[+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage
Northwar Saakiurra
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 29/09/2017
Rang : Syndic | Général de l'Ascendance Chiss
Revenir en haut Aller en bas
[+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Lun 2 Oct - 2:22
Anaxès dans le Noyau, un monde fait de rocher, de plaines et de forêts. Très bon pour se battre, mais ce n'était pas ce que Northwar allait y faire. Alors qu'elle allait décoller de Csilla avec les transports du Corps Expéditionnaire Chiss, elle avait été contactée par l'état-major pour se rendre sur Anaxès pour discuter de la guerre contre les forces de l'Empire Sith. Bien que peu diplomate Northwar n'avait pas monté son manque d'enthousiasme à aller là-bas. Toutefois elle s'était dit qu'y aller pour discuter de la guerre permettrait de voir d'autres généraux Impériaux et tester un peu leur capacité de réaction ainsi que leur motivation.

Avant de partir elle avait passé en revu ses soldats ainsi que le matériel. Elle avait à sa disposition trois divisons composées chacun d'une brigade soit un total de cinquante mille soldats prêts au combat. Le moral était au plus haut, l'idée du combat les réjouissait, voir cet esprit guerrier lui avait fait un grand plaisir. Dans le vaisseau emmenant les soldats sur Anaxès où ils y prendraient aussi du ravitaillement avant d'atteindre leur destination, la générale Chiss passa beaucoup de temps à éplucher le terrain ainsi que les conditions de combat. Elle repérait les possibilités de défenses et d'attaques à coup de blindés, les lignes solides ainsi que les emplacements pour les artilleries. Étant équipé d'artilleries automoteurs les divisions n'avaient aucun soucis de mobilité ce qui arrangeait grandement Northwar. Son QG était composé des cadres supérieurs des armées qu'elle dirigeait et ceux-ci avaient déjà un regard éclairé sur la zone. Northwar insista, comme à son habitude, sur les capacités de reconnaissances des soldats pour frapper là où ça fait mal. Elle avait déjà quelques plans en tête mais elle ne les donnait pas encore, préférant s'adapter au terrain. Même si elle voyait gros comme un croiseur des possibilités de pièges et d'embuscades comme elle les aime.

Se retirant dans ses quartiers elle demanda qu'on la laisse seule jusqu'à l'arrivée sauf si un message devait lui être transmis. La Chiss s'assit devant la baie vitrée donnant sur l'espace, laissant ses yeux vagabonder sur les lignes hyperespaces devant elle. Northwar avait envie d'aller se battre, de montrer pourquoi l'Armée Chiss est la plus puissante de la galaxie. Selon les dires qu'elle avait eu elle allait être reçu par ni plus ni moins que la jeune héritière de l'Empire Fell. Il était assez agaçant de voir une enfant décider alors qu'en face d'elle elle aura une soldate de métier de plus de 40ans de carrière. D'un point de vue stratégique et tactique, Northwar jugeait que l'Impératrice était trop fragile pour assurer pleinement son rôle, mais elle espérait que l'avenir lui donne tord pour une fois.

Le vaisseau arrivant on vint la chercher pour se rendre sur la navette. Elle discuta avec l'Amiral Chiss en charge de la flotte puis quitta le vaisseau pour se rendre sur la planète. Intérieurement la Chiss espérait ne pas entendre l'Impératrice dire qu'elle allait commander la bataille sur Bonadan car là ça sentait la catastrophe.


La navette se posa sur la planète sur un plateforme d'atterrissage. Comme à son habitude lors des rencontres avec les hauts dirigeants, la Générale Chiss était en habits réglementaires de l'Armée de Terre Chiss : une veste et un pantalon noirs, des bottes de la même couleur. Dans ses cheveux lâchés son diadème était présent et à son cou son médaillon habituel. Si ce n'est son grade présent sur sa poitrine rien n'était visible chez elle. Ses yeux rouges transperçaient les gens qui se trouvaient dans son champs visuel. Accompagnée de deux soldats elle fut guidée, Elle n'avait jamais demandé à avoir des gardes à côté d'elle, elle estimait pouvoir assurer sa défense contre qui que ce soit. A l'entrée de la salle où allait se tenir l'entretien elle remit à un garde son sabre, seule arme qu'elle portait et dont elle s'interdisait la présence devant l'Impératrice.

Pour le coup on lui avait dit qu'elle était convoquée sur Anaxès mais pas s'il n'y avait qu'elle ou non. Elle se doutait que si l'Empire, l'Alliance et les Triades s'alliaient pour cette bataille on devait considérer ceci comme une potentielle menace. De toute manière Northwar l'avait mentionné à son état-major : si les alliés trahissaient elle se montrera sans pitié avec eux. Elle avait déjà discuté de ça avec les autres cadres supérieurs de ses armées pour qu'ils aient des ordres précis en cas de coup dans le dos. Également ce qui lui plaisait pas dans cette alliance était que l'Alliance et la Triade allaient pouvoir observer les formations de l'Empire.

Elle attendit tranquillement la suite des évènements restant très stoïque et parfaitement droite. N'ayant jamais rencontré de personne aussi élevé que l'Impératrice elle ne savait pas réellement comment elle devait faire avec elle. Pour éviter de froisser l'Impératrice, au cas où elle se révèlerait susceptible et dormant avec le protocole imprimé sur l'oreiller, elle prit le parti de la regarder et lui parler que si elle s'adressait à elle, s'incliner devant elle et si elle venait à s'incliner elle s'inclinerait plus bas. En gros un protocole standard valable il y a 50ans, mais aujourd'hui elle n'en savait rien.
Voir le profil de l'utilisateur
Jaana Fel
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 24/02/2017
Rang : Impératrice
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Mar 3 Oct - 0:19

Ainsi donc, ce serait sur Bonadan que se déroulerait le premier affrontement contre les Sith …

À n'en pas douter, lorsqu'elle était montée sur le trône et qu'elle avait fait part de sa volonté de tous les exterminer de la Galaxie, la jeune Impératrice Jaana Fel n'avait toutefois pas imaginé que cette guerre arriverait si vite, et pourtant. Pourtant quelques mois seulement après son accession au pouvoir, elle planifiait déjà l'entrée dans le conflit de l'Empire Galactique, et elle le faisait sans trembler. Sans douter. Sans éprouver ni remord ni regret. Parce qu'au vu de la situation du côté des autres régimes, il était évident que le Secteur Corporatif, l'Entente et l'Alliance Rebelle n'étaient pas de taille contre leur Némésis de toujours – indépendamment comme alliés d'ailleurs – aussi la jeune femme avait-elle bien conscience de toute l'importance de ses décisions à venir. En terme de forces armées, de déploiements comme de tactiques. En terme de collaboration également.

Parce que oui, c'était réellement vers une coalition que le Grand Maître K'Krukh avait réussi à tous les mener, et si le Jedi pouvait être fier de cette réussite, cette dernière n'était toutefois que partielle. Très partielle même. Parce que la méfiance était présentement bien plus importante que la confiance. Et parce que Jaana ne s'en laisserait pas conter par de belles paroles débitées ça et là alors qu'à ses yeux, le Commandeur Suprême Plo Tan'ith avait très clairement prouvé qu'il n'était pas apte à son poste. Et que l'Alliance toute entière n'était peut-être plus vraiment apte à exister non plus. Quant à l'Entente … l'Entente avait au moins cet avantage d'avoir un leader aussi fort que sage – en apparence tout du moins – et si le régime n'avait pas été totalitariste et profondément anti-Sensitifs, elle aurait presque pu lui accorder un véritable crédit en matière d'importance politique et militaire. Là où pour l'heure, il représentait surtout un danger à évaluer. Mais un danger qui ne pourrait toujours qu'être inférieur aux Sith, d'où sa décision.

Contre les Sith, le reste de la Galaxie devait présenter un front uni, et l'Empire ne briserait pas ce rang. Et ce même s'il saurait également surveiller ses arrières …

Et tandis que Jaana avait réuni son État-Major afin que les premières décisions stratégiques furent prises, elle avait aussi ordonné qu'un œil prudent fût constamment dirigé vers ces nouveaux alliés de circonstance, de cet ordre adressé toutefois seulement aux officiers supérieurs. Avec quelques explications supplémentaires pour ceux dont une certaine coopération serait nécessaire. Et dans la mesure où la Général Chiss Saakiurra'Yukyy'Saafir devrait normalement faire halte avec ses troupes sur Anaxes afin de se ravitailler avant de se rendre dans le Secteur Corporatif, la jeune Monarque en avait profité pour la faire convoquer. Histoire de pouvoir mettre au point quelques détails avec elle. De la jauger également.

Et lorsque Saakiurra arriva sur la planète, ce fut avec un protocole revu à son simple minimum que Jaana la reçut dans une salle de réunion assez informelle au vu de son rang, vêtue de son armure de Chevalier Impérial tandis que ses deux sabres pendaient à sa ceinture. Sans qu'aucune marque ni signe distinctif ne vînt trahir son très haut rang ni son sang impérial. En signe de politesse, l'héritière de la lignée Fel s'était d'ailleurs levée de son fauteuil lorsque la Général fut introduite dans la pièce, et sa main balaya bientôt les environs d'un large mouvement afin de lui signifier qu'elle pouvait choisir le siège lui convenant le plus parmi tous ceux bordant la longue table.

« Général  Saakiurra'Yukyy'Saafir, soyez la bienvenue sur Anaxes. Asseyez-vous. »

Sans être réellement autoritaire ou désagréable, il émanait toutefois de la jeune femme un certain charisme qui poussait à ne pas lui désobéir, raison pour laquelle elle ne jugeait souvent pas utile d'ordonner au sens propre du terme lorsqu'elle se retrouvait en comité réduit. Préférant adopter pour un ton plus cordial afin qu'une bonne entente entre elle et ses interlocuteurs pût faciliter les collaborations.

« Comme vous le savez très certainement, l'Empire s'apprête à entrer en guerre contre les Sith aux côtés de l'Entente et de l'Alliance Rebelle, et il est donc important que nous puissions aborder certains détails de cette opération. »

Mais si le ton était cordial, il n'était pas badin pour autant, et l'Impératrice préférait donc entrer directement dans le vif du sujet, histoire d'éviter une perte de temps généralisée. D'aucuns lui auraient sûrement reproché d'agir ainsi, mais Jaana n'était pas femme à se perdre en discussions inutiles, d'autant plus qu'elle se foutait totalement de savoir si son vis-à-vis avait fait bon voyage ou encore si elle avait déjà mis le pied sur Anaxes auparavant.

« De quoi avez-vous été mise au courant pour le moment ? »

En tant que Général comme en tant que Chiss, Saakiurra devrait en théorie être capable de lui exposer les informations qui lui avaient été communiquées avec concision, ce qui constituerait une bonne base pour entrer ensuite dans le vif de cette histoire.
Voir le profil de l'utilisateur
Northwar Saakiurra
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 29/09/2017
Rang : Syndic | Général de l'Ascendance Chiss
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Mer 4 Oct - 1:55
Quand elle fut face à l'Impératrice la Générale Chiss se plaça au garde-à-vous. Bien que ne montrant rien extérieurement, Northwar détaillait l'Impératrice et son apparence juvénile. Bien que, d'une certaine manière elle imposait le respect, elle ne trouvait pas en elle un charisme assez important, sans savoir réellement pourquoi elle voyait dans le visage de l'Impératrice une jeune fille qui ne connaissait rien à un vrai champs de bataille, une politicienne qui avait été placée par le sang à la tête de l'Empire... Au sein de l'Ascendance Chiss, bien qu'elle soit respectée par son sang, elle n'a pas le respect d'être arrivée là par le mérite... Quoi qu'il en soit Northwar n'était pas ici pour discuter de si l'Impératrice avait ou non la trempe nécessaire pour être à son poste.

« Je vous remercie votre majesté! »

Réellement la Chiss ne savait pas comment on devait appeler l'Impératrice, elle avait utilisé le seul mot en galactic pouvant lui faire référence directement sans être trop disgracieux. Elle s'assit à la table en faisant en sorte d'être face à l'Impératrice mais pas, par déférence, placée diamétralement opposée à elle. Croisant les bras très simplement elle écouta ce qu'avait à lui dire l'Impératrice, car officiellement elle parlait à sa supérieure hiérarchique totale, car bien qu'elle soit avant tout sous les ordres de l'Ascendance Chiss elle demeure une alliée de l'Empire ce qui place Jaana Fell au-dessus de tout.

Quand elle parla de la guerre qui arrivait et qu'elle allait être aux côtés de l'Alliance et de l'Entente la Chiss ne le montra pas mais elle éprouva un certain dégout. A ses yeux l'Alliance rebelles n'était qu'un groupe d'anarchistes perdu à essayer de créer un système politique utopique et complètement à côté de ce qu'est la réalité d'un gouvernement fort et qui sait gérer son peuple.

« En effet je suis au courant. »

Elle ne le mentionna pas car l'Impératrice ne lui avait pas donné le droit à l'expression libre, mais aux yeux de la Chiss cette alliance était une pure bêtise. Prouvant la faiblesse et non la force. Surtout que l'observation de la carte galactique donnait un point d'attaque tout trouver pour couper l'Empire Sith et deux et petre capable de l'étouffer en moins d'un an. Tout en lui faisant une grosse poche facilement liquidable par des mouvements spatiaux et terrestres rapides. Toutefois n'étant pas la stratège officielle de l'Empire la Chiss préféra taire ses idées plus belliqueuses et stratégiques pour se concentrer sur ce que lui demandait l'Impératrice. En gros elle lui faisait faire un test d'école pour voir si Northwar avait appris sa leçon... Pourtant quand on est face à un Général de la meilleure armée de la galaxie on ne peut qu'attendre des résultats à la hauteur!

« Que l'Empire a fait une trêve et une alliance de circonstance a été conclu avec l'Alliance Rebelle contre l'Empire Sith. Ces derniers possèdent sur Ziost une force d'invasion conséquente : au minimum une dizaine de divisions dont certaines motorisées. Leurs forces terrestres sont apparemment bien préparées à l'assaut et apte à combattre soldats et manipulateur de la Force.
Concernant le côté politique j'avoue ne pas être très au courant des décisions prises, mon rôle est strictement militaire.
»

Depuis le début de sa carrière Northwar était toujours restée en dehors de la politique et des mouvements extérieurs à l'Ascendence Chiss, si les dirigeants décidaient de suivre alors elle obéissait, s'ils restaient neutre alors elle ne bougeait pas.

« Toutefois, si vous me le permettez votre majesté, j'ai plusieurs questions que j'aimerais vous poser. »

Toujours très calme et respectueuse dans sa manière de faire la générale Chiss montrait le sérieux et l'honnêteté propre aux Chiss. En effet, bien que peu au fait des mouvements politiques, elle avait à cœur de poser quelques questions. Dans la voix de la Chiss, et ce malgré son accent des régions Chiss, on pouvait constater l'extrême respect pour l'Impératrice et sa volonté de la servir au mieux. Mais derrière cette obéissance on voyait que la Chiss savait réfléchir et que si elle voulait discuter avec l'Impératrice plus en détail c'était pour mieux régler les problèmes qu'elle voyait venir à long terme.
Voir le profil de l'utilisateur
Jaana Fel
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 24/02/2017
Rang : Impératrice
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Jeu 5 Oct - 0:20

Si rencontrer des militaires plus âgés et plus expérimentés qu'elle n'avait jamais posé de soucis à Jaana Fel, la jeune Impératrice avait en revanche bien conscience que rencontrer un haut officier Chiss n'allait sûrement pas être aussi simple, et elle ne s'était pas trompée. Si Saakiurra faisait preuve à son égard du respect qui lui était dû, elle pouvait toutefois sentir via la Force quelques doutes mâtinés à une puissante force de caractère, et la Général ne tarda d'ailleurs pas à sortir du rang en lui demandant sans attendre l'autorisation de poser quelques questions. De ce comportement qui se plaçait très clairement en dehors du protocole politique et militaire, et si la jeune femme aurait aisément pu refuser voire réprimander son interlocutrice, elle ne comptait toutefois pas prendre une telle décision. Après tout, les Chiss étaient connus pour leur très haute opinion d'eux-mêmes et leur certitude d'être très supérieurs à toutes les autres races de la Galaxie, alors face à ce genre d'individus, il ne servait à rien d'imposer. Si Northwar avait des questions voire des suggestions, autant lui laisser la parole, parce qu'il pourrait peut-être en ressortir des remarques intéressantes.

« Je vous en prie, Général. Après tout, j'imagine que cette entrée en guerre – ou plutôt ses modalités – ne doivent guère vous convenir, alors je vous écoute. »

Difficile en effet de ne pas se douter que Saakiurra n'allait pas prendre la parole pour abonder dans son sens, et ce même si en soulignant ces ''modalités d'entrée en guerre'', Jaana venait également de sous-entendre qu'elle trouvait la Chiss un peu téméraire. Impatiente même. Après tout avant de poser des questions, la logique aurait plutôt exigé qu'elle écoutât jusqu'au bout les explications de l'Impératrice, mais dans la mesure où la Général était fine tacticienne et possédait d'excellents états de service, autant la laisser faire.

Et d'un simple geste de la main, Jaana indiqua donc à son interlocutrice de parler, lorsque la porte s'ouvrit dans un chuintement pour laisser place au Colonel chargé de l'intendance sur cette zone d'Anaxes. Un Humain apparemment assez âgé mais qui semblait encore sportif et distingué, avec sa moustache impeccablement taillée et son uniforme qui ne souffrait pas le moindre pli ni le moindre grain de poussière. Le genre de bureaucrate que beaucoup aurait moqué là où l'excellence de son travail poussait au contraire au respect, et l'homme salua d'ailleurs très poliment ces deux femmes avant de s'approcher de l'Impératrice pour lui confier quelques informations à l'oreille.

« Je vous prie de m'excuser de vous interrompre, votre Majesté, mais le Commandant Solaris vient tout juste d'arriver. Dois-je le faire attendre ou souhaitez-vous le recevoir en même temps ?

- Faites le attendre, Colonel, dans l'une des zones sécurisées prévues pour ce genre de cas.

- A vos ordres, Votre Majesté. »

Avec cette guerre et cette coalition, il était évident que l'Empire Galactique allait devoir temporairement accueillir sur son territoire des ressortissants des autres régimes, et des zones sécurisées avaient donc été délimitées afin de permettre ce genre d'appontage et d'attente sous contrôle. De part son dossier, Solaris était d'ailleurs un élément à ne surtout pas perdre du regard, et ce même si son arrivée légèrement en avance ne serait pas un soucis. Au moins n'était-il pas en retard et une fois que les deux femmes auraient eu le temps de discuter de la tactique à mettre en place, Saakiurra pourrait ainsi rencontrer Solaris.

Mais en attendant, le Colonel avait déjà tourné les talons, et la conversation put donc reprendre.

« Général, allez-y. »

Et de la part d'une Chiss expérimentée, tout était à attendre justement, et l'Impératrice était donc toute ouïe.
Voir le profil de l'utilisateur
Northwar Saakiurra
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 29/09/2017
Rang : Syndic | Général de l'Ascendance Chiss
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Jeu 5 Oct - 22:18
L'Impératrice accepta de lui répondre. Ce qui était déjà un bon point, en effet même si elle n'avait pas terminé et peut-être des détails supplémentaires à donner, qui seraient les bienvenues, Northwar voulait éclaircir certaines choses et pas forcément sur leurs ennemis. La Générale ne releva pas le fait que l'Impératrice parle de "modalités", peut-être qu'intérieurement la jeune Impératrice avait peur de la guerre et de l'idée de perdre. Si c'est le cas c'est la preuve de son manque de stratégie car la victoire n'est pas si compliquée que ça à obtenir, enfin du point de vue militaire, mais surement qu'avec les bras-cassés qui servent actuellement d'alliés à l'Empire, aller à la guerre avec le sourire et la force de frappe nécessaire ça peut choquer les masses.

Les opinions sur les horreurs de la guerre, une vaste stupidité dont les militants ne sont bons qu'à chouiner plutôt qu'à se battre réellement... Il manquerait plus qu'il y ait des marches pour la paix... Rien que ce genre de chose fait vomir la Chiss beaucoup plus désireuse de voir la droiture et le courage Chiss être le maître mot des peuples. Elle espérait en tout cas que l'Impératrice ne lui demanderait pas de mener une guerre propre et diplomatique car c'est l'exact opposé que fait Northwar : une guerre réelle c'est-à-dire sale et destructrice visant à écraser l'ennemi.

Malgré le petit dérangement, la Chiss demeura parfaitement stoïque et calme. Avec la guerre qui approchait la Chiss se doutait que des ressortissant ou des parasites du système comme les nommaient les Chiss allaient venir pleurer et réclamer l'asile plutôt que de rester et se battre. De telle décisions répugnaient les Chiss qui étaient prêts à mourir pour leurs patries et même si au final ils ne récoltaient que le feu et le sang ils continueraient à se battre. Quand l'Impératrice reporta son attention sur elle, Northwar prit la parole de sa voix calme et tranquille.

« Mes interrogations sont principalement sur nos alliés : l'Alliance et l'Entente... Comment définissez-vous ceux-ci? De confiance ou pas, jetables ou pas?
Et également quel niveau de guerre avez-vous fixer dans l'ensemble de l'alliance? Ainsi que sa dépendance à l'Armée en individuelle?
»

La Chiss avait choisi soigneusement ses mots pour ne pas froisser son hôte. En réalité elle ne savait pas réellement comment aborder les choses avec l'Impératrice. Celle-ci se montrait cordiale mais il y avait un seuil à ne pas franchir. Toutefois elle ne mâchait pas ses mots pour autant, son franc-parlé habituel était présent pour aucune ambiguïté de compréhension entre elle et son hôte.

Par jetable la Chiss entendait dans leurs utilisations sur un champs de bataille et même sur la scène politique. Également la confiance qu'on pouvait avoir en ces "alliés" de circonstance, pour Northwar les seuls vrais alliés de l'Ascendance était les soldats de l'Empire Galactique et donc il était hors de question de les utiliser de façon imprudente. Les Chiss étaient très réticents à l'idée de se battre avec des gens qu'ils avaient affrontés il y a peu de temps. Officiellement c'est une trêve contre un ennemi commun, mais une fois cet ennemi repoussé que ce passe-il?

Quant à l'armée ses questions étaient surtout pour savoir comment l'Impératrice voyait une guerre avec son état-major : totale, modérée, légère. Dans le total il fallait entendre la possibilité de faire du bombardement stratégique pouvant toucher des civils en dommages collatéraux. Ne pas craindre d'utiliser des armes de destruction massive sans considération. User de la mort à son paroxysme pour obtenir la victoire avec le pragmatisme qui se doit d'être utilisé en guerre. Par la suite elle voulait savoir si, sur le champs de bataille, en cas d'une position opposée de la part d'un de leurs alliés elle devait s'adapter au plus bas de l'échelle de tolérance destructrice ou pas du tout.

Beaucoup de choses se disaient sur l'Impératrice mais Northwar n'y avait jamais réellement prêté une quelconque attention, elle voulait surtout voir si elle avait l'esprit guerrier et surtout pas l'esprit de la politicienne qui ne pense qu'à ce qu'on pense d'elle et qui donc prend des décisions inutiles.
Voir le profil de l'utilisateur
Jaana Fel
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 24/02/2017
Rang : Impératrice
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Dim 8 Oct - 23:11

Ainsi donc, c'étaient cela les questions si importantes de la Général Saakiurra ? Savoir si elle allait devoir se contenir ou alors si elle pourrait déclencher brasiers et bains de sang sur la tête de leurs ennemis comme de leurs alliés ? Une question qui collait finalement bien à ce que Jaana Fel connaissait de son interlocutrice et pourtant, elle sentit une légère déception poindre en elle face à cette officier manifestement toute prête à ordonner des massacres sanglants comme s'il ne s'agissait là que d'une formalité. Que d'un point de détail insignifiant au milieu d'un plus vaste plan de bataille. Mais après tout, était-ce réellement si étonnant ? Isolationnistes, persuadés de valoir davantage que le reste de la Galaxie et le regard rivé davantage sur les Régions Inconnues qu'ailleurs, les Chiss n'étaient clairement pas le plus sociable des peuples, et ce même si celle qui se trouvait en face d'elle semblait plus extrême que la moyenne de son espèce. Plus extrême et peut-être plus incontrôlable aussi …

La jeune Impératrice allait donc devoir se montrer convaincante si elle ne voulait pas que des débordements pussent se dérouler dans le Secteur Corporatif, de ces débordements dont elle n'avait franchement pas besoin vu la situation déjà tendue. Dont l'Empire n'avait pas besoin d'ailleurs. Parce que si jamais Saakiurra dérapait et provoquait des massacres, les Chiss auraient alors le beau rôle en retournant gentiment s'exiler sur Csilla pendant que l'Empire Galactique devrait payer les pots cassés.

« Ils ne sont pas de confiance, et vous allez donc devoir rester sur vos gardes tout le temps que durera cette opération. Mais néanmoins, ils ne sont pas ''jetables'' non plus, aussi n'allez-vous pas pouvoir les sacrifier au grès de vos stratégies. Qu'on soit d'ailleurs bien d'accord sur le sujet : je ne vous demande pas de les materner et de les défendre comme s'ils étaient vos hommes, mais simplement d'assurer une bonne cohésion entre vos troupes et les leurs. En bonne entente. Dans un certain respect également puisque durant toutes les manœuvres qui auront lieu sur Bonadan, vous aurez une seconde mission : celle de recenser et d'évaluer leurs troupes afin d'avoir une vision la plus précise possible de leurs capacités. D'autant plus que sur le terrain, vous allez travailler avec le Commandant Jorian Solaris et sa section de Blindés, et que cette section est si récente que nous n'avons pratiquement aucune information dessus. »

Après tout, la Chiss était une experte en matière de blindés comme de stratégies, aussi était-elle très bien placée pour évaluer au plus juste les forces de l'Entente qui allaient être déployées à ses côtés.

« Concernant le niveau de cette attaque, vous allez devoir vous contenir également, parce que je ne veux pas de massacres à grande échelle. Pour le moment, nous ne savons pas ce que nous réservent les Sith, alors nous allons devoir nous adapter afin de répondre au plus juste. Je suis sûre que vous comprenez parfaitement bien que si nous faisons plus de dégâts qu'eux – en terme de vies surtout – nous ne vaudrons guère mieux qu'eux. Sans oublier que l'Empire n'est pas souverain sur Bonadan, aussi nous allons devoir nous soumettre aux exigences de cette planète. »

Des exigences qui n'étaient d'ailleurs pas décalées parce que si la planète avait demandé à ce que les vies fussent le maximum épargnées, elle ne s'était en revanche pas opposée aux destructions matérielles si celles-ci pouvaient stopper ou retarder l'avancée des Sith. Une sage décision d'ailleurs, de même qu'il serait sage et avisé pour Jaana de préciser sa pensée afin de dresser directement un certain environnement de règles autour de cette mission.

« Mais je suppose que vous vous demandez pourquoi l'Empire Galactique n'attaque pas seul les Sith, vous encombrant ainsi d'alliés que vous jugez inutiles, n'est-ce pas ? Et bien la réponse est extrêmement simple : parce que nous ne voulons pas déresponsabiliser les autres régimes en menant la guerre à leur place pendant qu'ils ne seraient que de simples spectateurs. Pacifier la Galaxie et éradiquer les Sith est actuellement l'affaire de tous, et l'Empire n'est pas un groupe de mercenaires qui va se sacrifier pour les autres. »

Avec les Sith à leurs portes, il était évident que tous les régimes étaient menacés – les Chiss également d'ailleurs – aussi était-il normal pour la jeune Monarque que tout le monde participât à l'effort de guerre sans se défiler. D'autant plus que chaque soldats alliés était un soldat impérial potentiellement épargné, ce qui avait une réelle importance, mais aussi un véritable intérêt stratégique, et ce sur bien des points.

« De plus, ces affrontements vont également constituer une sorte de test grandeur nature, parce qu'ils vont nous permettre d'évaluer nos alliés sur bien des aspects. Et j'utilise le terme d' ''alliés'' à dessein, parce qu'ils sont nos alliés et que même si vous ne les appréciez pas, vous allez devoir faire avec. J'imagine d'ailleurs que c'est l'Alliance Rebelle qui vous dérange le plus alors soyez rassurée, vous n'aurez normalement aucun contact avec elle. C'est avec les troupes de l'Entente que vous allez vous coordonner, et l'Entente n'est pas l'ennemi de l'Empire. »

Si l'on y réfléchissait bien, il y avait d'ailleurs des points communs entre la Triade et les Chiss, aussi cette association était-elle certainement la meilleure qu'il était possible de faire pendant ces temps de guerre. Et il n'y avait plus qu'à espérer que cette militaire aux sensibilités assez létales et extrêmes sût se contenir pour ne pas envenimer la situation sur place.
Voir le profil de l'utilisateur
Northwar Saakiurra
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 29/09/2017
Rang : Syndic | Général de l'Ascendance Chiss
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Jeu 12 Oct - 21:46
Bien qu'extérieurement la Chiss ne montrait aucune émotion ni aucun ressenti réel sur ce qu'elle venait de poser comme question elle les voyait intéressantes d'un point de vue tactique et stratégiques. Surtout celles-ci allaient lui permettre de vérifier quelques détails sur l'Impératrice, d'ailleurs si celle-ci jugeait que ses questions étaient peu importe cela voudrait dire qu'elle n'a aucune expérience d'un vrai champs de bataille et surtout de la manière dont on gère une guerre. Certes il était simple de juger mais Northwar mettait plus ça sur le compte de l'inexpérience de la jeunesse et non-pas une décadence de l'Impératrice. Celle-ci ne devait pas voir un carnage comme bon, une vision trop conciliante, elle devait probablement être trop peu pragmatique pour reconnaître que laisser périr 100 000 civils si ça peut permettre d'encercler un corps d'armée c'est utile.

Elle écouta la réponse de la jeune humaine qui essayait de balancer ses propos. Elle voyait bien que derrière ce masque solide qu'elle voulait se donner, l'Impératrice était fragile et aisément ébranlable pour quelqu'un de malin. Mais ce genre d'observations elle les gardait pour elle. Par contre ce qui ne l'amusait pas c'était de jouer à l'espionne en même temps qu'elle devait se battre... Surtout ce qu'elle allait faire c'est repérer les vétérans pour pouvoir leur dessiner une cible dessus par la suite si elle venait à les croiser plus tard. L'Impératrice parla d'un certain Commandant Solaris, un bien joli titre, mais la Chiss ignorait tout de lui, les Chiss ayant peu de considération pour ce genre d'être secondaire. Mais bon quand on parle de blindés on éveille son intérêt donc après tout peut-être que ce Solaris allait se révéler intéressant.

Par contre elle ne fut absolument pas d'accord avec ceci : "Je suis sûre que vous comprenez parfaitement bien que si nous faisons plus de dégâts qu'eux – en terme de vies surtout – nous ne vaudrons guère mieux qu'eux.". Qui avait mis une telle bêtise dans la tête de l'Impératrice? Un abruti n'ayant rien compris à l'art de la guerre. Là-dessus Northwar fut tiraillée par l'envie de corriger l'Impératrice en lui disant qu'elle se trompait ou plutôt se taire et la laisser s'enliser dans une vision aussi pathétique qu'erronée. Mais sur le coup elle ne sût pas quoi dire pour tenter de corriger cette vision de l'Impératrice... Aucun mot, idée ou même citations ne lui vint en tête pour lui dire qu'elle se trompait. Seule la voie de la franchise s'imposait mais faire ça risquait de vexer l'Impératrice.

« Entendu... »

Dans sa voix on pouvait clairement entendre qu'elle n'approuvait aucunement cette idée de valeur à des actions jugeant les Sith contre l'Empire. La suite de la conversation sur l'utilité de l'alliance actuelle entre les rebelles et l'Empire la laissa un peu perplexe sur le plan politique et idéologique, mais pas sur le plan stratégique.

« C'est surtout qu'avec leur présence ils dépenseront manpower et matériel tout en ouvrant de nouveaux fronts face aux Sith. Stratégiquement ils sont intéressants, politiquement ils sont inutiles. »

Bien qu'elle garda l'idée pour elle son esprit ciblait principalement ceci : écraser un ancien allié qui a perdu beaucoup dans une guerre récente est d'autant plus simple. L'Alliance se renforcerait en cas de victoire mais la rentabilité de ses conquêtes ne viendraient pas immédiatement ce qui la rendrait aisément attaquable.

« Que j'ai des contacts avec l'Alliance ou pas ne change pas grand chose. Un Chiss ne se laisse jamais contrarié par quelque-chose d'aussi futile. »

Les Chiss ont leurs arrogances et ne se laissent jamais aller à la facilité de l'énervement face à quelqu'un qu'ils n'apprécient pas. Ça serait trop d'honneur pour cette personne que de voir un Chiss perdre son sang-froid.

« Si jamais la bataille terrestre vient à avoir lieu, y-aura-il un Fiel Marshal pour l'alliance ou simplement l'état-major des généraux à la tête de chaque armée présente? »

Bien qu'elle gère elle-même ses divisions elle se doutait qu'elle aurait un supérieur de terrain, si l'Alliance, dans son ramassis d'imbécile, était capable d'aligner l'équivalent d'un Field Marshal par contre s'ils n'avaient personne au même niveau qu'elle alors elle s'en occupera, selon les dires de l'Impératrice Solaris n'est que Commandant, c'est-à-dire un rang assez bas par rapport à celui de Northwar. A moins qu'un Général compétent allait être dépêché sur place, mais elle espérait que ça soit quelqu'un de compétent et pas juste un débutant mit là pour faire jolie.

Ce qu'elle craignait dans un état-major ce sont les risques d'égo et de volonté de vouloir s'illustrer plus que les autres. Si elle pouvait passer outre les honneurs et les décorations certains ne vivent que pour ça et ce sont souvent les instruments de leur propre destruction.
Voir le profil de l'utilisateur
Jaana Fel
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 24/02/2017
Rang : Impératrice
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Mar 17 Oct - 14:48

Le moins que l'on pût dire concernant cette réunion, c'était que la Général Saakiurra n'était pas du tout en phase avec sa nouvelle Impératrice ! Bien que cette dernière ne cherchât nullement à lire son esprit, il émanait toutefois de la Chiss un mécontentement profond et qu'elle sentait s'agiter au sein de la Force. Tel un fauve ruminant ses attaques et se forçant au calme là où les explications de Jaana Fel semblait pourtant l'excéder voire l'agacer. Preuve s'il en était besoin que son interlocutrice aurait volontiers rasé Bonadan afin de mener sa mission à bien si jamais elle avait eu les mains libres … Mais les mains libres, elle ne les avait pas justement, et la jeune Monarque allait au contraire s'assurer que les hauts officiers qui dirigeraient l’État-Major sur place fussent au courant des velléités de massacre de Northwar. Juste histoire de conserver un œil très attentif sur elle afin de pouvoir rattraper tout dérapage potentiel. Et ce en espérant toutefois qu'il n'y aurait aucun dérapage à déplorer et que l'Armée Impériale s'en sortirait donc au mieux, du côté de son image en tout cas.

Mais si son interlocutrice muselait son mécontentement en ne s'opposant pas à ses ordres, elle ne tarda toutefois pas à s'autoriser un commentaire sur les choix politiques de Jaana qui était tout sauf intelligent, et ce fut donc d'un ton posé mais néanmoins ferme que cette dernière lui répondit.

« Comme vous l'avez dit vous-même, votre rôle n'est pas politique mais militaire, alors cantonnez-vous à la stratégie. »

La jeune héritière de la lignée Fel n'était pourtant pas spéciste, mais la vision politique des Chiss, elle s'en passait très volontiers ! Encore une fois si jamais un soucis se produisait, ces êtres à la peau bleue repartiraient gentiment se terrer sur Csilla comme si rien ne s'était jamais passé, et Jaana n'entendait pas assumer les erreurs des autres. Dans cette guerre qui se préparait, elle allait devoir se montrer irréprochable si elle ne voulait pas apporter de l'eau aux moulins de ses détracteurs, surtout ceux qui l'accusaient ouvertement d'être l’engeance spirituelle de Palpatine.

Mais malgré tout, elle n'avait pas haussé la voix et n'était pas non plus agressive, mais elle s'était contenté de reprendre calmement Saakiurra afin que la Général ne s'amusât pas à penser que son âge et son expérience lui permettraient de prendre le dessus sur une Impératrice bien plus jeune qu'elle. À ce petit jeu-là, bien d'autres personnes s'étaient essayées, et ce n'était clairement pas une Chiss à la stratégie politique inexistante qui allait réussir !

Mais pour l'heure, la question de savoir si un haut officier viendrait chapeauter tous les États-Majors présents était réellement frappée du coin du bon sens, et Jaana ne tarda donc pas à répondre.

« Pour le moment, nous ne sommes pas parvenus à un accord afin de désigner un officier chargé globalement de la campagne de Bonadan, donc chaque État-Major va conserver ses prérogatives pleines et entières sur son armée, à charge pour lui de coopérer avec tous les autres États-Majors. Pour l'heure, je n'ai pas encore les noms de ceux qui dirigeront sur le terrain pour les autres régimes, mais je vous communiquerez ceux de l'Empire via votre Datapad afin que vous connaissiez précisément la chaîne de commandement donc vous allez dépendre. Au niveau global, les troupes de l'Empire seront commandées par l'Amiral De Setto, et les troupes au sol relèveront du Général Keslo Craig. »

En terme de compétences comme d'expérience, De Setto et Craig étaient d'ailleurs des officiers d'excellence, mais après concertation la veille au soir, il avait finalement été décidé que ce serait l'Amiral qui aurait le contrôle global de l'Armée Impériale, et ce même s'il était assez évident que les deux hommes n'iraient pas se battre pour des histoires d'ego ou de médailles. Craig était d'ailleurs un officier très réputé pour ses tactiques autant que pour son autorité naturelle, aussi Jaana espérait-elle qu'il serait capable de surveiller Saakiurra sans qu'il n'y eut d'étincelles.

« Concernant le Commandant Solaris avec qui vous allez devoir coopérer, il est déjà présent et sera intégré à cette réunion dès que nous aurons terminé, ce qui sera l'occasion de savoir s'il dispose déjà de la liste de l’État-Major de l'Entente ainsi que de sa répartition. »

Tout en parlant, l'Impératrice venait d'ailleurs d'envoyer la liste complète des officiers impériaux à Northwar, qui pourrait ainsi évaluer les forces en présence … et constater par la même occasion que ce n'était pas des guignols qui avaient été envoyés.
Voir le profil de l'utilisateur
Northwar Saakiurra
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 29/09/2017
Rang : Syndic | Général de l'Ascendance Chiss
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Jeu 19 Oct - 23:57
Que la jeune Impératrice lui dise de rester cantonner à la stratégie fit sourire intérieurement la générale... Ça faisait du bien de voir quand même un peu de répondant dans la bouche de son interlocutrice. Northwar supposait que celle-ci devait craindre qu'elle ne déclenche un massacre sur Bonadan, comme si un Chiss se permettait de bafouer un ordre... Elle ne devait pas voir les Chiss comme les êtres puissants qu'ils sont : disciplinés, droits, honorables et puissants. On en attend pas moins de la plus puissante espèce de la Galaxie. On lui demandait de ne pas faire un carnage alors elle allait le faire, un ordre ne se conteste pas il s'exécute sauf si cet ordre est clairement erroné.

Malgré tout la Chiss dessinait un profil de l'Impératrice dans sa tête, un portrait intéressant mais comportant encore des défauts. Ceux-ci s'exprimaient par son inexpérience du champs de bataille. Politiquement elle était peut-être douée, mais militairement elle n'y connaissait rien cela se voyait rapidement pour un militaire expérimenté qui ne se laisse pas endormir par son visage d'ange. Mais bon elle verrait bien où la guerre mènerait. D'ailleurs elle ne put s'empêcher de désapprouver le fait qu'il n'y ai pas un coordinateur fédérant toutes les armées, surtout que le fait que ces armées ne soient pas toutes de la même faction il fallait un esprit capable de réunir les gens sous un seul et même but : la victoire.

« Coopérez avec les autres États-majors n'est pas compliqué, c'est principalement la mise en place d'une stratégie solide qui l'est. Je pense qu'il serait bien plus productif de créer plusieurs opérations combinées sur différents théâtres stratégiques, chacune de ses opérations étant réglée par une armée de l'alliance et jamais toutes les armées au même endroit. Cela apporte l'avantage d'effectuer des actions rapides et surtout d'éviter les contres-ordres improductifs! »

Si les dirigeants s'étaient mis d'accord pour une grande bataille menée à un point important alors là c'était courir le risque d'une catastrophe. Les batailles impliquaient des champs d'opérations de plusieurs centaines de kilomètres. Déployer les troupes côte à côte était improductif, le mieux était de régler les fronts par zones d'opérations qui ne nécessiteraient aucunement l'apport d'unités d'une autre alliance impliquant un contre-ordre. Se baser sur des tactiques flexibles et élastiques pouvant contrer tout et n'importe quoi. La coordination entre un Corps d'Armées est simple pour un bon général, mais se coordonner sur le champs de bataille avec plusieurs généraux qui agissent en même temps ailleurs c'est courir le risque d'ouvrir une brèche dans le dispositif mettant en péril toutes les armées.

Concernant les autres officiers en charge elle verrait bien à leur manière de gérer s'ils sont bons ou pas, car un tacticien de qualité n'est pas forcément celui qui remportera la victoire, c'est celui qui s'adaptera le mieux en faisant preuve de pragmatisme qui aura la victoire. Par contre elle savait que s'il montrait un dégout humain envers ce que les humains nomment les Aliens c'est-à-dire ceux qui ne sont pas humains là il aurait le droit à se faire détester par l'ensemble du corps expéditionnaire Chiss.

« Quel est le niveau d'expérience au combat du commandant Solaris? Vous avez parlé d'une section blindée nouvellement formée or cela correspondrait à environ trois à six blindés ce qui est fort peu. En quoi êtes-vous si intéressée par cette section? »

Une section correspond à entre douze et vingt-quatre effectifs à moins que les termes militaires ait été changé au sein de l'Empire là où les Chiss sont restés à une nomination standard venant du Galactique. Une section n'opère jamais seule, elle opère au sein des autres structures composantes l'armée à moins que chez le Commandant Solaris le grade de Commandant soit assez élevé et que les sections soient composées de plus de monde. Mais si tel est le cas c'est un détail à noter dans les rapports et dans la possibilité de faire alliance ou pas avec eux.
Voir le profil de l'utilisateur
Jaana Fel
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 24/02/2017
Rang : Impératrice
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Mer 1 Nov - 19:48

Si écouter la Général Saakiurra était toujours intéressant afin de pouvoir mieux comprendre son attrait pour la stratégie, cela permettait aussi à la jeune Impératrice de comprendre un point qui ne laissait pas grand doute dans son esprit : la Chiss la prenait pour une gamine. Une débutante. Une écervelée capable de mettre toutes ses troupes au même endroit pour gentiment les offrir en sacrifice à leurs ennemis. Mais de la part d'une Chiss affichant trois fois son âge et autant d'expérience acquise sur le terrain, ce jugement de valeur n'était clairement pas étonnant même s'il n'était pas vrai pour autant, et Jaana Fel allait donc se faire fort de rectifier le tir.

« Général Saakiurra, je me doute bien que mon âge et mon inexpérience au combat vous poussent à penser que je ne serai pas capable de déployer les troupes Impériales efficacement mais tout de même, il y a des limites : je ne vais logiquement pas masser tout le monde au même endroit. »

De ce reproche que la jeune femme venait toutefois de servir avec un fin rictus et une voix douce, un peu comme une plaisanterie, mais il n'en était pourtant rien : même si elle demeurait calme et agréable, Jaana Fel était tout de même l'Impératrice, et il ne fallait donc pas la prendre pour une idiote.

« Comme vous le savez certainement, la décision de défendre Bonadan et de contrer les Sith ne date que de quelques heures, raison pour laquelle l'intégralité de nos stratégies n'ont pas encore été communiquées même si elles ont été finalisées très tard hier soir. Mais rassurez-vous, tout ce qui vous concerne vous sera communiqué avant-même que vous ne posiez un pied sur la planète, et nous avons effectivement multiplié les zones de combat afin de pouvoir harceler les Sith. Sur terre comme dans l'espace. »

Autant ne pas le nier après tout, ils agissaient présentement dans l'urgence. Dans l'urgence mais pas dans la précipitation parce que sitôt qu'elle était rentrée de Hapès, la jeune Monarque avait rejoint l’État-Major qui s'était déjà rassemblé afin de gagner du temps, et tous avaient alors travaillé d'arrache-pied pour mettre au point les meilleures des stratégies ! Mais si les hauts gradés et elle-même avaient tout mis en place au mieux, il fallait maintenant que les informations transitassent jusqu'aux officiers concernés et leurs troupes, et ce genre de détails devraient en théorie atteindre le datapad de Northwar dans les heures à venir.

Mais concernant Solaris en revanche, la question presque naïve de la Chiss amusa un instant l'Impératrice même si elle n'en montra rien. En quoi était-elle intéressée ? C'était assez décalé de voir une fine stratège ne pas s'intéresser plus que cela à l'un des officiers qui allait travailler avec elle, mais ne fallait-il pas y avoir un simple dédain pour toutes les autres espèces ?

« Comme vous le savez certainement, la Triade est un régime encore très jeune et même s'il découle de l'Alliance Rebelle, il y a fort à penser que toutes les stratégies militaires de l'Alliance ne seront pas réutilisées. À ce titre, travailler avec Solaris  va permettre de constituer un test, et je veux que vous me remettiez en fin de campagne un rapport complet sur lui et son unité : son sens de la stratégie, de l'obéissance aux ordres – le concernant comme concernant ses soldats – son intelligence, le niveau de technologie et d'armements de ses blindés … tout, je veux tout savoir sur lui et son unité. Il constituera pour nous un échantillon de l'armée de l'Entente, surtout qu'il a participé à la Bataille d'Erinar. »

Certes, le caractère et les ''particularités'' de Solaris allaient sans doute influer ces tests, mais dans la mesure où chaque officier allait rendre pareil rapport, le tout constituerait toutefois une bonne vision de l'armée de l'Entente. Ce qui serait toujours un très bon début pour pouvoir évaluer leurs véritables capacités.

« Ah et un petit détail également : je ne sais pas si vous êtes au courant mais le Commandeur Suprême Tan'ith a refusé de rallier l'Alliance Rebelle à cette coalition anti-Sith. De fait, les soldats rebelles que vous croiserez sur Bonadan seront là de leur propre chef. »

Un problème que Jaana n'avait pas anticipé avant la réunion difficile sur Hapès, mais elle allait bien devoir faire avec. Mais après tout, ces soldats allaient tout de même désobéir à leur hiérarchie par convictions profondes, donc ils ne causeraient sans doute pas de soucis particulier. Et ce même si l'esprit très carré des Chiss allait certainement pousser Saakiurra à ne pas aimer cette information.
Voir le profil de l'utilisateur
Northwar Saakiurra
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 29/09/2017
Rang : Syndic | Général de l'Ascendance Chiss
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Mer 8 Nov - 0:29
La réponse de l'Impératrice la conforta dans le fait qu'elle n'avait clairement aucune idée d'un champs de bataille, de ce que sont des opérations bien menées, le soutien logistique, l'apport d'unités de soutiens, le déplacement méticuleux, les encerclements, les avions, les unités à forts potentiels de destructions et bien d'autres choses.

« Si je puis me permettre votre majesté, vous m'avez mal compris. Je ne prétends pas que vous allez placer les troupes à un seul endroit et comprenez par "un seul endroit" je parle de théâtres d'opérations. Je signale ce qui est productif pour des armées ne combattants pas sous la même bannière. Des alliés de circonstances ne sont pas des alliés dans l'esprit des soldats.
Quant à votre âge et votre expérience, la discipline Chiss m'interdit de laisser mon avis, qu'il soit positif ou négatif, prendre le dessus sur vos ordres.
»

On démarre tous en bas de l'échelle pour arriver jusqu'au sommet. Ce qu'espérait la Chiss c'était que l'Impératrice n'allait pas se prétendre stratège militaire car si elle croyait que gérer des troupes c'est comme dans les livres qu'on lui a donné à lire pendant ses servantes lui lavaient les pieds elle se mettait le doigt dans l'œil. Si son interlocutrice avait été un de ses collègues généraux elle l'aurait mis au défi de lui faire une démonstration d'un placement d'un corps d'armée, elle était sûre à 100% qu'elle se tromperait et que le déploiement ne serait pas optimale. D'ailleurs sur le moment une question lui brûla les lèvres mais elle préféra se taire car avec cette question elle piègerait complètement l'Impératrice qui serait alors obligée de reconnaître qu'elle n'était pas douée dans le domaine militaire... Or ce genre de choses est à éviter, surtout qu'apparemment selon ce qu'on lui avait dit de l'actuelle dernière membre de la lignée Fell c'était qu'elle pouvait susceptible.

Quant au reste et les détails des opérations, à entendre l'Impératrice il s'agissait plus d'une succession d'escarmouches et non pas d'une bataille à vocation victorieuse réelle... Enfin bon pourquoi pas, après tout autant ne pas juger tant qu'elle n'aura pas les détails des opérations à mener dans les mains.

« Entendu! »

Dans la réponse de l'Impératrice sur le commandant Solaris, Northwar y vit le coup habituel du politicien de base : répondre par de jolies phrases pour au final ne rien dire... Dans sa réponse l'Impératrice venait d'avouer ne rien savoir sur cet "allié" mais d'une manière assez détournée pour ne pas éveiller une quelconque ignorance même si c'était clairement le cas présentement. L'Impératrice avait dû trouver la question naïve mais elle avait commit une erreur en parlant de "section" et là elle essaya de se rattraper en parlant d'une "unité" ce qui est totalement différent. Rien qu'avec ça la Chiss comprit que l'Impératrice n'était pas au fait du vocabulaire militaire complet de la section jusqu'au Corps d'Armée. Du coup la Chiss élimina le fait que Solaris commandait une section mais au moins un régiment ce qui change beaucoup de choses.

Qu'elle parle qu'il ait fait la bataille de l'Erinar ne fit ni chaud ni froid à la Chiss... Rien qu'avec cette information la Chiss devina le niveau de Solaris : skill : 1, exp : 15. A l'entendre connaître la Triade, c'est-à-dire un allié, était plus important que de connaître les stratégies et les technologies Sith... Pour la Triade un bon coup d'espionnage industriel et technologique et c'est réglé, on a, en à peine une semaine, tout ce qu'il faut comme renseignement. De plus il est évident que la Triade ne montrera pas l'intégralité de ses capacités dans cette bataille, s'ils sont malins ils garderont des surprises bien en réserves sur les arrières pour agir si besoin est. La Chiss comprenait la méfiance de l'Impératrice envers la Triade puisqu'elle avait montré ses réticences à mener une guerre totale.

« Et bien qu'ils viennent, tant qu'ils ne sont pas anarchiques à cause du manque de hiérarchies ça passera. Seront-ils rattachés à un commandement déjà défini Impérial ou Triades? »

Elle n'aimait pas ce genre de choses car des forces armées ayant désobéi à leur hiérarchie sont souvent désorganisées. Mais un point positif de ce genre de choses est qu'on peut les utiliser pour des opérations commando et les envoyer à la mort sans aucune considération. Également cela allait retirer d'éventuel bons éléments de l'Alliance ce qui était parfait s'ils mouraient.
Voir le profil de l'utilisateur
Jaana Fel
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 24/02/2017
Rang : Impératrice
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Jeu 9 Nov - 18:37

« Vous savez, Général Saakiurra, vous vous permettez un peu trop justement. »

Clair, net et précis.
Sans que la voix de l'Impératrice Jaana Fel n'eut affecté le moindre changement – toujours aussi calme et posée – cette dernière venait tout de même de reprendre son interlocutrice, et surtout de la reprendre pour la deuxième fois. À croire que si sa ''discipline Chiss'' lui interdisait de donner son avis sur sa personne, il ne l'empêchait toutefois pas d'émettre des commentaires tous plus condescendants les uns que les autres. De ces commentaires qui prouvaient bien qu'elle méprisait de manière assez aboutie tous les soldats qui composaient et composeraient cette opération sur Bonadan.

« Tout ce qui concerne le Secteur Corporatif n'a pas été décidé au petit bonheur la chance mais a été mis en place par l’État-Major Impérial au grand complet, et je pense que les Hauts Officiers les plus brillants de l'Empire savent très bien ce qui est productif ou pas. »

De la même manière que l'avis de Northwar n'était pas demandé sur tout l'aspect politique de cette campagne, Jaana n'attendait pas davantage son opinion sur son aspect militaire – du placement de chacun des soldats jusqu'à la stratégie globale du champ de bataille – mais elle avait surtout l'impression que la Chiss n'avait pas du tout compris l'intérêt de cette réunion pour elle. Préférant ainsi étaler sa science tout en affichant clairement son dédain à la place de tenter de profiter de la présence de l'Impératrice en personne pour en tirer avantage. Que ce fût en obtenant davantage d'informations ou alors en négociant quelques positions ou troupes supplémentaires. Dommage pour elle après tout, d'autant plus qu'elle laissait clairement à la jeune Monarque une impression assez décevante.

Sincèrement, c'était ça la fine fleur de l'armée Chiss ?
Et bien, Saakiurra était sans doute douée pour raser tout un secteur en faisant feu de tous ses canons – ce qui était peut-être synonyme de réussite chez les Chiss – mais ça ne suffirait pas à impressionner ses collègues impériaux. Bien au contraire même. Et puisqu'on parlait de destruction, il n'allait sans doute pas être du luxe de préciser quelques petits détails concernant les soldats rebelles qui seraient sur place.

« Concernant les soldats rebelles, s'ils sont là c'est parce qu'ils ont désobéi à leur hiérarchie afin de participer malgré tout à cette coalition anti-Sith, ce qui leur vaudra très certainement la cour martiale si jamais ils retournent au sein de l'Alliance … alors gageons que non, ils ne seront pas anarchiques comme vous dites. Au contraire, leur engagement est des plus louable, alors j'exige que vous fassiez preuve à leur égard du respect qui leur est dû. Pour le moment, ils ne sont d'ailleurs rattachés à personne dans la mesure où nous n'avons logiquement aucun décompte les concernant, mais vous pouvez être sûre qu'ils se feront connaître et que vous serez avisée si jamais certains se trouvent dans votre zone. Et si c'est le cas, eux non plus ne seront pas ''jetables'', pour reprendre votre terme. »

Sincèrement, avait-elle bien fait d'approuver le transfert de Saakiurra sur place ?
Plus cette réunion avançait et plus elle en doutait, parce que même si le mépris des Chiss était légendaire, il ne légitimait toutefois pas la bêtise. Et qu'il était tout de même étrange que quelqu'un qualifié d'intelligent et de fin stratège comme elle pût penser que des soldats risquant ainsi leur carrière et leur vie hors de tout ordre officiel pourrait le faire juste pour provoquer des agitations. Juste pour l'embêter en somme …

« Et puisque nous avons apparemment terminé, je vais vous présenter au Commandant Jorian Solaris avec qui vous allez collaborer. »

''Collaborer'' … un mot qu'elle venait de rappeler une fois encore pour s'assurer que la Chiss avait bien compris le concept tandis qu'elle appuya sur un bouton de son Comlink.

« Colonel, faites entrer Solaris. »

Un Commandant dont elle se méfiait et une Général qui ne lui inspirait pas davantage confiance au final … ou comment avouer que Jaana craignait quelque peu cette collaboration justement, et qu'elle se ferait donc un devoir de contacter qui de droit sur le terrain pour que ces deux là fussent gardés à l’œil.

[HRP : Et c'est à Jorian de nous rejoindre Smile ]
Voir le profil de l'utilisateur
Jorian Solaris
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 15/11/2016
Rang : Commandant REPo
Localisation : Mustafar
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Dim 12 Nov - 22:00
Jorian Solaris attendait dans l’antichambre qui menait à la salle d’audience du Palais Impérial...Il allait être reçu par l’Impératrice Jaana Fel une fois de plus. La Triade avait négocié des accords avec l’Empire Galactique et une fois de plus, Solaris avait eu la bonne idée d’anticiper cela : il avait été le premier à négocier avec l’Empire Galactique et à rencontrer Jaana Fel qui pourtant lui demandait des comptes. Lui s’était contenté d’être aimable et de partager toutes les informations, une chose qui au final avait été des plus profitables. Si son ancienne hiérarchie Alliée lui avait longtemps reproché son statut de non-militaire et le fait qu’il n’avait jamais eu de formation pour la guerre, c’était ses autres compétences qui une fois de plus lui permettraient de tirer son épingle du jeu. Il faisait désormais l’intendance entre Jaana et la Triade, il avait ainsi pu négocier son affectation sur Bonadan, une affectation qui n’était cependant pas militaire puisque le Ministère avait été former, Jorian Solaris n’aurait aucun commandement militaire sur place, il n’aurait qu’une seule mission : celle de participer aux réunions d’état-major et de s’arranger pour que les différentes informations soient partagées et par l’Empire et par l’Entente. Une mission qui était proche des missions d’administration annexes qu’il menait depuis le début de son affectation à la Triade. Une mission qu’il mènerait avec brio et qu’il ferait sérieusement car il voyait avec plaisir que les choses avançaient, mais aussi il voyait là la possibilité d’une promotion ou de prendre de l’influence. Jorian Solaris n’était pourtant pas naïf, s’il avait dû être promu en terme de grade, cela aurait été fait dès qu’on lui avait donné ces nouvelles attributions, et cela n’était pas arrivé : Kollan ne pourrait jamais le promouvoir, tout simplement car elle-même était Commissaire et qu’elle était trop ambitieuse pour le laisser prendre du pouvoir, quant au Directeur de la REPo, il ne l’avait pas fait, sans doute encore réticent quant à son absence de nationalité. Mais pour le moment, Jorian Solaris devait soigner ses relations avec l’Impératrice Jaana.

Alors qu’il était plongé dans ses pensées, officier de l’intendance vint chercher Solaris pour lui signifier que l’Impératrice était prête à le recevoir. Jorian se releva, il s’était fait élégant, portant son uniforme blanc de toile, sur la vareuse à col ouvert étaient disposées toutes ses décorations ainsi que ses pattes de col parfaitement brodées. Chemise blanche parfaitement repassée sous sa vareuse et cravate nouée au millimètre près, un peu comme ces bottes de cuir cirées de manière quasi-professionnelle qui prolongeaient sa culotte d’équitation. L’homme suivit l’officier d’intendance, arrivant dans la salle du trône où il salua les deux femmes qui se trouvaient là d’un claquement de talons de ses bottes. Rapidement, il ôta sa casquette à visière pour finalement s’incliner face à l’Impératrice Jaana comme le voulait le protocole de la part de quelqu’un qui reconnaissait son statut et son autorité.


-Majesté, c’est un grand plaisir de vous revoir. Mes hommes et moi sommes à votre entière disposition.

Jorian Solaris se tenait droit comme un « i », ayant maximisé l’effet de ses paroles, comme pour créer une proximité très discrète avec cette Impératrice avec laquelle il s’efforcerait de soigner les relations. Sur le fond, Solaris savait que l’Empire était une sorte de salut pour la Triade et il savait aussi qu’il avait une carte à jouer durant la guerre qui se profilait sur Bonadan. Il attendit donc que l’Impératrice lui ordonne de se mettre au repos, un peu comme s’il était lui-même un homme des troupes Impériales. La REPo n’avait pas bonne presse, comme à peu près toutes les polices politiques et autres groupes paramilitaires qui agissaient de la même manière mais il savait -et les événements récents ne faisaient que le confirmer- que Jaana était une femme de poigne et qu’elle n’hésiterait pas à aller au contact et à combattre ces Siths qu’elle haïssait à peu près autant que lui. Il porta son regard sur cette Chiss qui semblait être la fameuse Nothwar, un Général assez réputé, Jorian lui sourit en inclinant légèrement la tête en signe de respect, la présence d’une telle célébrité ne voulait finalement dire qu’une chose : Jaana prenait la bataille à venir au sérieux et elle tenterait par tous les moyens d’éradiquer les Siths qui se trouveraient sur Bonadan.
Voir le profil de l'utilisateur
Northwar Saakiurra
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 29/09/2017
Rang : Syndic | Général de l'Ascendance Chiss
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Ven 24 Nov - 17:26
Suite aux paroles de l'Impératrice, Northwar abandonna toute idée de discuter stratégie, placement et troupes avec la jeune monarque. Celle-ci n'ayant pas compris ses paroles qui n'étaient pas dirigées contre elle ni contre qui que ce soit mais ayant vocation de comprendre sa position et sa pensée dans la bataille. Mais comment parler précisément avec quelqu'un qui ignore une partie du vocabulaire militaire? Elle se doutait que l'Impératrice devait se dire qu'elle avait en face d'elle une Générale seulement bonne à tuer et ravager, mais comme on lui avait souvent répété, les dirigeants ont toujours l'impression d'être remis en question quand on parle de certaines choses. Comment comprendre le fond de la pensée de l'Impératrice quand celle-ci ne s'exprime pas avec les bons termes? Quoi qu'il en soit la Chiss ne chercha même pas à remettre les choses dans le bon ordre avec l'Impératrice, elle se contenta simplement d'ajouter d'une voix calme et posée.

« Je vous prie de m'excuser Impératrice! »

Elle n'ajouta plus rien en attendant la suite, ce contentant de hocher la tête quand cela était nécessaire. Les paroles suivantes de l'Impératrice la confortèrent dans l'idée qu'elle n'avait pas compris ce qu'elle avait dit avant. Elle lisait en la jeune femme quelqu'un d'assez butée et ne voulant pas ouvrir son esprit à une autre compréhension que celle faite par son propre cerveau. Les humains étaient vraiment des êtres amusants par moment, incapables d'écouter, ils interprètent les paroles dans un sens sans chercher s'il y en a un autre, cela est bien triste... Quoi qu'il en soit la Chiss continua d'écouter, quand son interlocutrice parla des soldats ayant désobéi en parlant d'eux comme non-jetable... Intérieurement Northwar sourit, pourquoi les tuer et les envoyer à la mort? Ce sont des hommes qui ne retourneront jamais dans leur faction après une telle désobéissance, autant les utiliser à leur plein potentiel sans les tuer, ça fait peut-être des soldats à recruter en devenir. Avec cette phrase l'Impératrice montrait qu'elle n'avait pas l'esprit stratégique en terme de manpower et de l'exploitation de chaque soldat dans une stratégie.

Qu'elle rappelle le mot "collaborer" était amusant, la Chiss voyait bien que l'Impératrice n'avait pas compris réellement ce qu'elle voulait dire. Mais bon ce n'était guère grave, Northwar savait quoi faire et comment le faire avec Solaris. Collaborer avec lui ne la gênait pas énormément, c'était surtout ses compétences qu'elle voulait connaître, mais ça elle le découvrirait bien assez tôt... Quand celui-ci entra la Générale vit sur sa tenue quelqu'un de plus habituer à un bureau qu'au terrain... Niveau respect de code vestimentaire il était à la pointe c'était indéniable. Son salut, bien que respectueux, n'était pas non-plus du domaine militaire, la Chiss répondit par le salut militaire Chiss classique face à un gradé même étranger, le garde-à-vous avec la main tendue au niveau du front pour un salut classique, sobre et digne.

La Générale n'ajouta rien, elle attendit que l'Impératrice fasse les présentations et donne ses instructions. Toutefois elle se dit qu'une conversation avec J. Solaris ne serait pas du luxe, surtout quand l'Impératrice ne serait plus là pour qu'elle puisse juger sur pièce ce qu'il va et sait faire réellement. Étrangement elle sentait que cet homme s'en sortait plus par son esprit que par un quelconque skill particulier... Une combinaison intéressante et aucunement à sous-estimer.
Voir le profil de l'utilisateur
Jaana Fel
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 24/02/2017
Rang : Impératrice
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Lun 27 Nov - 23:54

Si Saakiurra s'excusa finalement pour son manque de respect, l'Impératrice Jaana Fel sentait toutefois parfaitement que son interlocutrice n'était pas très convaincue, et il flottait toujours au sein de la Force ce léger parfum de suffisance. D'arrogance presque. Propre aux Chiss mais également très présent chez cette femme qui devait avoir une très haute opinion d'elle-même pour ainsi remettre en cause tout ce qui ne venait pas d'elle ou de sa hiérarchie. Un officier qui ne brillait donc pas par ses capacités relationnelles mais maintenant que la jeune Monarque en était sûre et certaine, elle allait pouvoir prendre des dispositions afin de surveiller tout ce petit monde. Northwar, Solaris, et tant d'autres encore qui allaient être déployés pour leur première guerre pour certains, mais surtout pour leur première guerre sous un même drapeau …

Et justement, ce fut le moment pour le Commandant REPo Jorian Solaris d'entrer dans la pièce avant de s'incliner devant elle dans un respect du protocole absolu – ce qui ne l'étonna pas du tout – et la jeune femme se fendit bientôt d'un très léger sourire avant de prendre la parole.

« Plaisir partagé, Commandant Solaris, d'autant plus dans cette union entre nos deux peuples qui ne pourra que nous être profitable afin de contrer les Sith. Asseyez-vous. »

Si le ton comme les paroles étaient formels, Jaana tenait toutefois à instaurer une certaine amabilité envers cet homme, non pas parce qu'elle l'appréciait sincèrement, mais plutôt parce qu'elle savait qu'il pourrait un jour lui être utile. De par sa position, son intelligence ou alors ses connaissances apparemment sans faille concernant les règlements et protocoles. Une décision que beaucoup auraient sans doute contesté d'ailleurs – renvoyant derechef Solaris à la niche comme le petit officier qu'il était – mais la jeune Impératrice tenait au contraire à soigner ses relations tout comme l'image qu'elle véhiculait.

« Général Saakiurra, je vous présente le Commandant REPo Jorian Solaris, qui vous accompagnera donc sur le terrain avec sa section de blindés. Commandant Solaris, voici le Général Saakiurra que vous connaissez sans doute déjà, et qui sera présente avec trois de ses divisions. »

Autant commencer par les présentations officielles avant tout, surtout qu'elles allaient lui permettre d'enchaîner sur une question que Jaana voulait justement évacuer le plus vite possible afin de ne pas perdre de temps.

« D'ailleurs Commandant et avant même de commencer, je crois que vous avez été chargé de me transmettre le détail des troupes de la Triade qui vont être engagées sur Bonadan, n'est-ce pas ? »

Une information qui était excessivement vaste d'ailleurs parce que si l'Entente jouait le jeu, la jeune femme devrait ainsi recevoir aussi bien le listing des soldats que celui des vaisseaux et véhicules, ainsi que l’État-Major au grand complet et les troupes plus spécifiques du GIS. Autant d'informations qui lui permettrait – à elle et à son conseil militaire – de procéder à quelques ajustements en terme de déploiements.

« De même, je suppose que vous avez tous les deux beaucoup de points à aborder ensemble afin de pouvoir vous coordonner au mieux, alors n'hésitez pas. »

S'il était évident que la jeune Monarque n'allait pas leur tenir la chandelle et assister à toutes les discussions sur tous les points de détail possibles et imaginables, elle tenait tout de même à demeurer présente pour le début de ces discussions. Et ce autant pour pouvoir apporter certaines informations importantes que pour tâter le terrain de cette collaboration qu'elle espérait être la plus fiable possible.
Voir le profil de l'utilisateur
Jorian Solaris
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 15/11/2016
Rang : Commandant REPo
Localisation : Mustafar
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Mar 28 Nov - 17:24
Jorian Solaris s’assit lorsqu’on le lui demanda, il constata avec plaisir que la jeune Impératrice se montrait cordiale avec lui. Il en était de même de la Chiss qui se révéla être celle qu’on appelait le Général « Northwar ». Il y avait donc là quelqu’un de très bonne réputation, un point qui ne faisait finalement que servir le Commandant. Une fois assis, ce dernier renouvela une fois de plus son respect envers l’officier Chiss en inclinant la tête. Cette dernière allait donc l’accompagner et il ferait donc office d’officier de liaison entre la Triade et l’Empire, une position qui lui convenait particulièrement puisqu’il pourrait finalement utiliser cela pour ses propres objectifs.  Pour le moment, cela attendrait, l’objectif principal était de bouter les Siths hors de Bonadan, ces ordures n’auraient pas le plaisir d’humilier une fois de plus un nouveau monde. L’officier acquiesça lorsque l’Impératrice lui demanda les effectifs réels qui se trouvaient sur Bonadan afin d’en savoir plus.

-Je dois en effet vous transmettre ces informations.


Avec le professionnalisme qui le caractérisait, Solaris ouvrit sa serviette de cuir et en extrait plusieurs documents qu’il examina minutieusement. L’homme faisait preuve d’une minutie et d’une  précision dont peu pouvaient se vanter. Il savait que son intervention était scrutée et que les Impériaux ne laisseraient rien passer, comme cela avait été le cas lorsqu’il avait rencontré pour la première fois l’Impératrice Jaana devant une assemblée qui devait sans doute compter des détracteurs. Jorian Solaris avait rapidement compris qu’il était dans son intérêt de servir l’image de Jaana et de se montrer efficace s’il voulait prendre une place prépondérante dans les négociations entre la Triade et l’Empire. Ces négociations étant désormais terminées et entérinées, il convenait de ne pas manquer aux diverses promesses qui avaient été établies. Cela, la Commissaire Alice Kollan le lui avait bien fait comprendre, ils n’avaient pas le droit à l’erreur et surtout, ils devraient faire ce qui était approprié pour éliminer les Siths jusqu’au dernier.

-Le Corps Expéditionnaire Moloch est actuellement sur Bonadan, il s’agit en réalité de la 19ème division de Carabiniers de l’Entente. Il y a dans les rangs de nombreux vétérans d'Erinar et il s’agit d’une division mécanisée qui comporte des transports aériens, et un certain nombre de blindés et de véhicules. Nous avons aussi environs 200 Agents de la REPo disponibles sur le terrain et à peu près une centaine d’agents du GIS. Même si les Corporations ont accepté de nous céder les agents de la CORPo, cela n’est pas suffisant pour mener une guerre efficace contre l’Armée Sith dans l’état. Nous avons aussi envoyé cinq divisions d’infanterie en renfort : la 5ème, la 7ème, la 9ème, la 11ème et finalement la 3ème. Deux de ces divisions sont motorisées. D’autres renforts seront envoyées au fur et à mesure que le conflit avancera et le Commandant Suprême Stregwel a aussi envoyé une importante flotte pour nous fournir un appui orbital et aérien durant les combats. Vous trouverez les détails des effectifs sur ces documents.


Jorian Solaris fit passer deux feuillets qui étaient en réalité une liste détaillé des effectifs et du matériel qui allaient être déployés sur Bonadan. La Triade se préparait à un véritable siège de Bonadan et faisait une démonstration de sa force. Sans jamais pourtant oublier les points essentiels de l’affaire. Il s’empressa de compléter son propos.


-Je dois également vous communiquer qu’un plan d’évacuation des civils dans les zones stratégiques a déjà été mis-en-place et qu’une partie de nos effectifs a pris en charge la protection des populations exposées. Nous avons aussi exclus l’utilisation du Rayon de Lumière, conformément aux demandes des autorités de Bonadan.

Par ces propos, Solaris montrait que la Triade n’était pas le régime sanguinaire qu’on avait décrit : ils avaient fait les choses en se préoccupant des populations locales et de manière tout à fait honorable. L’officier était d’ailleurs fier d’en faire l’étalage à l’Impératrice et à la Générale, leur signifiant par la même occasion que les civils seraient une variable importante de l’équation. L’homme se tourna alors vers la Générale Chiss afin de s’adresser à elle.

-Générale Saakiurra, je m’occuperai de faire la liaison entre l’État-Major de l’Entente et le votre. Je ne participerai pas directement au combat, les hommes que je commande ont été incorporés aux divisions combattantes et j’ai été transféré dans le groupe de Contre-Espionnage. Mes tâches, en plus de la liaison, incluront principalement des opérations qui relèvent du maintient de l’ordre et de la police.


Si des doutes subsistaient encore sur le fait que Solaris n’était pas un militaire, ils venaient d’être levés. De son aveu, le Commandant venait d’informer qu’il était relevé du commandement de ses ordres et incorporé à d’autres tâches qui étaient en réalité des tâches subalternes bien loin de celles qu’il visait initialement alors qu’il briguait le commandement des troupes présentes sur Bonadan.
Voir le profil de l'utilisateur
Northwar Saakiurra
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 29/09/2017
Rang : Syndic | Général de l'Ascendance Chiss
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Mer 6 Déc - 18:33
La jeune Impératrice devait se sentir forte maintenant, tant mieux au moins elle cesserait de parler de ce qu'elle ne connait pas... La Chiss resta silencieuse durant le temps qu'entrait le commandant Solaris qui commença à décrire ce pourquoi il était là et ce qu'il avait avec lui. Son discours était déjà plus intéressant que celui de l'Impératrice et il connaissait, du moins partiellement son sujet. La Générale nota quelques détails dans sa présentation, ces détails devaient être dirigés non pour la Générale mais bien pour la seconde interlocutrice. Par exemple qu'une division motorisée soit composée de blindés c'est une évidence, même une division d'infanterie en possède, c'est dans le nombre pur et la tactique à utiliser avec elle qu'on fait la distinction entre une division blindée, motorisée et mécanisée. Par contre la Chiss eut un doute quand il dit que deux des divisions d'infanteries dont il parlait étaient blindées... entendait-il par là qu'elle était composée de brigades supplémentaire de blindés? Très probablement mais sur le coup la Chiss mit ça sur le compte d'un raccourci du langage basique probablement trop utiliser vulgairement pour être aussi précis que le magnifique langage Chiss.

Quand Solaris leur donna les documents elle comprit qu'il parlait de divisions mécanisées et non blindées. Apparemment les humains semblaient peu enclin à utiliser les termes désignant les unités de manière précise et sans erreurs. Elle prit connaissance de ce qu'il lui donnait comme information sans laisser un mot passer à travers sa bouche. Dans la suite de ses propos la Chiss se demanda si finalement cette venue était véritablement à but militaire ou plutôt à but médiatique... Elle avait l'impression que la Triade cirait les bottes des hautes de têtes de l'Empire et avait presque l'impression que l'Impératrice allait l'inviter à un diner en tête-à-tête pour qu'il puisse lui bourrer le crâne de ce qu'elle veut entendre... Qu'il parle de Rayon de Lumière fit pensée à la Générale à une arme qu'elle avait en stock et sur laquelle l'Impératrice ne lui avait pas donné de restriction, ça n'était pas de la destruction massive mais plutôt un nettoyage destructeur de toutes formes de vies ennemis s'ils sont un peu trop présent dans une zone surtout que même les Sith ne pourraient l'encaisser, et ce, même avec la Force comme allié... Malgré tout elle ne dit rien préférant ne pas encore avoir le droit à un discours sur la guerre "propre" qui sont un ramassis d'inepties.

Elle leva le nez quand il s'adressa à elle directement en posant son regard sur le sien. Il décrit son travail et ce qu'il allait faire, très bien donc il n'était pas militaire mais il fallait un nom qui sonne bien sur les rapports donc on l'avait choisi. Malgré son avis elle ne dit rien elle se contenta simplement de poser une question.

« Entendu! A quelles armées vos divisions vont-elles être attachées? »

Et par armée elle n'entendait pas une faction mais bien le terme armée militaire. Il devait le connaître elle s'en doutait. Quand au reste de ses travaux elle le laisserait faire puisque de son côté elle serait sur le terrain en première ligne avec ses hommes comme à son habitude. Concernant le reste de ses opérations elle le laissait gérer puisque de son côté elle allait avoir à gérer autant le combat que d'autres points que voulaient connaître l'Impératrice...

« Quelle type d'appuis aériens le Commandant Suprême Stregwel peut-il apporter? »

Ce genre de choses l'intéressaient grandement puisqu'elle prônait l'efficacité de la suprématie aérienne. Et puisqu'il en avait parlé cela avait éveillé sa curiosité sur ce qu'il pouvait apporter.
Voir le profil de l'utilisateur
Jorian Solaris
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 15/11/2016
Rang : Commandant REPo
Localisation : Mustafar
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Dim 10 Déc - 14:23
Solaris était satisfait, il ressentait que les choses avançaient. La campagne de Bonadan serait sans doute une grande avancée contre les Siths et Solaris comptait bien en profiter pour régler de vieilles affaires avec l’Empire Sith. Akni ne le savait pas encore, mais elle allait avoir de très nombreux problèmes en tentant de prendre Bonadan qui serait sans doute vue comme une victoire facile d’après les Siths mais qui deviendrait rapidement une poudrière. Les Agents de la REPo sur place avaient pris de très nombreuses informations et quoi qu’on puisse en dire, Bonadan était devenu un terrain que la Triade connaissait bien.

Northwar se comporta de manière plutôt professionnelle, se contentant de quelques questions. Il y avait là probablement une des marques de cette froideur qu’on attribuait aux Chiss. Cela ne dérangeait pas Jorian qui sur le fond ne comptait que sur l’efficacité d’une opération. Une opération sur laquelle il ne serait finalement qu’un effecteur mais cela ne le dérangeait pas non plus, la perspective de combattre les Siths était suffisamment alléchante.


-L’organisation en Armées n’est pour le moment pas totalement arrêtée, nous avons fait une organisation provisoire mais je pense que le Commandant REPo Moreau et le Colonel Weiss qui sont pour le moment en charge du Corps Expéditionnaire Moloch vous en diront plus. Ce qui est sûr c’est que nous avons constitué une Armée Occidentale qui sera constituée des troisième, dix-neuvième et neuvième divisions. Nous avons une Armée Méridionale avec la 11ème division, une Armée Septentrionale avec la 7ème division et enfin un QG oriental avec la 5ème division, les hommes de la REPo, du GIS et une Armée constituée d’auxiliaires de la CORPo, nous aurons aussi l’aide de Mandaloriens qui seront aussi stationnés au QG oriental.


Jorian Solaris marqua une pause. Il savait que ces informations seraient sans doute scrupuleusement analysées par l’Impératrice comme par sa Générale. Des Armées constituées d’une seule division, cela était pauvre, mais les groupes de combat déployés par l’Entente n’auraient jamais rien à voir avec ceux déployés par les Empires ou même l’Alliance Rebelle qui avaient de nombreux mondes dans leurs territoires. L’Entente se devait de rester pérenne tout en ne consommant pas trop de soldat dans les affrontements. Cela, le Commandant Suprême Stregwel l’avait très bien géré jusqu’alors et Solaris comptait sur les divers accords qui étaient en train de se concrétiser pour éviter que Bonadan ne soit une boucherie. C’était bien parti pour, en dépit du désistement de Tan’ith, que de toute façon le Commandant ne portait pas dans son cœur. L’Empire Galactique était suffisamment structuré pour participer proprement à cette bataille et que cela se solde par une victoire.

-D’après nos informations, les Siths attaqueront probablement par la partie occidentale. C’est le plus raisonnable et c’est là qu’ils pourront attaquer avec le plus de troupes, c’est aussi la partie qui est la moins défendue par nos batteries orbitales et anti-aérienne qui quadrillent le secteur, donc s’ils veulent débarquer avec le moins de pertes possibles, c’est là qu’ils le feront. Notre État-Major a choisi de stationner les troupes spéciales telles que le GIS et les Mandaloriens au QG Oriental et il leur sera accordé des vaisseau de transport afin qu’ils puissent rejoindre rapidement n’importe quel objectif en un minimum de temps, leur mission étant d’éliminer tout Sensitif qui sera repéré sur le terrain. À ce propos, Générale, nous vous demanderons d’en faire de même et de signaler tout Siths que vous identifierez comme tel, je ferai en sorte d’envoyer des agents du GIS ou éventuellement des Mandaloriens, nous devons éviter au maximum de perdre des vies.

Nouvelle pause. Si le plan n’était pas encore tout à fait défini, il y avait quand même des lignes directrices et Solaris voulait que cela soit clair pour la Générale. Comme le lui avait dit la Commissaire Kollan, il était capital que les troupes des alliés de l’Entente sur Bonadan se plient à la dynamique et à la coordination générale. L’État-Major de la Triade était sur Bonadan depuis un certain temps et il avait pu s’habituer au terrain tout en assimilant les données tactiques. Si Solaris était là pour aider Northwar à prendre ses fonctions sur Bonadan, il était également là pour s’assurer qu’elle serait capable de se plier au dessein collectif qui avait été décidé entre le Commandeur Suprême Stregwel et l’Impératrice. La Triade n’était après tout pas réputée pour être une armée très complaisante, les ordres étaient plus important que tout le reste. Après tout, la culture Chiss reconnaissait aussi la hiérarchie.

-Concernant l’appuie aérien, cela viendra avec les renforts de la flotte. J’ai bel et bien quatre groupes au sein de ma propre division, mais il s’agit de trois groupes de bombardiers lourds et d’un groupe de transport pour assurer la mobilité des mes hommes en temps normal. Autant vous dire que cela ne sera pas suffisant pour mener des opérations de grande envergure et que ces unités devront attendre d’être déployées avec des escortes de chasseurs. Concernant la chasse, le Commandant Stregwel compte déployer une vingtaine de groupes supplémentaires dans l’immédiat, principalement des chasseurs, mais nous n’en savons pas plus. Même si nous disposons d’un nombre conséquent de défenses orbitales et de dispositifs anti-aériens, il faudra probablement attendre que les renforts aériens soient sur place pour pouvoir déployer vos blindés, sinon ils seront décimés par les troupes aériennes des Siths.

Si Jorian n’était pas un stratège ni un militaire, il transmettait à Northwar et à l’Impératrice les informations que l’État-Major de la Triade avaient mises à sa disposition, communiquant tous les effectifs et toutes les informations tactiques dont il disposait. Il n’avait cependant pas encore abordé les stratégie possibles des Siths, chose qu’il ferait après avoir eu les retours de l’Impératrice et de cette Générale.


HRP : @Northwar, je t’avais informé de l’erreur dans mon post concernant les troupes blindées qui sont en réalité mécanisées, je t’avais aussi dit d’en tenir compte dans ton post quoi que je fasse (cf. MP). J’ai donc corrigé cette fois (je n’ai pas eu le temps avant), pour la suite du RP il faut considérer que Jorian ne s’est pas trompé, dans ses documents de toute manière il n’y a pas cette erreur. Bon RP et à bientôt !
Voir le profil de l'utilisateur
Jaana Fel
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 24/02/2017
Rang : Impératrice
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Mar 12 Déc - 15:33

Tout en écoutant attentivement les explications du Commandant REPo Jorian Solaris, l'Impératrice Jaana Fel récupéra également les documents sur Filmiplast qu'il venait de lui transmettre, le tout en lui adressant un léger signe de remerciement de la tête. Mais à n'en pas douter, cet homme était venu avec l'intention évidente d'accomplir son devoir au mieux, et il s'acquittait pour le moment parfaitement de cette tâche. Communiquant ainsi toutes les informations dont il disposait lui-même tandis que la stratégie mise en place par l'Entente paraissait respecter en tout point les accords préliminaires qu'elle avait signé avec Stregwel. Du nombre de groupes armés jusqu'au fait que le Rayon de Lumière ne serait pas utilisé, comme l'avait d'ailleurs réclamé formellement Bonadan afin de limiter les pertes civiles au maximum.

Mais si Solaris se montrait très professionnel, les questions du Général Saakiurra se révélèrent une fois de plus laconiques et presque inutiles – l'une n'étant qu'un détail qui ne la concernait pas tandis que l'autre lui serait communiqué ultérieurement – et la jeune Monarque était clairement dépitée par ce comportement. Par cette morgue aussi affichée sur son visage qu'au sein de la Force, tandis que cette Chiss paraissait se limiter au minimum syndical pour ne pas davantage perdre de temps en réunions inutiles à ses yeux. À se demander où elle avait pu gagner ses galons de tacticienne d'ailleurs, parce que ce n'était pas le nez dans la boue et la guerre presque achevée qu'il convenait de réfléchir.

Ou comment se rendre compte que la petite Entente semblait être bien mieux organisée que les puissants Chiss, là où un simple policier s'avérait bien plus pragmatique qu'une Général réputée …

« Et bien vous n'aurez même pas le temps d'arriver sur Bonadan que vous allez déjà être sollicité, Commandant Solaris, parce qu'il va vous appartenir de faire le lien entre vos hauts officiers et les nôtres afin de mettre cette coordination en pratique. Je ne sais pas si l'information vous a déjà été transmise mais c'est l'Amiral De Setto et le Général Keslo Craig qui seront en charge des troupes impériales, et c'est donc vers eux que vous devrez vous tourner pour prendre toutes dispositions. Une fois connu d'eux, ils vous communiquerons également les dernières informations. »

Une place qui pouvait sembler ingrate mais néanmoins, le rôle de Solaris était absolument essentiel dans la guerre qui allait avoir lieu, et son intelligence couplée à sa rigueur et à ses connaissances administratives le désignaient effectivement comme un très bon choix de la part de la Triade. Mais de son côté, l'Empire Galactique n'était toutefois pas en reste, parce que De Setto et Craig avaient décidé d'un porte-parole commun en la personne du Colonel Wan Kae-Sin, ancien de l'Imperial Intelligence qui avait mis ses talents au service de l'armée et de sa communication depuis quelques années déjà.

« Concernant l'appuie aérien, le Commandeur Suprême Stregwel et moi-même nous sommes entendu pour que l'Empire s'en occupe jusqu'à ce que les troupes de l'Entente soient sur place, et je viens tout juste de vous envoyer le listing complet des vaisseaux et des officiers en charge sur vos Datapads. »

Au fur et à mesure que le Conseil Militaire achevait ses préparatifs, Jaana les approuvait puis ordonnait la transmission dans un système parfaitement rôdé, et la jeune femme laissa donc quelques instants à ses deux interlocuteurs afin qu'ils pussent prendre connaissance de ces nouvelles informations. Ne rompant le silence que pour apporter un détail qui n'était pas prévu initialement mais à côté duquel elle n'allait pas passer non plus …

« Par ailleurs Commandant, vous avez mentionné que vous ferez partie du groupe de Contre-Espionnage pour cette guerre, n'est-ce pas ? Vous serez donc contacté par un membre de l'Imperial Intelligence pendant votre trajet vers Bonadan, ce qui nous assurera ainsi que la transmission des informations sera la plus fluide possible. »

Une collaboration qui était autant un honneur qu'un danger pour cet homme parce que clairement, les agents secrets impériaux étaient des professionnels rompus à beaucoup d'événements, et Solaris allait donc devoir tenir leur rythme. Mais aussi une collaboration qui permettrait à Jaana de conserver un œil supplémentaire sur ce fin duo en lequel elle n'avait toujours pas absolument confiance.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Re: [+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
[+158] Guerre à venir {Pv Jaana Fell}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» Elections générales anticipées ou Guerre Civile
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Imperial Wars :: Galaxie :: Anaxes-