[+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage
Syrielle Shakhovite
avatar
Messages : 834
Date d'inscription : 11/12/2016
Rang : Lieutenant de l'Escadron Spectre
Localisation : Corellia
Revenir en haut Aller en bas
[+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Sam 25 Nov - 16:33

Kothlis – Espace Bothan

Quatre mois …
Quatre mois que ces connards de Sith étaient passés à l'attaque, et l'Alliance Galactique déjà fragilisée n'avait pas tardé à s'effondrer sous les assauts. Repoussant désespérément l'ennemi afin de sauver un maximum de planètes, et ce même si plus personne ne se faisait d'illusion : c'était fini. L'Alliance était finie. Chancelante depuis quelques années déjà, c'était finalement sous les coups de Darth Akni que le régime avait rendu l'âme – sous cette forme en tout cas – mais Syrielle avait pourtant refusé de se rendre à l'évidence. De se rendre à l'Empire. De rallier ce régime qui n'était pas le sien, là où elle avait préféré suivre ses compagnons d'armes au sein de l'Alliance Rebelle. Et tandis que les troupes s'étaient redéployées pour lutter contre les Sith, c'était sur Kothlis que la Spectre avait été envoyée – l'une des quatre planètes de l'Espace Bothan – et elle comptait bien tout donner pour empêcher cette invasion crasse qu'ils prévoyaient sans aucun doute.

Et pourtant … il en fallait du courage pour vouloir prendre une planète Bothane !
Après tout, les Bothans n'étaient pas le peuple le plus commode de la Galaxie, et à la place d'Akni, Shakhovite se serait sans doute tenu le plus loin de lui possible. Histoire d'éviter autant l'espionnage que les attentats qui n'allaient sans doute pas tarder à fleurir pour bouter les Sith loin d'ici. Sith qui devaient être particulièrement confiants pour tenter ces attaques … et pour cause, ils pouvaient ! Armée populeuse renforcée encore par des Sensitifs aussi puissants que dénués de scrupules, ce sombre Empire paraissait bien avoir les moyens de ses ambitions, mais la jeune femme ne comptait pas abandonner pour autant. Bien au contraire même.

Alors, c'était sur Kothlis qu'elle avait pris la tête d'un petit groupe de rebelles des plus hétéroclites – formés aussi bien de soldats alliés réguliers, de SpecOps, de pilotes ou de Bothans – et les nouvelles qu'ils avaient appris tout récemment leur avait mis du baume au cœur à tous : les Mandaloriens arrivaient. Sans doute assez riche pour se permettre une telle manne de guerriers, le Gouvernement Bothan avait fait appel au clan Kelborn afin d'aller casser du tatoué, et Syrielle devait bien avouer que cette idée lui plaisait énormément !

Mais en attendant leur arrivée, la jeune femme n'avait pas chômé parce que depuis le centre opérationnel niché au cœur de la forêt, elle avait mené encore une opération la veille au soir, et celle-ci avait été couronnée de succès puisque le camp avancé Sith avait littéralement brûlé vif. Ravagé par les explosions et les bombes incendiaires contre lesquelles les soldats n'avaient rien pu faire. Mais après tout, la Spectre n'allait clairement pas se gêner pour profiter de la moindre faille et de la moindre faiblesse de l'ennemi, et lorsqu'un agent Bothan lui avait appris que le Commandant du groupe – Sensitif de surcroît – avait temporairement quitté l'endroit, ils étaient passé à l'attaque sans plus attendre. Massacrant ces envahisseurs jusqu'aux derniers, tout en leur dérobant les véhicules et les armes qui étaient récupérables. Des techniques de terroristes auraient dit certains, mais la guerre laissait rarement le choix …

Et tandis que certains de ses hommes se reposaient tandis qu'une autre équipe assurait la veille active, Syrielle quant à elle attendait l'arrivée des Mandaloriens. Étudiant les cartes holographiques indiquant les mouvements de troupes récents tout en jetant quelques fois un œil sur la zone d'atterrissage qui avait été allouée aux guerriers du clan Kelborn, et dont ils avaient reçu les coordonnées et toutes les informations utiles par liaison sécurisée.

_________________



Fiche ~ Dossier ~ Recap Rp ~ Relations
Voir le profil de l'utilisateur
Kàd Kelborn
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 12/10/2017
Rang : Mandalorien | Chef du Clan Kelborn
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Sam 25 Nov - 19:10
Le transporteur de Kàd était occupé à pénétrer dans l’atmosphère de la planète Kothlis. Sans trop se soucier des secousses qui agitaient parfois l’appareil, Kàd était occupé à revérifier l’état de ses armes. Cela lui occupait l’esprit et l’empêchait de penser au nœud qu’il ressentait dans l’estomac. Ce n’était pas la perspective du combat qui l’inquiétait, au contraire il y serait plutôt dans son élément, mais bien le fait qu’il s’agissait de la première opération d’envergure dans laquelle il menait son clan depuis qu’il en était devenu le chef. Depuis que sa prédécesseur, Zeenat, l’avait désigné comme nouveau chef, ils avaient été beaucoup à lui reprocher son manque d’expérience en tant que chef, cela étant dût à son jeune âge, mais cela s’était arrêté-là. Mais Kàd n’était pas assez naïf pour penser que cette bataille allait constituer un test, et que ce serait en fonction du résultat de cette opération que le clan l’accepterait pleinement, ou non, comme son véritable dirigeant.

Il avait été contacté par le gouvernement Bothan pour les aider, eux et les vestiges de l’alliance, à faire face à un assaut de la part des Sith. Si le jeune chef du clan Kelborn avait déjà travaillé pour l’Alliance à de multiple reprises, il ne ressentait aucune sympathie particulière pour elle et ses idéaux, bien que cette nouvelle « Alliance rebelle » l’intriguait, il se demandait ce qui pouvait motivé ses membres à se dresser non seulement contre un, mais deux empires galactiques. Une autre des raisons qui l’avait poussé à accepter le contrat, c’était qu’il savait que tôt ou tard il devrait passer le baptême du feu en tant que chef, et qu’autant le faire vite et contre un ennemi suffisamment détesté (et dangereux) pour éviter toute forme de contestation dans ses rangs.

Ce fut à ce moment qu’il sentit une main se poser sur son épaule, tournant la tête, il reconnu la Beskar’gam de Trace, sa femme, celle-ci avait sentit l’anxiété de Kàd et lui signifiait ainsi son soutien ainsi que sa confiance en ses capacités. Prenant la main de celle-ci dans la sienne, il la serra délicatement pour lui signifier sa reconnaissance ainsi que son affection. Puis ses pensées retournèrent vers la bataille à venir. Si les planètes Bothan étaient toujours âprement défendue, Kothlis le serait probablement encore plus. L’un des trois clans habitant sur la planète était le clan Alya, particulièrement connu pour son influence dans la politique et le réseau d’espionnage du secteur, mais également pour sa hargne. Sur le terrain, Kàd serait en contact avec le lieutenant, Syrielle Shakhovite, un membre de l’escadron Spectre. Il se demandait à quoi pouvait bien ressembler un membre d’un escadron de légende en pleine action.

Plusieurs signaux apparurent sur l’interface de son ATH, lui signalant que les frappes avaient commencé. Kàd était un adepte de l’assaut orbital, une tactique aussi efficace que brutal, qui avait pour but de frapper l’ennemi avant que celui-ci ne puisse préparer une défense. Il n’avait malheureusement pas assez d’hommes pour le faire à l’échelle de la planète, Kàd s’était donc contenter d’envoyer des Basilisk, ainsi que d’autres appareils s’attaquer aux bases et aux convois Sith dans les environs, en se fondant sur les données reçut par les rebelles. Un message de Breshik, le guerrier qu’il avait désigné comme son bras droit (mais également l’un de ses plus vifs critiques à l’intérieur du clan), lui appris que ce dernier avait même détruit l’une des tours de communication de la région, ce qui ralentirait considérablement la réaction des Sith. Ces frappes signaleraient certainement leur présence à l’ennemi, mais Kàd n’en avait cure. Ce n’était pas parce que l’ennemi vous voyait arrivé qu’il pouvait forcément réagir à temps.

À l’approche de la ZA (Zone d’Atterrissage) alloué par l’Alliance, Kàd envoya le signal convenu pour la deuxième partie de son plan. Escorté par quelques intercepteurs, les transporteurs Kom’rk bifurquèrent de l’itinéraire prévus, leur rôle était de se diriger directement vers les lieux de conflit pour déployer au vol leur chargement de Mando’ade au plus proche des affrontements, chacun d’eux pouvant déployer sans avoir à atterrir une vingtaine de combattants si ceux-ci étaient équipés de Jet-pack. Kàd ne désirait pas perdre de temps et frapper les Sith avant qu’ils ne soient préparés à la venue de ses guerriers.

Le reste des renforts, pour la plupart dans des transporteurs Meteor, plus robuste, ainsi que le matériel lourd des mandos arrivait et atterrissait sur la ZA. Chaque transport déversa son lot de guerriers, ainsi que les redoutables escouades de ShockTroopers portant de lourdes Beskar’gam, faisant d’eux des blindés « humains », et dont le rôle était d’aller au cœur des affrontements les plus violents. Kàd descendit à son tour lorsque son appareil lorsque ce dernier se posa. D’un simple geste, il ordonna à ses hommes de se déployer dans les alentours pour se tenir prêt à partir dans l’heure. En compagnie de Trace, ainsi que d’un autre guerrier, il se dirigea vers celle qui avait été identifié comme son contact. Kàd bouillait d’impatience de se mesurer aux Sith, et il savait que chacun de ses hommes ressentaient la même chose. Ils n’étaient peut-être que quelques centaines, mais ils étaient tous des guerriers d’élites et surtout, ils étaient des Mandaloriens.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syrielle Shakhovite
avatar
Messages : 834
Date d'inscription : 11/12/2016
Rang : Lieutenant de l'Escadron Spectre
Localisation : Corellia
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Lun 27 Nov - 15:12

« Shak' les Mandaloriens sont là, ils sont en train d'attaquer des convois Sith dans la zone 27 ! »

Même si elle était concentrée sur la carte, Syrielle n'avait toutefois pas manqué la secousse légère qui venait de se propager dans le sol, signe qu'une forte détonation avait dû se produire à quelques dizaines de kilomètres de là, et ce fut donc sans surprise qu'elle acquiesça d'un mouvement de tête. Affichant un regard déterminé voire même confiant face à ces guerriers qui semblaient prêts à en découdre alors qu'ils ne s'étaient même pas encore coordonnés. Mais si un officier de l'armée régulière aurait pu s'en sentir irrité voire débordé, ce n'était pas le cas de la jeune femme qui avait été SpecOps pendant plusieurs années, aussi se contenta-t-elle de se relever tout en attrapant déjà son Comlink au passage.

« Parfait, ils n'ont pas perdu de temps et vont profiter de l'effet de surprise. Envoie les équipes 4, 5 et 7 vers la zone 12. La tour de communication de la zone vient de tomber et je veux en profiter pour rayer ce camp avancé de la surface de Kothlis. Regroupe également les groupes 6 et 9, je veux qu'ils soient prêts à démarrer dès que nécessaire.

- Compris ! Et pour le 1, 2 et 8 ?

- Sauf urgence signalée, sinon laisse-les dormir. Ils ont participé à l'opération de cette nuit et je veux qu'ils soient frais quand on aura besoin d'eux.

- Toi aussi tu as participé à l'opération de cette nuit …

- Moi c'est bon, j'ai dormi trois heures au moment du changement d'équipe de ce matin et ça me suffit largement. Ah et préviens aussi Wolfger que j'aurais sûrement besoin de lui pour diriger plusieurs groupes, alors qu'il se prépare.

- À tes ordres ! »

Et sans perdre davantage de temps, le Lieutenant des SpecOps quitta la pièce afin de transmettre les ordres de celle qui dirigeait les opérations pour toute cette zone de Kothlis, et Syrielle se dirigea quant à elle directement vers la zone d'atterrissage allouée aux Mandaloriens. Hélant un des Bothan présent au passage ainsi qu'un jeune Sergent de l'armée régulière, histoire de disposer non pas d'une escorte, mais bien d'un panel des hommes sous ses ordres. Panel qui allait lui être bien utile pour pouvoir faire le point le plus complet possible sur la situation avec l'homme en armure blindée qui s'approchait d'elle.

« Vous êtes le Chef du Clan Kelborn ? Je suis Syrielle Shakhovite, c'est moi qui dirige les opérations dans cette zone. Suivez-moi jusqu'à ce bâtiment, je vais vous présenter la zone ainsi que les déploiements et camps Sith. »

C'était sans doute un peu abrupte comme accroche – surtout qu'elle avait à peine pris le temps de se présenter sommairement qu'elle tournait déjà les talons en direction d'un pré-fabriqué comportant un seul étage – mais elle n'avait clairement pas le temps de raffiner. D'autant plus que les Mandaloriens n'étaient pas non plus connus pour être des amateurs de mondanités – de ce qu'elle savait, le fait de serrer la main n'était d'ailleurs pas dans leurs mœurs non plus – alors autant allez droit au but. Et sitôt qu'ils furent arrivés, Syrielle invita ses deux hommes et les Mandaloriens à se déployer autour de la table holographique.

« Bien, nous sommes ici … » commença-t-elle tandis qu'un petit point bleu s'allumait au bout de son doigt « … et nos autres camps sont représentés par tous ces points bleus. La base générale Sith est désignée par ce carré rouge, et tous les points rouge sont leurs bases avancées. D'après les dernières nouvelles, vos hommes ont réussi à en atteindre trois, et deux tours de communication sont tombées. Idéalement et si vos effectifs le permettent, nous voulons utiliser cette route pour détruire ces deux camps puis infiltrer et détruire leur quartier général. Où vous êtes-vous déployés exactement et de combien d'hommes et de véhicules disposez-vous ? »

Encore une fois, perdre du temps était une mauvaise idée, et la Spectre avait donc enchaîné ses explications sans temps mort mais sans panique non plus. Affichant simplement une détermination calme mais profonde tandis qu'elle désignait tous les points importants sur la carte holographique.

_________________



Fiche ~ Dossier ~ Recap Rp ~ Relations
Voir le profil de l'utilisateur
Kàd Kelborn
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 12/10/2017
Rang : Mandalorien | Chef du Clan Kelborn
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Lun 27 Nov - 21:58
Kàd n’avais jamais été un grand fan des Bothans, en fait, il se méfiait d’eux, c’étaient une culture qui mettait en avant l’art de l’intrigue et de l’espionnage, deux choses que la plupart des mandos méprisait. D’ailleurs, même si les mandaloriens n’étaient pas un peuple que l’on pouvait taxer de xénophobie, les Bothans étaient pourtant toujours vu avec une grande méfiance, une fois qu’ils seraient des espions tentant de s’infiltrer. Kàd trouvait une certaine ironie, dans le fait que lui et son clan venaient maintenant prêtés mains fortes à ces derniers.

Sous son Buy’ce (casque), Kàd eut un léger sourire face à l’attitude de cette Syrielle, elle était direct et pragmatique, se passant des formalités dont les galactiques étaient d’ordinaires si friands. C’était deux qualités que Kàd appréciait. Il nota aussi le look fort peu orthodoxe pour une militaire qu’arborait la Spectre. D’un signe de tête, il indiqua à ses deux compagnons de le suivre dans le QG.

- Vhorig, met donc ton père en contact, les informations qui vont suivre devraient l’intéressé.

Vhorig était le fils de Breshik, un jeune guerrier de quelques années de moins que lui. Son père était pour l’instant à la tête de l’escadrille de Basilisks, si jamais les choses allaient bien de son coté, il prendrait la communication pour assister à la réunion à distance. Kàd se concentra ensuite sur les cartes holo qui lui étaient présenté ainsi que le briefing de la situation faite par son interlocutrice. Les frappes opérées par ses guerriers avaient même mieux fonctionné que ce qu’il ne l’avait espéré. Cela prouvait soit que les armées Sith manquait réellement d’efficacité, soit que ceux-ci s’étaient montrés beaucoup trop confiant. Les hommes de Kàd n’avaient rencontré qu’une faible résistance et une couverture aérienne quasi-inexistante.

- J’ai déjà 50 ori’ramnikade, équipés de Jet-Pack, déployés en zone 5 et 17 où nous avons repérés des accrochages entres les vôtres et les Sith, une fois les ennemis neutraliser, ils auront pour ordre de neutraliser tout mouvement de l’ennemi par ces voies d’accès au moins jusqu’à la fin de la journée. En termes de véhicule, nous sommes en train de débarqués une demi-douzaine de chars Canderous Mark II.

Les chars Canderous étaient des chars d’assaut produit par MandalMotors et équipés de deux canon lasers lourd et de lances-missiles à concussions, ce qui lui offrait une puissance de feu redoutable. Il disposait également d’un blindage aussi solide que celui d’un TB-TT Impériale en son point le plus épais. Le Mark II différait du Mark I par le fait qu’il utilisait des chenilles au lieu d’un système anti-gravité pour se déplacer, mais l’énergie économiser était redirigé vers le bouclier du véhicule ce qui le rendait encore plus difficile à endommager.

- J’ai en tout 300 guerriers prêt au combat, en comptant les Ori’ramnikade déjà déployé, soit, probablement plus de guerriers qu’ils n’ont de dar’jetii pour s’y opposer. Ils sont déjà divisés en escouades d’une dizaine d’hommes prêt à êtres déployés sur le front, que ce soit pour venir en appuis de vos forces ou pour concentrés leurs attaques sur un objectifs plus précis. Le soutien aérien est effectué par une escadrille complète de Basilisks ainsi qu’une quinzaines d’autres intercepteurs de modèles divers. Pour l’instant, ils harcèlent les ennemis où qu’ils le trouvent, je comptais aussi les envoyer frappés les forces aériennes sith du secteur au plus tôt avant qu’elles ne soient en état de nous contester le ciel. Au besoin, nos transporteurs Kom’rk sont prévus pour également faire office d’intercepteur.
- Kàd ? Ber’ demande s’ils ont autorisation à se rendre librement à la ZA pour se ravitailler, où s’ils doivent éviter de risquer de mener les dar’jetii sur ces coordonnées ?

C’était Vhorig qui venait de prendre la parole. Les Mandaloriens avaient l’habitude, surtout en opération, de ne dire que les trois premières lettres du prénom, cela faisait gagner du temps. C’était aussi la raison pour laquelle les mandos privilégiait les prénom court. Kàd invita, d’un signe de la main, ses interlocuteurs rebelles à répondre eux-mêmes à la question.

- Je comptais aussi envoyer des hommes sur le pic de la zone 4. De là, ils auraient une bonne vue sur la région et nos observateurs, et tireurs d’élites, pourraient plus facilement communiquer les mouvements ennemis.

Il observa une nouvelle fois la carte. Le plan de Syrielle lui semblait bon dans l’absolu, mais avant de le valider, il avait besoin de précisions. Il ne doutait pas que ses hommes soient capables de venir à bout des forces adverses, Mand’alor le Ressuscités avait à peu près autant de guerriers que lui lorsqu’il avait participé à la guerre des clones, ce qui ne l’avait pas empêché de causer de gros dégâts aux forces e l’Ancienne République. Mais Kàd répugnait à envoyer ses hommes au casse-pipe. Il espérait aussi que cette Syrielle ne s'apercevrait pas des quelques hésitations qu'il avait parfois eut dans ses paroles, il n'était toujours pas à l'aise dans le rôle de chef de clan.

- Qu’elles sont les objectifs que vous voulez nous attribués ? Et quelles sont les forces ennemis présente sur le théâtre d’opération ? Vos propres hommes sont-ils en état de suivre l’allure ?
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syrielle Shakhovite
avatar
Messages : 834
Date d'inscription : 11/12/2016
Rang : Lieutenant de l'Escadron Spectre
Localisation : Corellia
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Mar 28 Nov - 23:57

Si Shakhovite ne pouvait voir le visage de ses interlocuteurs Mandaloriens – toujours soigneusement dissimulés par leurs casques – c'était donc à leurs attitudes et à leurs voix qu'elle allait devoir se fier, et même si l'exercice était un peu plus délicat, il n'en était pas moins possible, surtout pour quelqu'un d'entraîné. En face d'elle, c'était ainsi le chef du Clan Kelborn qui avait pris la parole pour lui décrire ses effectifs et leur déploiement actuel, et si la jeune femme l'écoutait attentivement, elle ne manqua pas non plus de noter quelques hésitations dans sa voix. Diffuses. Discrètes. Mais néanmoins bien présentes … alors quoi, est-ce que cet homme avait finalement quelques doutes à leur prêter main forte ? Et si c'était le cas, était-ce dû à l'Alliance Rebelle en elle-même, à ses effectifs présentement réduits sur Kothlis, ou alors aux Bothan ? Autant de solutions qui étaient possibles – surtout vu l'échelle de valeurs de ce peuple – mais Syrielle n'y croyait pourtant pas réellement. Parce qu'après tout, on ne forçait pas la main aux Mandaloriens et si ces derniers avaient accepté ce contrat, ils y avaient certainement bien réfléchi avant de prendre leur décision. Restait donc la possibilité que le tout jeune chef de Clan – Kàd Kelborn – eut encore quelques hésitations quant à la stratégie à appliquer, mais dans la mesure où les Mandaloriens étaient réputés pour se faire les dents au combat dès leur plus jeune âge, ça ne poserait sans doute pas de soucis majeur …

Mais en attendant, Syrielle visualisait mentalement chacune des données qu'il était en train de lui transmettre verbalement, positionnant ainsi virtuellement les troupes sur la carte holographique grâce à des points vert qui ne tardèrent pas à consteller autour des positions Sith. Une très bonne chose d'ailleurs, et ce fut donc d'une voix légèrement distante qu'elle répondit à la question concernant la zone d'atterrissage.

« Nous modifions régulièrement les positions de nos zones d'atterrissage, alors vous pouvez vous y poser sans soucis. »

Avec les décollages et les atterrissages fréquents, vouloir conserver une telle zone parfaitement secrète était une gageure, et Syrielle avait donc préféré opter pour des zones dont la position changeait tous les deux jours. Les rebelles se mouvant ainsi au sein des jungles Bothanes afin de ne pas se laisser surprendre par leurs ennemis. Et les ennemis, c'étaient eux qui allaient s'en prendre plein la gueule maintenant !

« Nous avons déjà des hommes en zone 4 – deux snipers, trois militaires et un agent de liaison – mais ils auraient effectivement bien besoin de renforts en cas de besoin. Pour le reste, laissez-moi vous faire un descriptif plus détaillé des forces en présences … »

Sûr que parties comme étaient les choses, Kelborn aurait presque pu se demander s'il ne s'était pas déplacé pour rien tant les Sith étaient restés calmes face à cette attaque. Et justement, il ne fallait pas se fier aux apparences …

« Concernant mes hommes, je dispose de quinze groupes d'une dizaine d'hommes chacun, auxquels il faut rajouter dix-sept agents Bothan qui préfèrent œuvrer en solo mais qui peuvent tout de même être intégrés à ces groupes. Quatre groupes sont actuellement en repos mais si besoin, tous peuvent être mobilisés. Nous n'avons pas de blessés graves, nous les avons tous évacués hier soir. Côté vaisseau, la situation est par contre assez critique vu que nous n'avons officiellement aucun vaisseau important ni même aucun escadron affecté à la défense de Kothlis. Le mieux que nous ayons, c'est une dizaine de pilotes qui n'ont pas tous un vaisseau en état de marche, et quelques frégates qui se tiennent prêtes à venir donner un coup de main. »

Ou comment se rendre compte qu'ils n'étaient pas ici en position de force mais heureusement, si l’État-Major avait priorisé Bothawui, c'était également le cas pour les Sith !

« Concernant les Sith, nous avons estimé leurs effectifs à environ 700 ou 800 soldats, et ils ont près d'une centaine de blindés. Leur couverture aérienne est partagée entre ici et d'autres planètes du Secteur Bothan, donc elle est assez faible, mais disons que le soucis se situe ailleurs … »

Et soudainement au-dessus de la carte holographique apparurent trois visages. Deux humains et un Twi'Lek, tous les trois des mâles. Et si seulement un seul arborait les tatouages noir et rouge traditionnels des Sith, il était toutefois assez évident qu'ils étaient tous Sensitifs.

« Ces trois hommes sont des Sith, et ils sont actuellement notre plus gros problème. Le premier se nomme Darth Mokrin et il est à la tête d'un groupe de Sith Trooper qui, s'il n'est pas très nombreux, est en revanche très dangereux puisque ce sont tous de véritables monstres de combat. Pour les deux autres, nous ignorons leurs noms mais tout ce que nous savons, c'est qu'ils sont puissants eux aussi … l'un d'eux possède d'ailleurs un pouvoir très particulier qui s'appelle la Méditation de Combat et qui lui permet de ''lier'' tous les soldats entre eux afin de renforcer leur fanatisme. Clairement, c'est surtout pour ces Sensitifs que vous êtes là, parce que chaque fois qu'ils sont présents, nous devons céder du terrain face à eux. »

Un aveux de faiblesse qui semblait d'ailleurs irriter légèrement Syrielle, et ce même si la jeune femme s'efforça de dissiper aussitôt cette émotion afin de rester pleinement concentrée. Afin d'attendre la réponse de son interlocuteur également parce que face à ces trois hommes et sans le soutien d'aucun Sensitif, il était évident que cette mission n'allait pas être évidente, mais les Mandaloriens étaient connus pour ne reculer devant personne.

_________________



Fiche ~ Dossier ~ Recap Rp ~ Relations
Voir le profil de l'utilisateur
Kàd Kelborn
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 12/10/2017
Rang : Mandalorien | Chef du Clan Kelborn
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Mer 29 Nov - 21:54
Kàd isola un instant son casque pour transmettre l’ordre à ses pilotes de revenir aux coordonnées prévues pour se ravitailler en munitions et carburant dès qu’ils auraient accomplis leur prochaine frappe aérienne. Il prit aussi bonne note concernant la présence d’hommes de Shakhovite dans la zone 4, il y dépêcherait 3-4 hommes pour renforcer la protection de ce point, dont un qui se chargerait de coordonné les frappes aériennes.

Kàd était néanmoins surpris quand il lui fut communiqué les effectifs estimé de l’ennemi, il aurait pensé que ces derniers auraient été au minimum 5 fois plus nombreux, Kothlis devait vraiment être un front secondaire. Kàd resta un instant silencieux, réfléchissant sur la suite des opérations. Si, au vus des effectifs en présence dans le secteur, une simple attaque directe était envisageable avec de bonne chance de réussir, Kàd estimait que ce serait surtout le bon moyen pour que beaucoup de ses frères perdent inutilement la vie. Il y avait aussi les tanks à prendre en compte, mais malgré leur nombre, Kàd ne les craignait pas trop. Que ce soit en combat urbain ou dans la jungle, les blindés ne pourraient avoir assez d’espace pour pleinement utiliser leur puissance de feu. De plus, la supériorité aérienne des mandaloriens couplés à quelques embuscades devraient permettre de se débarrasser de la plupart d’entres eux.

- Juste pour que nous soyons clair, l’objectif principale est-il de détruire leur base ? Où d’abattre ces trois dar’jetii ?

Pendant qu’on lui répondait, l’esprit de Kàd était déjà occupé à réfléchir à la manière dont il allait traiter les deux problèmes que représentaient d’une part les Sith Troopers, et de l’autre la méditation de combat, une ruse de Jet’ii qui n’était pas étrangères aux mandos… ils avaient déjà pu, à de nombreuse reprise faire l’expérience de ce pouvoir. Néanmoins, Kàd sentait une certaine excitation monter en lui à l’idée de se mesurer aux redoutables Sith Troopers, bien qu’il ne comptait aucunement sous-estimer. Instinctivement, sa main se porta sur l’un de ses blasters qu’il sortit de son holster pour le vérifier. Il réfléchissait à la tactique que Jek aurait utilisé pour neutraliser le Sith utilisant sa méditation tout en répétant les gestes pour s’assurer que son arme était parfaitement opérationnelle, sans réellement se soucier du reste. Ce fut à ce moment qu’il sentit un léger coup de coude de la part de Trace qui le rappela à la réalité du moment. Rengainant son arme, il pointa plusieurs points sur l’holo-carte.

- Il y a deux solutions, soit on se sert de l’attaque des avant-postes pour forcer les Sith à quitter leur base, ce qui rendra plus facile l’infiltration dans le quartier générale. Soit on décide de recourir à la manière forte, et on frappe où qu’ils se trouvent pour les épuiser et forcer les sensitifs à intervenir en personne, ça permettra de les attirer dans un piège. Trace, tu prendras le commandement de l’escouade Verda, votre objectif est de partir en reconnaissance et de vous approcher aussi prêt que possible de leur QG. On doit identifier lequel d’entres eux est capable de lier l’esprit de ses hommes. Y aurait-il un moyen pour qu’elle puisse entrer en contact avec vos éventuels agents dans les environs ? Comme ces fameux espions ?

Il laissa répondre les rebelles, Kàd n’appréciait pas l’idée de devoir exposer autant la vie de Trace, mais elle était une spécialiste des opérations de ce genre. Par contre, il lui fallait reconnaitre autre chose, au vus de l’opération qui se préparait, il ne pourrait pas se contenter de faire agir ses hommes en une force autonome. Il lui fallait des gens qui connaissent déjà la région pour les guider, et même si ce n’était nullement dans ses habitudes, il allait devoir mêler ces alliés du moment parmi ses guerriers pour ne pas perdre trop de temps. Cela ferait probablement bizarre à ses Mandos autant qu’à lui-même de devoir communiquer en Basic durant les opérations.  

- Pour le déploiement de nos hommes, il faudra qu’une de vos escouades accompagne deux à trois des miennes pour les guider. Vous préparez une opération éclair à ce qu’il me semble, et on doit profiter de la désorganisation de nos adversaires pour frapper fort. À vous de voir si vous avez des suggestions quant au déploiement de notre attaque.

Kàd mit soudain deux doigts au niveau de son oreilles, imités par Trace et Vhorig. Ils étaient en trains de recevoir une communication de l’extérieur.

- Au passage, mon second m’annonce qu’ils rentrent à la base… et que la colonne de flammes au loin est ce qui reste des forces aériennes qui étaient stationné dans le secteur. Le carburant permet un très beau feu de joie.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syrielle Shakhovite
avatar
Messages : 834
Date d'inscription : 11/12/2016
Rang : Lieutenant de l'Escadron Spectre
Localisation : Corellia
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Ven 1 Déc - 18:12

« Les deux. Vu le peu d'importance stratégique de Kothlis, nous supposons que les Sith ne chercheront pas à récupérer la planète si leur base principale est détruite. Et concernant les trois Sensitifs, disons que s'ils crèvent tous les trois ici, c'est l'assurance de ne plus avoir à les croiser ailleurs. »

Après tout, un bon Sith était un Sith mort – surtout lorsqu'ils disposaient de pouvoirs aussi monstrueux – et Syrielle préférait s'assurer de faire un maximum de dégâts dans les rangs ennemis. S'ils perdaient Kothlis, les Sith accuseraient peut-être une certaine latence pour s'en remettre, ce qui permettrait ainsi aux Rebelles et aux Bothans d'en profiter pour les bouter encore plus loin. Et si jamais ce n'était pas le cas, les troupes affectées sur cette planète iraient en rejoindre d'autres afin de pouvoir gonfler les groupes déjà présents, ce qui ne ferait franchement pas de mal ! Après tout si les Sith disposaient d'une armée très populeuse et qu'ils pouvaient librement dispatcher aux quatre coins de la Galaxie, ce n'était malheureusement pas le cas de l'armée rebelle qui était beaucoup plus restreinte, et pourtant cette dernière se battait avec acharnement pour ne rien céder.

Mais avec des Mandaloriens à leurs côtés, Shakhovite tenait là l'occasion de les repousser dans une victoire suffisamment sévère pour les pousser à réfléchir avant d'attaquer encore, et la question de la tactique à utiliser était donc importante. Nécessitant quelques secondes de réflexion tandis que ce fut le Bothan présent à la gauche de la Spectre qui prit la parole pour répondre concernant une mission de reconnaissance.

« Après les opérations que nous avons mené hier soir, nous avons envoyé deux groupes en avant pour avoir un état des lieux le plus précis possible des forces ennemies. Si vous le désirez, je peux demander à l'un de mes hommes de vous accompagner jusqu'à l'un des deux. »

Une idée qui ne semblait pas enchanter le natif de Kothlis mais pour autant, la proposition avait été émise sans tarder. Sans doute parce qu'il n'appréciait guère les Mandaloriens mais qu'il savait qu'il ne pouvait pas faire autrement …

« Par contre, je doute que vous réussissiez à l'identifier : ça va faire deux semaines qu'on est là et on ne sait toujours pas de qui il s'agit. Il utilise apparemment sa Méditation depuis la base – un Jedi nous a dit que c'était possible de couvrir une certaine distance avec ce pouvoir – et le peu qu'il sort, il est forcément en compagnie de l'autre. Et avec une escorte assez impressionnante d'ailleurs. »

Manifestement, les Sith avaient bien conscience que ce Sensitif au pouvoir si particulier était extrêmement important, aussi sa sécurité était-elle très bien assurée. Raison pour laquelle malgré plusieurs tentatives, les Rebelles n'avaient pas encore put l'atteindre.

« Partant de là et vu la difficulté à les faire sortir de leur trou, je pense que la meilleure solution est de les acculer pour les obliger à bouger. Parce que si on essaye de les infiltrer et qu'on se retrouve coincés dans une base ennemie, avec trois Sensitifs et tout un groupe de Sith Trooper, on risque de se faire massacrer comme des Gizka … à moins que vous pensiez que c'est jouable ? »

Après tout entre réalité et exploits fantasmés, mieux valait sans doute laisser Kelborn répondre lui-même concernant les capacités de ses guerriers, raison pour laquelle Syrielle avait préféré ne pas trop s'avancer. Ne pas trop s'avancer mais ne pas rester immobile pour autant d'ailleurs …

« Si les Sith n'ont plus aucune force aérienne sur Kothlis, nous disposons de quelques heures avant qu'ils ne reçoivent des renforts, alors il faut effectivement en profiter.  Depuis deux jours, nous les harcelons avec des attaques éclair qui détruisent leurs postes avancés au point qu'ils ne progressent plus, et cette tactique a fait ses preuves vu que la jungle semble les déranger plus que nous. Nous devrions donc continuer ces escarmouches pour ne pas leur laisser le temps de réagir, et profiter que leur attention est fixée dessus pour lancer un groupe ainsi que des véhicules directement à l'assaut de leur base. Face à des attaques aussi distantes, ils devront faire un choix concernant les Sith Trooper comme les Sensitifs, et ils ne pourront se servir de la Méditation de Combat que sur un seul front, ce qui laissera les autres libres. Et si vous pensez pouvoir potentiellement contrer les troupes qu'on risque d'y trouver, je peux prendre la tête d'une mission d'infiltration. »

Ancienne des SpecOps, Shakhovite avait effectivement le profil parfait pour ce genre de mission, et elle n'était pas du genre à rester en retrait de toutes manières. D'autant plus qu'avec ses connaissances en explosif, elle pourrait transformer cette base en gigantesque cimetière si jamais cela s'avérait nécessaire, et elle n'hésiterait d'ailleurs pas.

_________________



Fiche ~ Dossier ~ Recap Rp ~ Relations
Voir le profil de l'utilisateur
Kàd Kelborn
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 12/10/2017
Rang : Mandalorien | Chef du Clan Kelborn
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Sam 2 Déc - 14:00
Kàd répondit d’un simple signe de tête aux paroles du Bothan, signifiant son assentiment à cela. Il laisserait le soin à Trace de discuter des modalités de prise de contact. Kàd eut à nouveau son regard fixé sur les holocartes, ne semblant écouter que d’une oreille distraite ce qui rapportait la Spectre à propos de ses doutes concernant l’identification du Sith. Elle donna également son avis sur la tactique à adopter, demandant néanmoins à Kàd s’il estimait qu’une « infiltration en force » était envisageable. Le chef du clan Kelborn mit quelques instants à répondre, sans détacher son regard des cartes.

- Ne vous en fait pas pour l’identification de ce Sith, ce qui m’importe est surtout de connaitre sa position et de garder un œil sur lui. S’il est toujours accompagné de son comparse, ça nous facilitera énormément la tâche.

De plus, les mandaloriens avaient probablement un avantage sur les agents rebelles, ils étaient parfaitement capables de décrypter l’attitude de la plupart de leurs ennemis. Cela était dût au fait que, étant un peuple souvent revêtu d’armures complètes et constitués d’espèces diverses, lire le langage corporel pour connaitre l’état de son adversaire devenait une seconde nature. Il serait probablement assez aisé pour Trace de voir lequel des deux Sith avait une attitude plus alerte que l‘autre, son rôle étant manifestement de protéger son comparse. De plus, les mandos ayant longtemps été confrontés aux jedis (ou autres sensitifs), ils avaient étudié les méthodes de ceux-ci, et ils savaient que la méditation de combat était une technique qui pouvait se révéler éprouvante pour son utilisateur, et surtout déroutante en cas de rupture de celle-ci.

- Avec mes mandos, infiltrer la base principale sans diversion serait jouable, mais inutilement coûteux. Donc je rejoins l’avis de forcer les tatoués à diviser leurs forces ça nous permettra de les éliminer plus facilement.

Il marqua quelques points sur la cartes, il s’agissait des terrains qui lui paraissaient le plus favorable pour contrer les contre-offensives des Sith, et les clouer sur place. Cela nécessiterait que les ennemis des Siths agissent rapidement et efficacement pour réussir à atteindre ces points avant que l’ennemis ne soit en état de les en empêcher, mais une fois-là, que ce soit les soldats, les chars ou les Sith Troopers, aucun d’entres eux ne pourrait facilement les en déloger.

- Mes hommes et moi sommes parfaitement capable de gérer n’importe quelle menace. Les guerriers mandos ont tenus têtes aux Jedi, à l’armée clone et même aux Yuuzhan Vongs tout en prouvant à chaque fois notre supériorité martiales et la plupart de ces adversaires disposaient d’une supériorités numérique écrasante. Ce coup-ci, nos ennemis sont à peine trois fois plus nombreux. Je crois que mon clan est complètement capable d’attirer toute l’attention de nos ennemis, donc faites votre mission d’infiltration, on vous rattrapera.

Pour le chef du clan Kelborn, la réunion stratégique était terminée, il était plus que temps que lui et ses forces rejoignent le front. Il donna un seul ordre en mandoa pour signifier à ses hommes d’être prêt pour le départ.

-Si vous estimez qu’il reste des points à discuter, c’est maintenant ou jamais. Chaque seconde que nous perdons ici offre l’opportunité à nos ennemis de se préparer à notre venue. Pour moi, il vaut mieux les frapper maintenant tant qu’ils sont désorganisés et que nous conservons l’effet de surprise.

Une fois qu’il se fut assurer que la réunion était terminée, Kàd sortit et commença à dispatcher ses hommes. Il prit néanmoins Trace à part un instant, approchant posant son front (ou plutôt celui de son casque) contre celui de sa femme.

- Trace, sois prudente là-bas.
- Pareil pour toi, je ne te pardonnerai pas si tu y reste. Et surtout, cesse de t’en faire, tu es un bon chef et tes hommes le savent. Tu as juste besoin de le penser aussi.

Il laissa ensuite sa femme rejoindre son escouade pendant qu’il faisait appel à la sienne. Il héla une nouvelle fois Syrielle.

- Voici les fréquences sur laquelle vous pouvez contacter mes hommes si vous avez besoin de soutien. Identifiez vous quand vous les appelez, sinon ils risquent de vous parler en mandoa.

Même si les mandaloriens cryptait également leurs transcriptions, ils disposaient néanmoins du meilleur cryptage qui soit, le fait de parler dans une langue que seul leurs semblables parlaient.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syrielle Shakhovite
avatar
Messages : 834
Date d'inscription : 11/12/2016
Rang : Lieutenant de l'Escadron Spectre
Localisation : Corellia
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Sam 9 Déc - 13:28

« Tout ça m'a l'air parfait, je vais vous communiquer les fréquences cryptées que nous utilisons et nous pourrons ensuite y aller. Je vais mettre mes hommes au courant pour que la coopération se passe au mieux, et puisque mon groupe va infiltrer leur QG, j'escorterai donc votre escouade moi-même. »

Tant qu'à se diriger vers le même endroit, il était en effet plus intelligent pour Syrielle d'emmener avec elle la dénommée Trace et son groupe, d'autant plus que l'une pourrait ainsi seconder l'autre en fonction de la situation. Et si le Bothan qui avait initialement répondu n'eut qu'une faible réaction, celle-ci ne manqua toutefois pas à la Spectre : il était soulagé. Soulagé qu'un membre de son espèce n'eut pas à accompagner un Mandalorien voire à l'aider. De cette attitude que Shakhovite avait déjà croisée chez certains Bothan, de cette attitude qui ne lui plaisait pas vraiment même si elle ne fit aucun commentaire et n'accusa pas davantage de réaction.

Et quelques instants plus tard, cette petite réunion prit tandis que les Mandalorien quittaient le bâtiment, et le Capitaine Wolfger qu'elle avait fait appeler un peu plus tôt en profita pour entrer. Attendant calmement les ordres tandis qu'il ne s'autorisa que le strict minimum en terme de paroles.

« Les hommes sont rassemblés, ils attendent tes ordres.

- Bien, je veux que tu transmettent à tous le monde les fréquences qu'ils vont devoir utiliser, en leur précisant qu'au moment des appels, ils devront s'identifier pour que les Mandaloriens répondent en Basic. Je t'envoie également avec les groupes 3, 8 et 12 en première ligne, tu es le plus qualifié pour les guider au travers de la jungle puis attaquer en force.

Carrelli, je veux que tu préviennes les gars qui sont en zone 4 qu'ils vont recevoir du renfort sous peu. Une fois fait, tu serviras d'agent de liaison entre tous les groupes, et je veux aussi que tu t'occupe de disperser les agents Bothan au mieux.

Kraig, tu vas faire partie de la deuxième vague, coordonne toi suivant le plan de bataille qui te sera communiqué.

Des questions ? Des remarques ? Bien, alors on y va ! »


Et sans attendre davantage, chacun opina du chef avant de quitter la pièce, se dispersant ensuite afin d'effectuer leurs missions respectives tandis que Syrielle chercha du regard la fameuse Trace, reconnaissant son armure avant de se diriger directement vers elle.

« Vous êtes Trace ? C'est moi qui vais m'occuper de vous guider au travers de la jungle, alors si ça vous va, nous serons prêts à partir dans dix minutes. Si vous avez besoin de matériel particulier ou de quoi que ce soit d'autre, n'hésitez pas à demander. »

Dix minutes … ça pouvait paraître court mais dans la mesure où les Rebelles se tenaient d'ors et déjà prêts au combat, il n'en faudrait pas davantage, surtout que la jeune femme savait précisément qui elle allait emmené avec elle. Et sitôt qu'elle eut fini avec la Mandalorienne, elle dégaina son Comlink pour prévenir les choisis, leur donnant ainsi rendez-vous tandis que tout autour d'elle, des soldats commençaient déjà à aller et venir d'un bon pas. Certains affectant un certain stress même si tout le monde conservait son calme et se préparait.

Cette fois c'était la bonne, ils allaient leur défoncer la gueule à ces enfants de putain !

Et dix minutes plus tard, Shakhovite s'était elle-même équipée et portait désormais un sac à dos, attendant ainsi que tout son petit groupe se ramenât afin de pouvoir partir direction le QG Sith.

[Hrp : vraiment désolée pour le retard ><]

_________________



Fiche ~ Dossier ~ Recap Rp ~ Relations
Voir le profil de l'utilisateur
Kàd Kelborn
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 12/10/2017
Rang : Mandalorien | Chef du Clan Kelborn
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Lun 11 Déc - 14:19
Kàd profita du temps qu’il avait avant de partir pour répartir ses hommes, prenant actes du positionnement des troupes déjà déployés au préalable, ces derniers ayant finalement repousser, voir annihiler les troupes ennemies qu’ils avaient rencontrés, ils reçurent des instructions pour se diriger vers les nouveaux objectifs que Kàd leur avait donnés, et surtout d’occuper autant que possible les patrouilles adverses pur maintenir la confusion. Pour le reste, il divisa ses hommes en vue de l’opération à venir. Deux groupes d’une trentaine de guerriers, chacun guider par une escouade rebelle, s’occuperaient des deux avant-postes. Kàd prendrait la tête de l’un des deux groupes, Vhorig le second en attendant que son père ne les rejoigne. Le reste de ses hommes se déploieraient de manière à profiter de l’assaut pour aller se mettre en positions en vue de contrer la contre-attaque qui arriverait. Ils auraient pour ordres de repérer le terrain, préparés les embuscades et harceler l’ennemis dès qu’ils arriveraient en vue de lui infliger un maximum de dommages. Une partie de ses hommes resteraient en arrières en vue d’éventuel déploiements ainsi que pour assurer les appuis aériens. Il divisa aussi ses chars parmi les différentes forces.

Guidé par un dénommée Wolfger, Kàd et ses hommes s’enfoncèrent dans la jungle. Si Kàd semblait parfaitement calme à l’extérieur, à l’intérieur il trépignait à l’idée de verser le sang des dar’jetii pour leurs faires payer leurs manigances envers son peuple. Malgré leurs armures, lui et ses hommes se déplaçaient de manière silencieuse, les pièces des beskar’gam étant parfaitement agencés et les mandos la portant aussi aisément qu’une seconde peau.

Wolfger finit par faire un signe pour signaler qu’ils arrivaient. À la vue de l’avant-poste, Kàd et ses hommes se déployèrent furtivement, neutralisant les quelques sentinelles qui patrouillaient autour de l’avant-poste, les soldats rebelles se révélèrent assez doués dans cet exercice. Kàd appela Trace par comlink, comptant sur le fait qu’elle avertirait Syrielle après. De plus, cela lui permettait, au cas où l’ennemis interceptait la transmission, de parler en mandoa.

- Tra, on est en position. Une fois qu’on attaquera, ça risque de pas mal bouger au camp principal. Ouvrez l’œil.

Kàd attendit quelques instants au cas où l’escouade d’infiltration avait besoin de transmettre d’éventuel indication, comme le fait de retarder l’assaut de quelques minutes. Une fois que cela fut fait, il commença à marquer les ennemis avec son ATH, cela lui permettrait de savoir en permanence où seraient situé jusqu’à trente adversaires qui seraient visé par les senseur de sa Beskar’gam. Il communiquait à ses hommes par de bref signes, ou des paroles aussi courtes que possible, lui et les alors, les chefs d’escouades, prirent néanmoins le temps d’expliquer le plan d’assaut aux commandos rebelles qui les accompagnaient.

Il estimait les forces ennemies à une centaines d’ennemis, peut-être un peu moins, accompagné de 4 blindés, des chars à répulseurs Saber de Rothana engineering étaient aussi présent mais au repos. Kàd prit à parti l’un de ses tireurs d’élites.

- Tu garde en joue l’officier de communication, quand l’attaque débutera, attend qu’il ait envoyé son message d’alerte puis abat-le… et rend inutilisable leur matériel tant que tu y es.

Kàd avait besoin que l’ennemis sache pour son attaque, mais pas que ces derniers connaissent les détails. Cela forcerait l’ennemis d’envoyer ses meilleures unités pour être sûr de pouvoir faire face à la menace qu’il représentait et faciliterait d’autant la tache de Trace et de Syrielle. Par contre, si ses ennemis étaient des lâches, cela n’aurait que pour effet qu’il commence à ressembler autant d’hommes que possible à leur base principale, dans ce cas, il devrait en profiter pour détruire autant d’ennemis en mouvement avant de donner l’assaut à un adversaire qui lui aurait laissé l’initiative. Son subordonné se contenta d’un simple hochement de tête pour signifier qu’il avait compris. avant de lancer le signale de l’assaut, Kàd vérifia bien son arme et appela l’autre groupe d’assaut pour s’assurer que ce dernier était prêt à effectuer un assaut simultanée sur l’autre avant-poste. Une fois cela fait, il lança le signale.

- OYA MANDA !!!!

À ce cri, ses hommes et lui commencèrent à ouvrir le feu, abattant nombres d’ennemis. Que ce soit les tirs d’armes verpines ou des blasters mandaloriens (bien plus puissant que leurs homologues), les protections portées par les soldats Sith n’étaient d’aucun secours. Loin de rester passif, les mandos se montrèrent des guerriers mobiles, changeant régulièrement de couvert pour empêcher les ennemis de les fixer. Alors que Kàd abattait son troisième ennemi, il vut du coin de l’œil le tir qui abattit l’officier de communication ennemis.

Les mandos n’arrosaient pas leurs adversaires, prenant le temps d’identifier leur cible avant de l’abattre plutôt que de canarder la zone de tirs manqués. Les Sith commencèrent à répliquer de leur côté, se dirigeant en direction de l’assaut pour se porter à leurs barricades en préfabriquée. Les hommes de Kàd continuaient à approcher progressivement des défenses, attirant le stirs de l’ennemis. Certains de ses hommes gisaient déjà à terre, touché par un tir chanceux. Mais ils étaient directement pris en charge par l’un des leurs pour stabiliser leur état. Au moment où des échanges de grenade commencèrent, Kàd entama la deuxième phase de l’assaut.

- Escouade Shriik.

Kàd et les hommes de son escouade enclenchèrent leurs Jetpack et filèrent en direction du cœur de l’avant-poste, arrosant l’ennemis depuis les airs. Pour l’occasion, Kàd avait rangé son fusil verpine pur prendre l’un de ses blasters. Au moment d’atterrir, Kàd coupa ses propulseurs et roula sur le sol pour amortir sa chute, bondissant dans la foulée sur le soldat ennemis le plus proche qu’il embrocha d’une de ses vibro-lame et s’en servit ensuite comme bouclier humain face à ses semblables, qu’il carbonisa d’un jet de lance-flamme.

Derrière lui, le reste de ses hommes passaient à l’assaut proprement dit, mener par les Shocktroopers qui ouvraient la marche, protégé par leurs lourdes armures ainsi que par leurs boucliers énergétiques personnel, ils semblaient invincibles alors que leurs armes semaient la mort.  L’un d’entre eux lança une roquette qui détruisit l’un des quatre chars au moment où son équipage grimpait dessus. Autour de Kàd, il y avait un véritable massacre alors que ses hommes investissaient l’avant-poste. Mais les trois autres chars étaient maintenant activés.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syrielle Shakhovite
avatar
Messages : 834
Date d'inscription : 11/12/2016
Rang : Lieutenant de l'Escadron Spectre
Localisation : Corellia
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Ven 15 Déc - 14:41

À côté des groupes de combat renforcé par les présences Mandaloriennes, Syrielle faisait presque pâle figure avec ses huit hommes – montant ainsi son propre groupe à neuf personnes si on l'incluait dedans sans pour autant compter l'escouade de la dénommée Trace – mais ils étaient déjà bien assez nombreux. Après tout dans une mission d'infiltration, le nombre jouait bien souvent contre l'efficacité, parce que chaque soldat représentait un risque supplémentaire de se faire repérer. Et si ses hommes étaient parfaitement entraînés, certains ne manquèrent pas de souligner que des Mandaloriens lourdement armés allaient certainement faire office de concert de boites de conserve ambulantes, mais cette vague d'ironie eut à peine le temps de monter que la jeune femme la faisait déjà taire. Rappelant ainsi à chacun que l'heure n'était pas à la plaisanterie mais à la concentration, et qu'ils n'allaient franchement pas cueillir des pâquerettes sur le coup là ! Mais si certains SpecOps pouvaient être grande gueule par moment, il ne fallut pas davantage qu'une remarque de leur chef pour que les éventuels moqueurs se calmassent, et ce fut donc un groupe parfaitement organisé et prêt qui accueillit l'escouade de Trace.

Prêt à attaquer …
Prêt à en découdre …

Et après quelques instants de battement  – le temps pour Shakhovite de transmettre les relevés topographiques utiles à la chef du petit groupe de Mandaloriens – tous se mirent en route dans une discrétion parfaite. Le bruissement des hautes herbes ou des branches quasiment imperceptible tant chacun se mouvait fluidement sous la frondaison pourtant épaisse. Mais si les mouvements étaient mesurés afin d'être silencieux, il était toutefois évident que certains brûlaient d'en découdre avec les Sith, et une certaine forme de tension – d'excitation presque – se fit sentir lorsqu'ils approchèrent de l'avant-poste situé sur leur route. Mais si les autres escouades se devaient de faire un maximum de dégâts pour attirer l'attention, ce n'était clairement pas leur objectif à eux, et le groupe opéra donc un détour prudent. Zigzagant ainsi entre les camps Sith qui s'agitaient de plus en plus au fur et à mesure des attaques de Kàd Kelborn et des autres qui étaient en train de plonger Kothlis dans un véritable chaos !

« Ils sont sur les dents mais ils ne dépeuplent pas leurs avant-postes, donc les troupes vont arriver depuis le QG. Ça va faire nos affaires ça, alors ne perdons pas de temps. »

Malgré les attaques nombreuses et répétées, les Sith semblaient effectivement conserver la tête froide et agir avec rigueur, mais la Spectre n'en attendait malheureusement pas moins d'eux. Après tout s'ils s'étaient agité comme des Banthas sans tête à la moindre attaque, les Rebelles n'auraient alors pas eu besoin d'aide pour reprendre la planète …

Et une bonne demi-heure plus tard, ils furent enfin en vue de la base principale, et Syrielle fit signe à tous de se stopper afin qu'elle put distribuer ses ordres.

« Bon que chacun communique ce qu'il a à communiquer parce qu'ensuite, c'est silence radio absolu. Len, Mégane, Charlie et Skywind, vous entrez avec moi, les autres vous vous occupez de ''sécuriser'' le périmètre et de transmettre toutes les informations aux groupes d'assaut. Si jamais l'un des Sensitifs ou des Sith Trooper bougent, vous nous cliquez aussitôt. Mégane et Charlie, vous resterez avec moi une fois à l'intérieur, Len et Skywind, vous leur explosez leur système. Trace, je vous laisse répartir vos hommes comme vous voulez, mais pas plus de trois personnes à l'intérieur. »

Avec elle et ses quatre homme, le nombre serait ainsi de huit au maximum, et Shakhovite tenait toujours à conserver cette marge de sécurité. Ainsi, les deux isolés seraient chargés de prendre le contrôle du système informatique pour mettre les senseurs hors d'état de fonctionner et déclencher des alertes sauvages dans la base et tout le périmètre, et les soldats restés à l'extérieur tiendrait les autres groupes au courant des mouvements. Et si jamais c'était ces saletés de Sensitifs qui bougeaient, ils communiqueraient un espèce de petit cliquetis via comlink, de ce bruit si insignifiant qu'il passerait pour des parasites, dans le cas peu probable où il serait détecté.

Et quelques instants plus tard, le groupe se scinda afin d'avancer, et Syrielle se dirigea aussitôt vers une baie de chargement secondaire seulement gardée par deux soldats, proprement égorgés en à peine une seconde par elle et Charlie afin de libérer le passage. Piégeant l'endroit au moyen d'explosif qui ne détonerait pas tout de suite, mais qui sauteraient tous en même temps lorsque la jeune femme aurait fini de piéger toutes les zones sensibles et atteignables de la base.

_________________



Fiche ~ Dossier ~ Recap Rp ~ Relations
Voir le profil de l'utilisateur
Kàd Kelborn
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 12/10/2017
Rang : Mandalorien | Chef du Clan Kelborn
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Mer 20 Déc - 11:15
Kàd vit les blindés adverses s’activer et commencer à ouvrir le feu. Les Kelborn se dispersèrent pour éviter les tirs. Kàd abattit un autre soldat sith, puis bondit de l’autre côté d’une barricade pour éviter un tir du char.

L’attention du véhicule adverse fut attirée par les tirs d’un groupe de Shocktrooper, dont les armes, si elles n’étaient pas assez puissantes pour percer le bouclier du véhicule, ils l’étaient par contre assez pour le faire vaciller. Kàd en profita pour sortir son propre fusil et tira à son tour sur le véhicule pour laisser le temps à ses hommes de se mettre à couvert (bien que l’un d’entre eux fut touché par l’impact, mais Kàd faisait confiance à la solidité de la Beskar’gam de celui-ci pour lui permettre de survivre) avant de lui-même changer de couvert. Il tomba alors sur un autre soldat Sith, dont il encaissa le tir sans broncher avant de lui administrer un violent coup de crosse, l’envoyant au tapis. Le chef du clan transmis quelques indications à ses hommes pour coordonner les mouvements suivants. Malgré la puissance des 3 chars, il ne se faisait pas réellement de soucis sur leur capacité à les neutraliser. Visiblement, les équipages qui les pilotaient ne faisaient pas partie de l’élite, ils changeaient de cible dès que quelqu’un leurs tiraient dessus.  Ils étaient en pleine panique et c’était typiquement le genre de proie que les mandos n’auraient aucun problème à gérer. Malheureusement, ils ne pouvaient se permettre de perdre du temps sur ce problème.

Ce fut à ce moment que retentit le son caractéristique d’un double canon laser lourd. Dans la foulée, l’un des chars adverses explosa dans une gerbe de flamme. L’un des chars Canderous MK II entrait dans l’avant-poste, continuant à tirer sur ses homologues adverses. Les deux chars Sabers se tournèrent vers cette nouvelle menace, mais leurs tirs furent encaissés sans difficulté par le bouclier du char Mandalorien, ce dernier ayant fait le choix des chenilles comme moyen de locomotion plutôt que les répulseurs anti-gravitique (comme pour le modèle MK I), l’énergie ainsi économiser avait été redirigé vers les boucliers, les rendant bien plus solide que celui de ses adversaires. Mais ils étaient deux contre un.

Kàd fondit par surprises sur un autre soldat adverse, armée d’un lance-roquette anti-blindé, l’égorgeant dans la foulée avant d’abattre un autre de ses comparses. Il ne restait presque plus d’adversaire dans le campement, ce fut alors que Kàd détecta un mouvement du coin de l’œil. Se tournant vers celui-ci, il vit l’officier rebelle qui menait l’escouade qui les accompagnait courir en direction des blindés. Profitant que toute l’attention des deux blindés était dirigée sur le Canderous, il passa derrière l’un d’entre eux et posa des explosifs sur le char ennemi avant de tout faire exploser, détruisant l’une des deux menaces. De là, la destruction du dernier char ne fut qu’une formalité, le Canderous concentrant toute sa puissance de feu sur celui-ci, ses boucliers ne tardèrent pas à lâcher face à ces attaques incessantes, et son blindage fut bientôt réduit en pièce dans la foulée.

Kàd salua la performance de Wolfger d’un simple signe de tête, ce qui signifiait qu’il se souviendrait de lui pour cet acte. Le chef de clan était agréablement surpris par les agents rebelles, ces derniers ne se révélant pas être de simple poids à trainer pour ses hommes.

Laissant le temps aux rebelles, ainsi qu’à ses hommes de prendre sur les cadavres de leurs ennemis les équipements et ravitaillements qu’ils désiraient. Puis, d’un signe, il ordonna à ses hommes de se remettre en route pour atteindre la ligne de front. Il laissa quelques hommes derrières lui pour s’occuper des blessés, et détruire ce qui ne pourrait pas être récupéré. En chemin, il prit les rapports du reste de ses forces, la plupart d’entres elles étaient déjà en place, certains avaient même déjà commencer à tendre des embuscades à certains groupes de Sith. L’autre avant-poste était également neutralisé, bien que Vhorig ait légèrement bâcler son attaque, révélant sa présence trop tôt, le prompt renfort de Bershik permit de reprendre le contrôle de la situation sans dommages ni retard important.

Une fois sur place, Kàd indiqua à ses hommes de se préparer pour la contre-attaque, les différentes escouades de déployèrent, prenant les meilleurs points de tirs, se camouflant dans la végétation, et utilisant ce que les escouades envoyées en reconnaissance avaient déjà mit en place (petites tranchées, piège…). Les senseurs de Kàd révélaient que l’ennemis était déjà en route, et qu’ils seraient à portée de tir d’ici quelques minutes.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syrielle Shakhovite
avatar
Messages : 834
Date d'inscription : 11/12/2016
Rang : Lieutenant de l'Escadron Spectre
Localisation : Corellia
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Dim 24 Déc - 18:43

Accompagnée de Mégane et Charlie, Syrielle avançait prudemment dans les couloirs du QG Sith, mais ce calme ne dura pas plus de quelques minutes puisque bientôt, les alarmes se mirent à hurler à leur en péter les tympans. Plusieurs voix artificielles ne tardant pas à se chevaucher au sein des hauts parleurs afin d'annoncer tour à tour des intrusions dans à peu près tous les secteurs du bâtiment, la présence d'explosifs, des alarmes de collision et de bombardements … et toutes les autres joyeusetés possibles et imaginables ! À n'en pas douter, Len et Skywind venaient déjà de s'introduire dans le système informatique ennemi afin de lui faire péter un plomb, continuant bientôt leur mission en bloquant des portes blindées ou en déverrouillant les portes de hangars jusque là sécurisés.

Quand les Rebelles voulaient foutre le bronx quelque part, ils étaient indéniablement très doués !

Mais sans davantage se soucier de tout ça, Shakhovite continuait d'avancer avec ses deux hommes tout en posant un cordon d'explosifs qui n'allait pas tarder à ravager toute cette partie de la construction, et ils étaient justement en train d'achever de s'occuper d'une longue salle de stockage – comprenant de l'armement et des carburants afin de faire encore plus de dégâts – lorsqu'une série de cliquetis retentit sur son ComLink.

« Ça y est, les Sith Trooper sont de sortie, mais pas les deux autres apparemment. On continue donc comme prévu, Charlie tu continues avec moi et toi Mégane, je veux que tu t'occupes de piéger ce hangar, en visant tout particulièrement les vaisseaux. »

Après plusieurs années passées au sein des Combats Urbains, la jeune femme n'avait clairement pas besoin qu'on lui expliquât comment procéder pour infliger le plus de dégâts possibles avec des moyens et un temps limité, et elle s'en sortait pour le moment très bien avec son équipe ! Elle-même allait ainsi continuer à progresser avec l'un de ses subordonné pendant que l'autre déposerait ses cadeaux avant de sortir puis de déclencher les premières explosions, et cette nouvelle désorganisation ne les aiderait qu'encore un peu plus.

Et pendant ce temps-là, le Lieutenant Bhiranoo qui avait détecté la sortie des Sith Trooper et de leur chef s'était porté aux côtés de Trace pour lui signaler leurs présences, puis il avait utilisé l'une des fréquences qu'on lui avait communiqué afin de pouvoir informer leurs alliés de cette nouvelle.

« Ici Bhiranoo du groupe Rebelle avancé, les Sith Trooper viennent tout juste de quitter le QG avec leur chef, mais pas de trace des deux autres Sith, ils sont sans doute encore à l'intérieur. »

Rien qu'à voir l'ordre parfait des soldats ennemis qui avançaient d'un bon pas vers le gros des combats, il était en effet assez évident que la Méditation de Combat les unissait présentement, mais peut-être que Syrielle saurait casser ce pouvoir si ses explosions réussissaient à déconcentrer le Sensitif ? En tout cas, ce mec avait quand même du contrôle sur lui-même parce que même d'où ils étaient, ils pouvaient entendre les alarmes hululer follement dans le bâtiment et à ses abords proches, et il n'aurait pas voulu être à l'intérieur !

Intérieur qui ne tarda d'ailleurs pas à se remplir du fracas d'une série d'explosifs lorsque Mégane déclencha ceux du hangar mais aussi de plusieurs couloirs, réduisant ainsi la partie Est du QG à l'état de ruines fumantes. Parce que les pré-fabriqués, c'étaient pratiques mais c'était quand même pas de la super qualité …

Intérieur qui ne tarda pas non plus à se remplir de soldats paniqués qui se mirent à courir follement vers la zone touchée afin de s'occuper des incendies et de sauver ce qui pouvait encore l'être, permettant ainsi à Syrielle de récupérer un plan complet des constructions sur le terminal informatique d'un bureau pour le moment déserté. Juste de quoi lui indiquer plus précisément ses prochaines cibles.

_________________



Fiche ~ Dossier ~ Recap Rp ~ Relations
Voir le profil de l'utilisateur
Kàd Kelborn
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 12/10/2017
Rang : Mandalorien | Chef du Clan Kelborn
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Jeu 28 Déc - 10:25
Kàd se contenta d’un simple grognement pour signifier qu’il avait reçut le message. Le mythosaure avait flairer l’appât, il ne fallait plus qu’attendre qu’il arrive pour l’acculer et l’abattre, à l’ancienne comme leurs Progéniteurs, les Taungs, le faisaient jadis. Kàd n’était pas mécontent car jusque-là il n’avait eu affaire que à quelques escouades éparses, des adversaires qui n’avaient pas tenus 5 minutes face à ses guerriers. Il était plus que temps que la proie principale arrive sur le champ de bataille que les choses sérieuses commencent.

D’un geste, il fit signe à ses guerriers les plus proches de se tenir prêts. L’ordre fut relayé à tout les autres aussi promptement que silencieusement. Rapidement, l’ennemis apparut sur les senseurs du casque de Kàd, entre 200 et 300 hommes, accompagné d’une colonne d’une dizaine de véhicules blindés ainsi que l’escouade des Sith Trooper tant attendue. Tout ce petit monde arrivait dans un ordre impeccable, les commandos rebelles avaient réussi un travail de désinformation impeccable, utilisant les identifiants ainsi que les comlinks des soldats Sith tout justes abattu pour signaler des accrochages plus loin sur la route… à priori, l’ennemi commettait même l’erreur de ne pas reconnaitre le terrain devant eux, visiblement décidé à ne pas perdre de temps.

Kàd laissa l’ennemis s’avancer, la colonne de blindés ouvrait la marche pour s’introduire sur la route, pile dans l’embuscade tendus par Kàd et ses hommes. Dès que le premier véhicule explosa sur l’une des mines, les guerriers mandos et leurs alliés rebelles sortirent de leurs cachettes (formations rocheuses en hauteur, petite tranchées et talus érigé pour l’occasion, taillis…) et ouvrirent le feu sur les Sith. Kàd restait caché avec ses meilleurs guerriers, il ne frapperait en personne que quand sa cible principale serait à portée.

Dans ce combat rapproché, la supériorité martiale et matériel des mando’ad se faisait sentir, même si les ripostes de leurs ennemis étaient parfaitement coordonnées et que ceux-ci ne cédaient nullement à la panique, mais ils n’étaient simplement pas à la hauteur en termes de compétence. Même la méditation de combat du Sith ne pouvait se manifester à sa pleine puissance, s’il permettait effectivement de rendre ses propres hommes plus efficaces, il était par contre incapable d’instiller le doute dans l’esprit des guerriers Kelborn. Les Mandaloriens affrontaient des sensitifs depuis plusieurs millénaires, et ils avaient souvent été confronté à l’amère expérience des pouvoirs de ceux-ci, et surtout aux pouvoirs de la méditation de combat de Revan et de Meetra Surik lors des guerres mandaloriennes. Ils avaient depuis adaptés leur entrainement pour en partie neutralisé les tours psychiques des sensitifs… cela marchait la plupart du temps, et visiblement ce Sith était loin d’être assez puissant pour pouvoir imposer sa volonté à des mandos.

Les principales menaces étaient les blindés, mais ceux-ci se gênaient mutuellement et se retrouvait sous le feu des chars Canderous ainsi que de l’armement lourd à la disposition de Kàd. Finalement, le SIth nommé Darth Mokrin chargea à la tête de l’escouade d’élite lui servant d’escorte. Cette charge était redoutable, il s’agissait de la première fois que le clan Kelborn était confronté au fruit des expérimentations de Maladi et de Krayt. Mais il s’agissait aussi du moment que Kàd attendait pour intervenir. Imbriquant le chargeur dans son fusil Verpine, celui-ci régler pour tirer au coup par coup à sa pleine puissance. Kàd sortit de son couvert et visa celui qu’il avait identifié comme le chef de l’escouade. Appuyant dans la foulée sur la gâchette, sa balle fut projetée par l’effet Gauss en direction de sa cible.  Filant dans l’air, la balle traversa les 100 mètre qui séparait le mandalorien du Sith Trooper en un rien de temps. Sa cible repéra le projectile et tenta d’amorcer une esquive mais trop tard. La balle traversa le casque et fit éclater la tête de la monstruosité issue de la science abjecte des Sith. Le colosse s’écroula, mort, et Kàd se leva, bien en vue, défiant ses adversaires de l’affronter.
La réaction de ces derniers ne se fit guère attendre, commençant à arroser la position de Kàd dès l’instant où ils le virent. Le chef de clan se jeta sur le côté et roula sur lui-même alors que le rocher volait en éclat. Se relevant agilement, il enclencha son Jet-pack pour bondir plus loin, esquivant une nouvelle salve de trois de ces adversaires pendant que le reste de l’escouade fonçait se mesurer à ses guerriers. Kàd riposta, tirant plusieurs salves alors qu’il atterrissait. Il était sous le feu de l’ennemi, l’un d’entre eux dégaina sa lame pour venir le charger car le chef de clan s’était dangereusement rapproché, depuis son couvert, Kàd lança son cri de guerre, un cri souvent crier par les mandos au travers des millénaires.

- OYA MANDA !!!!

Il faisait aussi office de signale, les guerriers que Kàd avait gardé en réserve apparurent à leur tour, arrosant l’ennemis depuis des postes de tirs privilégié, fondant sur eux tel des Shrieks, les oiseaux de proies nocturne de Mandalore dont le simple cri avait déjà donné des cauchemars plus d’un Ad. Ils brisèrent le début de contre-attaque commencée par les Siths. Une escadrille de Basilisk apparut alors dans le ciel, canardant la zone de toute leur puissance de feu, abattant au passage une paire de Sith Trooper, et concentrant plus particulièrement leur puissance de feu sur la colonne de blindés, transformant la plupart d’entres eux en un simple brasier.

Kàd avait pour sa part entamé son duel contre le Sith trooper, utilisant les vibrolames de ses gantelets pour ce combat. Malgré que son ennemi fût fortement amélioré et bénéficiait d’un lien avec la Force, Kàd réussit à imposer son rythme au combat. Lui et son ennemi se valaient en termes de rapidité, mais Kàd avait un petit plus sur son ennemi, une bien plus grande habilité dans ce genre d’exercice. Il perçut rapidement une faille dans la défense de son adversaire, qu’il exploita pour le transpercer. Profitant de l’état de faiblesse dans lequel il avait laissé son adversaire, il utilisa l’une de ses grenades pour neutraliser son opposant une bonne fois pour toute, mais par mesure de sécurité, le mandalorien embrasa le corps. Kàd observait le champ de bataille, plus d’une vingtaine de ses hommes gisait au sol, et au moins autant semblaient dans un sale état, Kàd sortit l’un de ses blasters et ouvrit le feu sur son adversaire le plus proche, un autre Sith Trooper. Si les tirs de Kàd n’inquiétèrent pas le sensitif, ils le forcèrent à changer de position, s’exposant par là même aux tirs des guerriers du clan qui se firent un plaisir de ne pas le manquer. Maintenant, Kàd cherchait sa nouvelle proie, Morkrin lui-même.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syrielle Shakhovite
avatar
Messages : 834
Date d'inscription : 11/12/2016
Rang : Lieutenant de l'Escadron Spectre
Localisation : Corellia
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Jeu 4 Jan - 17:02

Son regard détaillant rapidement le plan de la base qu'elle venait de réussir à se procurer, Syrielle était déjà en train de pointer du doigt les points à piéger afin de partager ce nouveau plan à son subordonné, et celui-ci commentait également à voix basse. Ces deux-là mettant ainsi au point la suite des opérations tandis qu'ils semblaient se comprendre et se compléter parfaitement. Mais après tout, la Spectre faisait ce boulot depuis quelques temps déjà, et Charlie était lui aussi un soldat expérimenté et capable à s'adapter. Deux qualités qui lui permettaient de suivre son Lieutenant dans cette mission qui pourrait fort bien s'avérer dangereuse, surtout que les Sith n'étaient pas le seul soucis qu'ils allaient rencontrer sans vraiment tarder.

« Bon vu le peu d'explosifs qu'ils nous restent, on a deux choix : soit on continue à tout piéger sur notre chemin pour saper leurs efforts, mais sans être sûr de pouvoir dégommer les deux Sith qui sont ici. Soit on décide d'avancer à l'arrache … mais sans être sûrs de pouvoir les atteindre non plus.

- Ce sont ces deux mecs les cibles prioritaires, mais si on se fait buter comme des glands sans poser plus de charges, on n'aura rien gagné non plus.

- Mmh entièrement d'accord et vu la situation, mieux vaut jouer une certaine sécurité. On va donc avancer ensemble jusqu'à cet embranchement, puis on se séparera pour faire le plus de dégâts possibles. Toi, tu vas suivre ce couloir pour pouvoir rejoindre le hangar principal de la partie Nord, tu pièges tout ce que tu peux, puis tu te barres vers la position du groupe 4 qui devrait plus être loin. De mon côté, je vais avancer vers la partie Sud puisqu'on avait supposé que les deux Sith étaient de ce côté là. Comme ça au pire, je pourrais évacuer vers la position du chef du clan Kelborn en cas de soucis. »

Même si se séparer pour se déployer ainsi était dangereux, cela leur permettrait également de couvrir le plus de terrain possible, et donc de faire le plus de dégâts possibles ! Au Nord, Charlie pourrait ainsi occasionner de lourdes pertes sur les vaisseaux et les carburants qui étaient stockés là, et au Sud … au Sud c'était un peu un coup de sabbac parce qu'au final, Syrielle ne pouvait pas être absolument sûre que les deux Sensitifs se trouvassent vraiment là. À force d'espionnage, leurs déductions avaient désigné cet endroit, mais il n'y avait qu'en s'y rendant en personne qu'elle pourrait être sûre …

Et sans perdre davantage de temps, les deux Alliés vérifièrent que le couloir avait retrouvé son calme, puis ils se séparèrent comme prévu afin de remplir leurs missions.


****


Au cœur de la jungle, c'était sans peur et sans hésitation que les Sith Trooper avaient attaqués en suivant leur chef, et ce même si Darth Morkrin avait volontairement envoyé ses hommes dans ce guet-apens. Autant ne pas le nier après tout : avec la Force, il avait parfaitement sentit une forte présence ennemie sur les lieux, mais il n'avait pourtant pas fait dévier ses soldats. Les envoyant vers une mort certaine qui faucha également plusieurs dizaines d'Alliés et de Mandaloriens tandis que – quelques minutes plus tard – un certain calme sembla revenir sur le champ de bataille. Le calme avant la tempête …

Parce que d'où il était, Kàd Kelborn et ses guerriers purent bientôt voir apparaître une nouvelle colonne de Sith Trooper … ou plutôt débouler au pas de charge ! Parce que sans leur laisser le temps de réagir, Morkrin venait de lancer une nouvelle charge visant à submerger leurs ennemis, et le Sith lui-même – les deux lames de son sabre-laser double au clair – attaquaient comme un diable. Ses lames fauchant, tranchant et empalant tout ce qui passait à sa portée. Tout jusqu'à celui qu'il identifia bientôt l'un des Mandaloriens comme étant le chef, et qu'il se rua sur lui tout en lui assénant une violente poussée de Force dans le but de le déséquilibrer puis de l’empaler.

_________________



Fiche ~ Dossier ~ Recap Rp ~ Relations
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
[+157 - Kothlis] Allons casser du tatoué ! [PV Kàd Kelborn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sans FAD'H, nous allons perdre cette guerre contre RD en moins de 24 h
» Allons au cinéma ce soir...
» Allons au marché ♪ [PV: S'hira et Anna]
» [UPTOBOX] Le Tatoué [DVDRiP]
» Hey Ho ! Hey Ho! Nous allons au boulot!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Imperial Wars :: Galaxie :: Autres Planètes-