Katarina Paine - The Way to Redemption [WIP]
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage
Katarina Paine
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 14/07/2017
Revenir en haut Aller en bas
Katarina Paine - The Way to Redemption [WIP]
Dim 16 Juil - 11:27
Katarina Paine




Nom : Paige
Prénom : Katarina
Surnom : Kata - Kitty - Kat'
Sexe : Féminin
Espèce : Humaine
Date de naissance et âge :  +130 ABY - 28 ans
Monde d'origine : Ziost

Groupe(s) : Ordre Jedi
Rang : III - Chevalier Jedi


COMPÉTENCES / FORCE / SABRE-LASER


Arts Martiaux : Comme la plupart des combattants de la Force, Katarina peut compter sur une maîtrise particulière des art martiaux. Outre les classiques mouvements acquis au sein des Ordres Sith et Jedi, Katarina maîtrise également le Hijkata, appris dans le but de neutraliser ses adversaires sans les tuer ainsi que le Teräs Käsi dans un état d'esprit plus martial.

Escrime : Rapide, puissante et endurante, Katarina a fait de l'escrime sa spécialité. Bien que n'arrivant pas à la cheville des meilleurs combattants de l'Ordre, elle peut cependant se targuer d'être des plus méritantes de sa génération dans ce domaine.

Arme à feu : Katarina est capable de se servir de différentes armes à feu, en particulier des pistolets ou des fusils, sans exceller par sa précision ou son efficacité.

Forge Jedi : A l'instar de nombreux utilisateurs de la Force, la Chevalier Paine est capable de fabriquer un sabre laser grâce une profonde méditation. Adepte du combat contre le Côté Obscur, elle s'est spécialisée également dans la forge de Katana dans le but de contrer les différents émanations destructions du Côté Obscur.

Cynégétique : Entraînée par plusieurs années d'expérience, Katarina est capable de traquer sur plusieurs Systèmes voir un quadrant une cible particulière ou même un groupe de personnes. Sans atteindre la compétence des meilleurs chasseurs de prime, la Jedi sait se montrer capable dans ce domaine.

Furtivité : Bien que pouvant se montrer effrontée, la Chevalier Paine sait se montrer discrète quand cela est nécessaire aussi bien dans son caractère que dans ses actes. Loin d'être une espionne émérite, elle sait passer incognito dans une foule ou se montrer suffisamment discrète.

Pilotage : Sans être une as, Katarina est une pilote émérite autant grâce au plaisir procuré par le vol que par son lien avec la Force lui apportant résistance, réflexes et endurance accrus.

Pouvoirs :
- Rang I :

Forme de Base : Shii Cho
Forme de spécialisation : Sabre Laser Simple
Bouclier de Force
Cri de Force
Détection de Vie
Divination
Mémoire de Force
Persuasion de Force
Poussée de Force
Saut de Force
Télékinésie
Télépathie
Vision de Force

- Rang II :

Forme de Prédilection : Ataru
Forme de Base : Niman
Maîtrise de Spécialisation basique : Jar'Kai
Déflexion de Force 1
Foudre Émeraude
Guérison de Force 1
Lumière de Force

- Rang III :

Spécialisation Acquise : Jar'Kai
Maîtrise de Spécialisation basique : Katana Jedi
Esprit de bataille
Arme de Force
Déflexion de Force 2

PROJECTION HOLOGRAPHIQUE


Un premier regard sur Katarina suffit à comprendre la fougue qui l'habite. Haute de précisément un mètre soixante quatre, la Jedi est doté d'un corps mince dont la musculature ne fait aucun doute. Tonique, la femme peut se targuer de ses longues jambes galbées, ses abdominaux saillants et sa poitrine ferme bien que n'ayant rien à envier à la plupart des femmes. La croiser c'est se sentir revitaliser, épanoui par l'aura d'énergie ainsi que de motivation qu'elle dégage.

Cependant, ses épaules légèrement basses, ses ongles légèrement rongés ainsi que sa manie de se balancer un pied sur l'autre ou de changer sans cesse de position, montre sa nature angoissée et peu confiante. Ses geste sont brusques, bien que vifs et précis, et une certaine tension semble l'habiter sans cesse. Son pas est rapide, sur de courtes enjambées alors que ses genoux sont toujours fléchis, la gardant prête à bondir sabre au clair.

Katarina reste cependant une très belle femme autant par son corps qu'à ses traits fins. Ses cheveux d'un roux flamboyant ainsi que son visage et son nez pointu, lui donnent un air malicieux, rappelant un renard roux. Son regard cyan est empli de fougue, d'intelligence ainsi que d'un petit éclat craintif finissent la comparaison avec l'animal. Ses lèvres fines n'ont aucune sensualité mais dévoilent un grand sourire innocent embelli par une dentition à la blancheur exemplaire. Une cicatrice courant l'arcade sourcilière gauche et se terminant sur la pommette gauche  vient briser l'harmonie de son visage, accordant un regard pénétrant à la femme. Un tatouage Sith bleuté s'épanouit également en arabesques sur son flanc gauche.

Dotée d'une certaine beauté froide, Katarina a très vite appris à mettre en valeur ses atouts plus...corporels. Aussi porte t'elle souvent des vêtements moulants, courts - généralement taillés pour ne pas gêner ses mouvements - dévoilant ses jambes, son ventre ou plus souvent sa poitrine ronde. Amatrice d'arts martiaux, la Jedi se voit d'une grande tonicité et explosivité dans ses mouvements, comptant sur la Force pour garder son endurance. La pratique du Jar'Kai et de l'Ataru l'ont rendu souple et vives, permettant de jouer sur la vitesse et l'agilité plutôt que la force brute.

Sa façon de combattre est propre à son caractère : vif, déterminé et relativement agressif. Adepte du Niman et l'Ataru dans leurs variantes de l'utilisation du sabre laser. Sa première arme sert généralement aux assauts incessants et rapides de la seconde forme, tandis que la deuxième arme lui sert d'option défensive mêlée aux attaques retenues du Niman bien que vicieuses lorsque glissées dans le raz de marée de l'Ataru.

ÉQUIPEMENT


Katarina se distingue particulièrement par l'utilisation de deux sabre laser. Le premier fut fabriqué alors qu'elle avait neuf ans, quelques mois seulement avant sa fuite du Temple Sith. Sa poignée est courte, adaptée à un style agressif et vif tel que l'Ataru. Un émetteur de parade vient l'alourdir mais permet à une combattante poids plume de repousser plus facilement les assauts adverses. La finesse de la lame, très concentrée, la rend stable permettant des coups plus précis et un contrôle total de l'arme au dépend des dégâts infligés en cas de touche. Le coeur de l'arme étant un cristal synthétique, le sabre dégage une lame rouge, sanglante, signature généralement attribuée aux Sith et laissant une certaine confusion aux adversaires de la Jedi.

Sa deuxième arme fut forgée peu après qu'un Chevalier Jedi l'eût choisi en tant que Padawan. Ce sabre laser reflète son désir de rédemption autant que part la pureté de sa garde que sa lame d'un mordoré. La lame est plus large que la précédente, vibrant avec une plus forte intensité et causant de plus grave brûlure par ses composants. Couplée aux attaques retenues du Niman, elle permet de mettre hors d'état de nuire, sans tuer, un adversaire de manière quasi définitive.

Enfin, combattante du Côté Obscur, Katarina s'est spécialisée dans la forge de Katana Jedi. Cependant, l'arme qu'elle a crée se rapproche plus d'un Wakizashi, arme presque deux fois plus courte qu'un katana classique. Sa fabrication prit un long moment à la Jedi de part ses caractéristiques. En effet, Katarina passa de nombreux mois à travailler sur l'alliage de sa future arme. Malgré quelques réussites avec du cortose, la Jedi se porta finalement sur un alliage mêlant Duracier et fibres de phrik, plus facilement accessibles à défaut de connaître le secret du beskar mandalorien. Un cristal Sigil vint compléter cette arme destinée à être la némésis des manifestations du Côté Obscur. La grande difficulté de Katarina fut s'insuffler la Force à son arme et s'y lier. En effet, destinée à utiliser la Magie Sith, la femme devait lutter contre les souvenirs de son temps d'Acolyte pour éviter de pervertir son arme. Cela prit plusieurs jours mais une aura d'un vert intense vint célébrer le succès de l'exercice de Katarina. Son Katana est surtout utilisé contre les émanations du Côté Obscur les plus puissantes mais également lorsqu'un des sabre de la Jedi est inutilisable ou endommagé.


DOSSIER PSYCHOLOGIQUE


Katarina est une jeune femme qui aime la vie et le frisson des dangers. Chaque parcelle de son corps et de son âme ne vit que pour cela. N’ayant jamais connu la paix elle ne désire aucunement atteindre un jour l’âge doré de la retraite. Des années au sein de l'Ordre Jedi lui ont permis d'avoir un certain aura malgré son jeune âge, cependant, la Chevalier sait rester humble et respectable. Katarina craint l’ennui au point qu’elle refuse généralement les repos trop longs et a peur un jour de ne plus pouvoir être assez talentueuse pour affronter ses adversaires.

Là où elle trouve son plaisir et sa principale raison de vivre reste avant tout de jouer avec le feu. De la même manière la jeune femme est déterminée et n’abandonne rien. Pouvant passer des heures à se concentrer elle ne jettera que rarement l’éponge et préférera aller droit au mur que baisser les bras. La jeune femme est d’un naturel jovial et généreux. Cependant, lorsqu'il s'agit de combattre les Sith ou leur Empire, Katarina se montre impitoyable, n'hésitant pas à se mettre en danger. Marquée par sa jeunesse au sein de leur rang, la Jedi craint les attraits du Côté Obscur, ayant de décider de deviner une sorte de paladin s'y opposant. Fougueuse et déterminée, elle n'hésitera jamais à donner son avis.

Cependant, Katarina a également son lot de défauts. Ainsi elle peut se montrer d'une impétuosité à toute épreuve et même trop ardente dans certaines situations de stress intense. Très vive et sensible, son principal défaut est de céder à ses émotions lorsque la pression se fait trop forte. Malheureusement, la Chevalier Paine se montre parfois méprisant, n'hésitant pas à faire preuve de morgue. Alors qu'elle est d'un naturel modeste aux côtés des soldats et des autres utilisateurs de la Force, Katarina regarde d'un mauvais oeil les politiciens et peut se montrer froide et cassante avec ses derniers. De la même façon, Katarina est une femme qui ne lâche rien et peut devenir terriblement bornée dans ses façons de faire, n'hésitant pas à harceler une personne pour obtenir gain de cause. Bien évidemment la Jedi n'en sera pas à envoyer constamment des messages à son interlocuteur mais il n'hésitera pas à relancer le sujet si l'occasion se présente.. Détonnant avec son allure de justicière et de combattante, Katarina peut parfois se montrer d'un cynisme cassant, plus particulièrement sur des sujets tels que la politique ou encore le crime. Cependant, plus qu'un manque de foi en l'humanité, la Jedi fait plus preuve d'un pragmatisme nuancé par son éducation martiale et de Jedi.

La Jedi est parfois obsessionnelle aussi elle n’arrêtera jamais et ne cessera de poursuivre tous les objectifs qu’ils soient vains ou non. Elle n’hésitera jamais à mettre sa vie en danger. Son perfectionnisme en est parfois maladif et elle peut paraître rigide dans ses pensées. Cependant rien de cela ne l’empêche d’être créative et rêveuse au point qu’elle a parfois du mal à se faire comprendre, se braquant alors.

D’une rare curiosité la jeune femme dévore les livres, les différentes oeuvres qu’elle peut trouver. La brutalité du monde auquel a fait qu’elle aime se réfugier dans des histoires diverses ou encore la musique. Bien que généralement souple, Katarina peut parfois se montrer susceptible. Cela arrive bien souvent après un échec. Dès lors la jeune femme, au lieu de se mettre en colère, manifeste son mépris et se met hors d’atteinte en boudant. Elle coupe court à toute explication et se renferme sur elle-même.

Rusée, Katarina sait se sortir de la plupart des situations gênantes. Pouvant se montrer extrêmement adroite elle sait profiter de ses compétences ainsi que des atouts de son entraînement martial pour se sortir des mauvaises passes. A fortiori elle garde son sang-froid et agit parfois avec une implacable logique. Cependant la Jedi respecte un code d’honneur refusant de mettre en danger toute vie qu’elle considère comme innocente.

Comme la majeure partie des personnes, Katarina se comporte différemment selon ses affinités. De manière générale elle se montre assez taquine avec les hommes, n’hésitant pas à les frôler, leur prendre le bras ou encore flirter avec eux. A contrario elle peut se montrer très froide, voir arrogante en cas de profonde déception de la part d’un de ses proches. Rancunière, elle ne pardonnera que peu envers ceux qui lui feront du mal malgré le code Jedi. Ses amis les plus proches restent son équipe auprès de laquelle elle a vécu tant d’histoires qu’elle les considère comme sa famille.

D’un naturel romantique Katarina est une quelqu’un de sensible, éprouvant énormément de sentiments. Malgré cela elle fait d’énormes efforts pour éviter d’être débordé par les pulsions de ses émotions. Ainsi elle préfère savoir sa cabine et ses espaces personnels rangés dans un véritable capharnaüm mais réussir à rester concentrée pendant ses missions et ne pas se laisser faussement trompée par sa peur, sa surprise et autre… Par ailleurs sa façon taquine de se comporter cache sa peur de se trouver en difficulté dans les relations sociales qu’elle ne peut éviter. Katarina a toujours peur d’être mal jugée, critiquée, rejetée et n’a parfois aucune confiance en elle, encore touchée par son passage au Temple Sith. Ce malaise se ressent dans ses relations amoureuses qu’elle finit toujours par briser par manque de foi en elle-même et sa capacité à aimer ou partager.

Ainsi la Jedi se trouve être une Chevalier confrontée au dilemme de son passé ainsi que l'attrait du Côté Obscur qu'elle a effleurée face à ses idéaux, ses principes et l'éducation apportée par son Maître. Malgré sa fougue et sa déterminé, cette dualité sape sa confiance en elle, la rendant assez nerveuse. Ayant peur de décevoir les siens, elle préfère avoir des avis tranchés - par exemple sur le fait que l'Ordre Jedi devrait se consacrer à combattre le Côté Obscur et soutenir activement l'Alliance Rebelle - qu'être dans l'indécision et l'ouverture.


HISTOIRE


Katarina Paine naquit au coeur de la débâcle du One Sith et de la perte de Coruscant peu après la fuite de sa famille vers la planète isolée de Ziost. Son père était le chef des gardes d'un Seigneur Sith relativement influent qui sut maintenir l'ordre dans ses troupes et établir un repli efficace des siens. Aussi Katarina put grandir dans une famille aimante, épargnée par les dégâts collatéraux de la défaite. Son père, bien qu'un soldat loyal, la protégea du mieux qu'il put de la propagande Sith.

Cependant, à l'âge de ses cinq ans, un peu moins d'un an après la prise de pouvoir de Darth Maladi, elle fut choisi pour intégrer le Temple Sith de la planète. Une prise de sang avait en effet dévoilé que ton taux de midichlorien était suffisant pour faire d'elle une véritable membre du One Sith. La séparation pour l'enfant fut terrible, ne voulant absolument pas quitter son foyer et les siens. Cependant, son père n'avait nullement le choix et devait s'écraser devant les ordres des Seigneurs et leur offrir son enfant en offrande.

Aussi Katarina intégra t'elle les rangs des Initiés pour son plus grand malheur. La séparation brutale avec les siens fut une blessure éternellement ouverte. Malgré son investissement la gamine fut rapidement pris en grippe par ses instructeurs et ses camarades. Peu à peu les brimades s'accentuèrent, allant des insultes jusqu'aux châtiments corporels. En effet, si l'enfant possédait une connexion certaine avec la Force et se révélait une combattante aussi passionnée que les garçons, elle n'en restait pas moins rebelle à la propagande Sith et au lavage de cerveau qui l'accompagnait. Le but de ces instructeurs était donc de la briser.

Pendant près de sept années, les Sith s'évertuèrent à essayer de changer l'enfant, devenu un véritable mouton noir parmi les Initiés qui n'hésitaient pas s'attaquer à elle. Battue fréquemment, insultée et rabaissée plus bas qu'un familier, Katarina repoussait par pur esprit de contradiction, la haine que ce traitement lui inspirait. Par vengeance enfantine et mesquine, elle résistait au mieux. Déjà à l'époque son caractère fougueux et borné l'enflammait et la poussait à aller au bout de ses convictions.

Bonne combattante, utilisatrice de la Force dans la moyenne, elle sembla avoir une certaine affinité pour la Magie Sith et y fut pousser peu à peu. Les rares sorciers présents ayant déjà plusieurs Acolytes, elle fut confié aux mêmes instructeurs du Temple, ne quittant celui que rarement. On lui enseigna les bases du Noir Parler en même que l'Ataru. Dans les mois qui suivirent, elle subit ses premiers tatouages sur le flanc. Il peut être étonnant d'imaginer Katarina continuant sa formation et ne pas être renvoyé - ou éliminé. Mais l'adolescente en devenir connaissait les limites à ne pas dépasser. Aussi passait elle plus pour une élève quelque peu revêche qu'une réelle menace.

Son calvaire dura quelques mois, le risque d'être choisi par un sorcier Sith augmentant de jour en jour. Mais tout prit fin un soir de tempête hivernale. Katarina fut réveillée en pleine nuit par un garde qui s'avéra être son père. Ce dernier l'avait à plusieurs reprises croisé dans les couloirs sans qu'elle ne le reconnaisse. Au fil des années, l'apparition des bleus et autres hématomes sur le corps de sa fille adorée au regard si triste avait déchiré le coeur de l'homme. Après avoir vu plusieurs Initiés maltraitant Katarina, le père Paine avait décidé de faire appel à un ancien camarade, devenu transporteur pour le compte des ruines du One Sith. Il avait payé le prix fort l'embarquement de sa fille droit vers Coruscant.

Aussi s'échappa t'elle dans cette nuit d'ouragan violent. Après plusieurs semaines de vol douloureux, elle arriva finalement sur Ground Zero, le coeur de la Galaxie civilisée. Là elle se retrouva seule et abandonnée. Craignant d'être enlevée, âgée de seulement treize ans, elle se dirigea vers le seul endroit qu'elle connaissait de réputation. L'ancien Temple Jedi restauré. Là Katarina fut étonnamment bien accueillie. Les Chevaliers s'occupèrent d'elle, bien qu'ils lui semblèrent méfiants mais la nourrir, la vêtir et lui permirent de loger dans certaines parties du Temple. Plusieurs jours passèrent avant qu'un Maître ne vint à sa rencontre. Plusieurs heures durant, elle fut interrogée, testée par différents examens. Questions sur les Sith, ses capacités de combat ou avec la Force. Intenses méditations pour débattre sur l'obédience qui l'habitait.

En trois jours, son destin fut scellé et une place au sein de l'Ordre Jedi lui fut offert. N'ayant aucun lieu où vivre, touchée par l'hospitalité des Jedi et impressionnée par leur paix et leur patience, au contraire de la destructrice voie des Sith, Katarina ne put qu'accepter et intégra ainsi les rangs des Novices. Craintive, fuyant les contacts prolongés, la jeune fille mit de longs mois à s'intégrer, craignant d'être rejeter par sa nouvelle famille. Mais cette période de solitude fut également un épanouissement personnel pour elle. La philosophie de l'Ordre agit telle une révélation sur son esprit et elle put rapidement citer par coeur le code complet formé par Luke Skywalker ainsi que les règles et autres codes des Jedi.

Son entraînement passé au sein du Temple Sith lui permit de rattraper rapidement son retard et la voie Jedi lui permit de se débarrassé presque entièrement des pouvoirs du Côté Obscur. La foudre, qu'elle avait appris à maîtriser, se changea une variante émeraude moins puissante et peu à peu toute affinité avec la Magie Sith disparut, la transformant en paladin du Côté Lumineux. Cependant, son caractère impulsif lui causa de nombreux soucis alors qu'elle multipliait les bêtises ou les rebellions propres à son adolescence.

Cela ne l'empêcha nullement d'être choisi comme Padawan par un chevalier Rodien du nom de Thaz Grinwrald. Elle atteignit ce rang relativement âgée, ayant près de dix huit ans pour être sûr de sa capacité à devenir une Jedi et ne pas être tentée par le Côté Obscur. Auquel elle fut confrontée très rapidement. En effet, cette 148 ABY vit l'apparition des premiers mouvements de rébellion au sein de l'Alliance Galactique et les différends entre Impériaux et Alliés explosaient. Aussi, la Padawan accompagna son maître dans de nombreuses réunions diplomatiques, le plus reléguée à un poste d'observation. Elle enquêta également de nombreuses fois sur les groupes rebelles, devant combattre pour diminuer leur puissance ou empêcher coups de force et autres attentats.

La durée de son initiation fut marquée par une Galaxie de plus en plus déséquilibrée. Son maître, vétéran des guerres contre le One Sith, chercha à enquêter à ce sujet et fut l'un des premiers lanceurs d'alerte concernant l'influence des Sith. Suivi par sa Padawan, sa voix fut cependant vaine et le Conseil Jedi n'y prêta guère attention, continuant à envoyer le duo dans des missions diplomatiques souvent vouées à l'échec.

Lors du déclenchement de la guerre civile Alliée, Katarina fut envoyée au front avec son maître où elle le seconda dans le commandement des troupes. Pendant près de deux ans, elle fut un officier secondaire dans les troupes et souvent envoyée à leur tête pour imposer la crainte de voir une armée menée par des Jedi. La jeune Padawan se forgea une vision assez négative des gouvernements impériaux et alliés, incapable de rassembler les forces du Triumvirat pour écraser les rebellions et traquer, comme son maître lui avait appris, les Sith.

Ainsi lorsqu'en 155 ABY, à la suite de la sécession de la Triade, Katarina fut faite Chevalier, elle ne demanda pas à combattre aux côtés des forces Alliées. Elle préféra tenter de retrouver les traces de Ziost et de ses anciens tourmenteurs. Pendant près de deux années, elle enquêta suivant des pistes souvent froides ou inexistantes. Alors que la situation allait de mal en pis à la suite de la crise de Dathomir, Katarina découvrit l'existence de rumeurs concernant une chef du Soleil Noir maniant la Force et d'une cruauté exemplaire. Malheureusement, alors qu'elle remontait la piste de la princesse, les Sith dévoilèrent leur puissance nouvelle et Katarina fut prise de court.

Elle rejoignit aussitôt les rangs de l'Ordre Jedi pour l'aider à fuir l'académie d'Ossus et son installation dans le Consortium d'Hapès. Là elle appela les siens à combattre directement l'Ordre Sith ou tout du moins à essayer d'allier les rebelles à l'Empire pour faire front au One Sith. Devant la lenteur des rouages de siens Katarina se jura d'essayer d'au mieux de soutenir les rebelles et les impériaux pour combattre ses ennemis héréditaires...

DERRIÈRE L’ÉCRAN


Prénom/Surnom : Jamesous
Age : 21
Sexe : M
Avatar : Katarina DuCouteau - League of Legends
S'agit-il d'un double compte ? De qui ? Nope
Comment avez-vous connu ce forum ? Via Equilibrium

Voir le profil de l'utilisateur
Katarina Paine
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 14/07/2017
Revenir en haut Aller en bas
Re: Katarina Paine - The Way to Redemption [WIP]
Aujourd'hui à 17:53
Fiche terminée à vous les Admins Very Happy

_________________


Signature:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Katarina Paine - The Way to Redemption [WIP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Redemption RPG
» Red Dead Redemption
» Katarina de Sparte, voie de l'armée
» Katarina "Blue" Udinov + (646) 845-6829
» Je ne m'attendais pas à te voir ! [pv Katarina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Imperial Wars :: Administration :: Présentations-