Chevaliers Impériaux
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage
Holocron
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 15/11/2016
Rang : Maître du Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Chevaliers Impériaux
Lun 28 Nov - 14:06
Chevaliers Impériaux


Depuis sa fondation, l'Empire Galactique s'est toujours appuyé sur plusieurs organisations de sensitifs à la Force afin de pouvoir accomplir des missions particulières. Si Palpatine s'appuya sur les sectes de Jedi Obscur comme l'Inquisitorius ou les Prophètes Suprêmes du Côté Obscur, les Chevaliers Impériaux diffèrent de tous ces groupuscules par leur rejet du côté obscur de la Force. Ils furent créés sous l'autorité de Jagged Fel, premier empereur de sa lignée, et encadré notamment par son épouse, Jaina Solo. Si Fel lui-même n'était pas sensible à la Force, son fils Fel II le fut et depuis, tous les membres de la famille impériale partage cette sensibilité à la Force et sont donc entraînés de la même façon que leurs Chevaliers. Bien que les Chevaliers Impériaux soient une organisation rejetant le côté obscur de la Force, elle ne suit pas strictement la lumière non plus, ce qui amène l'Ordre Jedi à les considérer comme des Gris. Pour un Chevalier Impérial, la loyauté envers l'Empereur est placée au-dessus de tout et la Force, bien que puissante, reste un outil à employer au service de la stabilité galactique sous la bannière de l'Empereur. Les Chevaliers Impériaux sont facilement reconnaissable par le port de l'armure rouge, qui leurs sert autant d'uniforme de parade que de combat, et l'Empereur sera toujours accompagné de plusieurs silhouettes dans cette armure, car la première fonction de l'organisation reste d'être la garde prétorienne de celui-ci.

Toutefois, les Chevaliers Impériaux ne sont pas seulement des gardes du corps dotés de la sensibilité a la Force. Leurs compétences sont multiples et puisqu'ils ne pratiquent que peu, voire pas du tout, la méditation, considérant cette dernière comme inutile, ils disposent de plus de temps pour apprendre des compétences plus diverses. Ils le prouvèrent il y a maintenant plus de vingt ans, lors de la guerre civile impériale qui opposa l'Empire légitime des Fel à celui de Darth Krayt : les Chevaliers Impériaux furent sur tous les fronts, défendant les intérêts de l'Empereur aussi bien en tant que leader militaire, agent secret ou encore commando d'élite. Les noms d'Antarès Draco, Ganner Krieg ou Treis Sinde sont entrés dans l'histoire aux côtés de ceux de Jedi illustres aux rangs des défenseurs de la galaxie et ils ont gagné dans ce conflit le respect de tous, l'admiration du peuple de l'Empire et la légitimité en tant qu'organisation de sensitifs à la Force parallèles aux Ordres Jedi et Sith qui avaient jusqu'ici gardé l'exclusivité de cette particularité. Cette guerre fut si terrible qu'elle mena l'ordre jusqu'au devoir ultime lorsque Roan Fel, usé par de nombreuses années de combat, sombra finalement dans le Côté Obscur de la Force : répondant au devoir d'empêcher sa chute dans les ténèbres, Antarès Draco n'eut d'autre choix que de le supprimer, bien que l'information demeura dissimulée au public afin de ne pas engendrer de nouveaux troubles politiques.

Depuis, les Chevaliers Impériaux accompagnent toujours l'Empereur partout où il se rend et continuent de faire appliquer sa volonté sur son territoire. Les temps troubles ayant suivis la guerre les a mené à devenir davantage des enquêteurs, voire des juges de paix sur le territoire impérial, mais le retour des temps de guerre les a rapidement ramené sur le champ de bataille. Si la plupart des grands héros de la guerre précédente sont aujourd'hui morts, le devoir ne prenant fin au sein de l'organisation qu'avec celle-ci, d'autres comme Sigel Dare et Azlyn Rae défendent toujours l'Empire contre ses ennemis et se préparent à un nouvel affrontement avec les Sith, qui sera cette fois une guerre totale opposant deux Empires transformés en super-puissance. Pour les Chevaliers, il s'agit de confirmer qu'ils seront capables de répondre aux nombreux défis que posera cette guerre totale et de s'assurer que l'Empire triomphe une nouvelle fois de son pire ennemi, mais soit aussi capable de préserver son unité, ce qui signifie qu'ils doivent également garder un œil sur l'intérieur du territoire et particulièrement sur le Conseil des Moffs, antichambre du pouvoir et des ambitions de ses acteurs face au trône impérial : comme ils l'ont déjà fait, les Chevaliers Impériaux donneront leurs vie pour l'unité de l'Empire ainsi que la sécurité de l'Empereur Légitime.

Organisation et Doctrine :


Les Chevaliers Impériaux sont entraînés et formés dans le but de placer la loyauté envers leurs Empereur au-dessus de toute autre considération, y compris ce que les Jedi considèrent comme la volonté de la Force au travers du côté lumineux. Cette nuance importante se traduit autant par des différences en termes d'organisation que d'idéologie avec l'Ordre Jedi : en premier lieu, les Chevaliers recherchent des individus affichant leur fidélité envers l'Empire et l'Empereur lui-même, et ils préféreront naturellement les jeunes adultes aux enfants et adolescents. Mais les Chevaliers Impériaux sont également familiers, contrairement aux Jedi, au principe du « Bien Suprême » : s'il est nécessaire de sacrifier des vies pour en préserver d'autres et préserver la stabilité de l'Empire et la sauvegarde de leur Empereur, alors les Chevaliers Impériaux consentiront à ce sacrifice, un choix que les Jedi suivant le côté lumineux ne peuvent accepter : s'ils sont capables de sacrifier leur propre existence pour la cause, ils ne sacrifieront jamais des vies pour en préserver d'autre, car cela va à l'encontre de leur dogme. Les Chevaliers Impériaux rejetant le côté obscur de la Force, ils sont soumis à une stricte discipline dès leur entraînement afin de pouvoir disposer d'une volonté de fer et ainsi ne pas sombrer face aux choix moraux les plus difficiles et obéir aux ordres de leur Empereur.

Les Chevaliers Impériaux considèrent la Force comme un outil puissant et méritant le respect, mais pas comme une entité disposant d'une volonté propre. De ce fait, ils ne pratiquent pas la méditation et s'ils sont capables d'employer les compétences standards de la manipulation de celle-ci, comme la Télékinésie, ils centrent avant tout leur entraînement sur la maîtrise de l'escrime, se révélant d'excellents bretteurs rivalisant sans peine avec les meilleurs Jedi et Sith dans cet exercice. Leur utilisation de la Force est donc bien plus souvent brute que subtile, préférant les poussées écartant leurs adversaires, même s'ils sont parfaitement capables de faire usage de mindtrick pour se sortir de situation complexe. Les Chevaliers Impériaux suivent une formation difficile, mais jamais cruelle, et leur rejet du côté obscur les pousse, malgré une certaine rigidité et une discipline de fer, à savoir reconnaître des adversaires de valeurs : ils préféreront toujours, lorsque cela sera possible, faire des prisonniers plutôt que d'éliminer tout le monde jusqu'au dernier. Au contraire, leur détermination dans la bataille les poussera à ne jamais hésiter à se montrer obstinés au point d'accepter de mourir pour leur Empereur si celui-ci ordonne de conserver la position coûte que coûte.

S'ils ont hérité des Jedi le profond rejet du Côté Obscur, l'on trouve toutefois dans plusieurs traditions des Chevaliers Impériaux la marque de coutumes plutôt observées chez les Seigneurs Sith, particulièrement dans l'équipement. L'armure écarlate rappelle bien entendu la garde prétorienne de Palpatine, qui disposait de sa propre organisation de sensibles à la Force, mais elle est également basée en partie sur celle qui protégeait le corps mutilé de Darth Vader : les Chevaliers lui ont retiré les appendices de tortures conçus par Sidious pour plonger son apprenti dans la douleur, ajouté une cuirasse plus résistante capable de les protéger, et enfin doté de gantelet de Cortose, un matériel rare capable de neutraliser la lame d'un sabre-laser. Afin de symboliser leur unité sous la bannière de l'Empire, les Chevaliers Impériaux utilisent également tous le même sabre-laser, produisant une lame argentée provenant d'un cristal manufacturé dont ils ont trouvé la recette dans les données de Palpatine conservées par l'Empire dans sa retraite vers Bastion, une particularité qu'ils partagent avec les Sith qui préfèrent également les cristaux manufacturés aux naturels. Toutefois, l'Ordre restant pragmatique, il autorise les anciens Jedi à conserver leurs sabre-laser d'origine, sachant très bien qu'ils seront plus efficaces avec une arme qu'ils ont pris l'habitude d'utiliser.

Si les Chevaliers Impériaux ne forment pas de Conseil comme les Jedi et les Sith, ils disposent toutefois d'un cercle de cadres et de positions particulières : le cas du Maître Armurier est unique, puisqu'il s'agit du Chevalier chargé de la fabrication et la maintenance de tout le matériel de ses pairs :  il doit donc réparer les armures, les sabres-lasers, ainsi que certains équipements spéciaux. Les Chevaliers Impériaux restant une unité militaire, ils sont en effet dotés de plusieurs équipements s'adaptant aux conditions particulière qu'ils pourraient rencontrer sur une planète, comme un équipement sous marin par exemple. Contrairement aux Jedi et Sith qui entretiennent des compétences particulières en dehors de leur entraînement, la doctrine militaire impériale pousse les Chevaliers Impériaux à entretenir de nombreuses compétences n'étant pas liées à la Force dans leur entraînement. Ils sont naturellement instruis de toutes les arcanes politiques de l'Empire, connaissent le fonctionnement de la Cour Impériale, du Conseil des Moffs, et servent d'agent de l'Empereur au sein des institutions de celui-ci. Mais ils disposent également d'une solide formation militaire leurs permettant, pour les moins talentueux d'entre eux, de pouvoir agir à l'échelle tactique, mais aussi de pouvoir assurer le pilotage d'un TIE Predator sans paraître ridicule face aux performances des meilleurs pilotes impériaux, très loin de là. Plusieurs Chevaliers sont même réputés pour être de véritables as.

Enfin, les Chevaliers Impériaux doivent assumer un devoir suprême : celui de veiller à ce que l'Empereur ne sombre jamais dans le côté Obscur de la Force. Si cela venait à être le cas, alors ils devraient accomplir leur possible pour le ramener vers la lumière ou lui retirer le trône de force, y compris par l'assassinat. L'engagement chez les Chevaliers Impériaux est également à vie : il est impossible de démissionner et tout départ de l'organisation est considéré comme une trahison passible de la peine capitale. Les individus trop blessés pour poursuivre le combat restent sous l'autorité de l'organisation et assistent les Chevaliers valides sur Bastion, aidant à l’entraînement des jeunes recrues ainsi qu'à la maintenance de l'équipement de l'Ordre.

Hiérarchie :


Aspirant : (Rang II)
Les Aspirants sont de jeunes adultes présentant une sensibilité à la Force et une fidélité a l'Empire suffisante afin de rejoindre Bastion pour servir dans les rangs des Chevaliers Impériaux. Ils sont placé sous l'autorité d'un Maître Chevalier qui leur apprendra toutes les connaissances et leur infligera un entraînement rigoureux mais jamais cruel, visant à leur permettre de supporter toutes les charges que doit assumer un Chevalier Impérial et ses devoirs envers l'Empereur.
Chevalier Impérial : (Rang III)
Lorsqu'un Aspirant est sacré Chevalier, il rejoint les rangs des agents opérationnels de l'Ordre et débute son service envers l'Empereur. Contrairement aux Jedi et Sith, les Chevaliers Impériaux ne sont pas autorisés à prendre un disciple tant qu'ils ne deviennent pas maître et pour espérer atteindre cette dignité, les Chevaliers Impériaux doivent avant tout affiner leurs compétences en remplissant toutes les missions qui leur seront confiées par leur Empereur ou leurs supérieurs hiérarchique. Ces dernières peuvent être aussi diverses que la protection du monarque, l'espionnage d'un dignitaire soupçonné de trahison ou la présence sur le front.
Maître Chevalier Impérial : (Rang IV)
Les Maîtres Chevaliers ont prouvé leurs compétences en remplissant leurs missions avec brio en prouvant qu'ils rivalisaient avec les meilleurs Jedi et Sith de la Galaxie et furent nommé à cette dignité par l'Empereur en personne. Ils sont désormais autorisés à pouvoir former les aspirants pour qu'ils rejoignent un jour les rangs des Chevaliers Impériaux. En dehors de cette tâche de formation, ils remplissent les mêmes devoirs que leurs camarades Chevaliers, se voyant souvent octroyer les missions les plus délicates.
Maître Armurier : (Rang IV)
Le Maître Armurier est un cas particulier dans l'organigramme de l'Ordre, puisqu'il s'agit généralement d'un Chevalier sévèrement blessé ou trop affaibli pour poursuivre le service actif sur le front, mais doté des compétences nécessaires pour assurer la maintenance de l'équipement des Chevaliers Impériaux. Il fabrique et répare les armures et les sabres-lasers des Chevaliers en suivant une méthode rigoureuse, mais est également un observateur avisé de la politique impériale, ce qui en fait un conseiller important pour l'Ordre ainsi que l'Empereur.
Maître Chevalier Conseiller : (Rang V)
Bien qu'ils ne forment pas un Conseil au même titre que le Conseil des Jedi, les Maîtres Chevaliers Conseillers forment une sorte d'état-major au sein de l'organisation. Ils ne sont pas seulement les individus les plus puissants et respectés de l'Ordre, mais également ceux auxquels l'Empereur fera le plus confiance et vers qui ils se tournera lorsqu'il recherchera des conseils sur la manière de conduire la politique impériale ou les arcanes de la Force. Ils ne sont donc pas seulement les meilleurs guerriers des Chevaliers, mais également des individus sages et avisés connaissant tous les rouages de la politique impériale ou de l'art de la guerre.
Maître des Chevaliers Impériaux : (Rang VI)
Le Maître des Chevaliers Impériaux, désigné par l'Empereur parmi ses Maîtres Chevaliers, dirige l'ordre des Chevaliers Impériaux en sa compagnie. Bien que ses pouvoirs soient en théorie plus limités que ceux de son monarque, il est souvent un individu plus puissant que lui dans la Force et un meilleur guerrier, ce qui pousse naturellement l'Empereur à se reposer sur lui lorsqu'il en ressent le besoin. En l'absence de consigne claire, le Maître des Chevaliers Impériaux peut prendre des décisions au nom de son Empereur pour la conduite des affaires de l'Ordre.
Voir le profil de l'utilisateur
Chevaliers Impériaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Projet Garde Impériaux
» Renégat impérial
» Conversion de Power Fist pour gardes impériaux
» Eul' Komité' Révolucionnér' Grot!
» Un Rp commun aux impériaux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Imperial Wars :: Introduction :: Forces en présence :: Empire Galactique-