... I will reignite."
Voir le profil de l'utilisateur
Syrielle Shakhovite
avatar
Messages : 782
Date d'inscription : 11/12/2016
Rang : Lieutenant de l'Escadron Spectre
Localisation : Corellia
Revenir en haut Aller en bas
Re: Plo Tan'ith, Commandeur Suprême de l'Alliance Rebelle.
Dim 8 Jan - 13:04
C'est tout bon, je te valide Very Happy

_________________



Fiche ~ Dossier ~ Recap Rp ~ Relations
Voir le profil de l'utilisateur
Plo Tan'ith, Commandeur Suprême de l'Alliance Rebelle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il faut rendre le sourire au Commandeur Suprême de la Marine
» LE MULLIGAN EN COMMANDEUR
» L'histoire d'une rebelle, perturbée par une vie douloureuse. - Essalia Dreawan.
» Selenore Seeran : Padawan rebelle ou futur sith ?
» Alice Lucy Wilson. ~Être rebelle c'est refuser l'idée que le monde est figé.~ {Terminée}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Imperial Wars :: Administration :: Présentations :: Fiches Validées-