L'Ascendance Chiss
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage
Holocron
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 15/11/2016
Rang : Maître du Jeu
Revenir en haut Aller en bas
L'Ascendance Chiss
Lun 28 Nov - 14:04
L'Ascendance Chiss


La plupart des galactiques instruits ne connaissent les Chiss qu'au travers l'un de leurs représentant les plus illustres dans l'histoire de la galaxie, le Grand Amiral Thrawn. Génie stratégique visionnaire, Thrawn était un homme intelligent qui fut capable de réunir les forces éparses de l'Empire Galactique alors en déroute et a bien failli mettre à genou la jeune nouvelle République avant que cette dernière ne puisse prendre son essor. Toutefois, celui-ci n'est qu'un individu parmi la multitude méconnue que représente le peuple Chiss. Il est difficile de remonter aux origines de l'Ascendance, mais les théories scientifiques les plus probables situent les origines des Chiss au travers des colons humains ayant évolué pour supporter les conditions de vie extrême imposé par leur monde capitale, Csilla. Ses origines remontent aux temps reculés de la fondation de l'Ordre Jedi, si bien qu'elles restent incertaines, et il est fort probable que les Chiss eux-mêmes, qui ne se soucient que peu de leur passé, les aient simplement oublié pour se consacrer aux plans de développement de leurs propres sphères d'influences.

L'une des caractéristiques les plus méconnues des Chiss est une arrogance naturelle les poussant à se considérer comme supérieurs aux autres races de la galaxie. Toutefois, contrairement aux nobles de la couronne Hapienne, qui affirment avec aplomb leur supériorité physique et intellectuelle, les Chiss sont des êtres subtils instruis aux protocoles les plus complexes leurs permettant de dissimuler derrière une apparence froide et studieuse le dédain qu'ils ressentent pour les inférieurs leurs faisant face. L'origine d'un étranger n'a aucune importance pour un Chiss, qui considère son peuple comme étant le seul suffisamment responsable pour assurer un développement durable de la civilisation, raison pour laquelle il surveille les frontières des régions inconnus, luttant contre des menaces que les Galactiques ne connaissent que relativement peu. D'ailleurs, leurs contacts avec la galaxie restèrent jusqu'à aujourd'hui très limités : profondément isolationniste, les Chiss ont souvent limité au strict minimum leurs échanges avec les autres peuples, lorsqu'ils ne se contentèrent pas d'action volontairement intimidantes, comme lorsque mille années avant la bataille de Yavin, ils déployèrent leurs Phalanx à leurs frontières pour décourager un contact diplomatique avec la Confrérie des Ténèbres, qui recherchait alors des alliés dans son conflit contre l'Armée de la Lumière du Général Hoth.

L'Ascendance Chiss n'a toujours recherché qu'une seule chose dans ses contacts avec les Galactiques : soutenir un régime qui serait capable d'assurer la stabilité de la galaxie et mettre fin aux nombreuses guerres qui la secouèrent durant des millénaires. La République a toujours paru trop faible aux Aristocra, dirigeant de l'Ascendance, et bien que si des rapprochements eurent lieu durant la Guerre des Clones, le régime ne prit jamais ouvertement le parti de cette dernière contre la Confédération des Systèmes Indépendants. Pragmatiques, les Chiss échangèrent plus avec l'Empire Galactique qu'ils voyaient davantage comme l'instrument de la stabilité qu'ils recherchaient, mais l'effondrement de celui-ci les poussa finalement à récupérer leurs technologies, ce qui leurs permis de faire construire des modèles améliorés des chasseurs TIE, ainsi que des talents comme le Baron Soontir Fel, as de la chasse impériale trahi par ses supérieurs. Face à la menace représentée par les Yuuzhan Vong, les Chiss envoyèrent un corps expéditionnaire sous le commandement du fils de Soontir Fel, Jagged, pour épauler la Nouvelle République puis l'Alliance Galactique dans son combat contre les extragalactiques, puis entrèrent progressivement dans la politique des Vestiges de l'Empire qu'ils pensaient pouvoir promouvoir.

Ainsi, un membre de l'Ascendance parvint a accéder au poste de Moff du Corps Diplomatique sous le règne de Roan Fel, mais son rôle lors de la guerre Imperialo-Sith puis le conflit opposant les deux Empires fut toutefois plus controversé. S'il ne s'opposa pas à la montée sur le trône de Darth Krayt, les Moffs soupçonnèrent longtemps, sans pouvoir apporter de preuve, l'Ascendance d'avoir dissimulé Roan Fel aux yeux de la galaxie et empêcher ainsi Darth Maladi de pouvoir l'atteindre. Bien qu'officiellement le régime fut associé à l'Empire de Darth Krayt, les Chiss ne firent aucun effort pour participer au conflit d'un côté ou de l'autre et se contentèrent de maintenir des relations diplomatique stable, un effort tout de même en comparaison des Hapiens qui n'ont pas pardonné aux Impériaux la mort de l'Impératrice des mains d'un Chevalier Impérial félon, Darth Havok. Ils restèrent donc des interlocuteur privilégiés de l'Impératrice Marasiah après la chute de Krayt et continuent de soutenir l'Empire Galactique, d'autant plus après la poussée des Sith ayant renverser le gouvernement de l'Alliance Galactique en sapant ses fondations et en provoquant une révolte en son sein : pour les Chiss, un régime né d'une révolution ne pourra jamais apporter la stabilité a la Galaxie.

Organisation Politique :


Terre d'intrigue, l'Ascendance Chiss est une Oligarchie Aristocratique dirigée d'une main de fer par l'association des quatre plus grandes maisons nobles du peuple Chiss : les Aristocra. Bien qu'il existe d'autres maisons plus ou moins influentes, comme la maison Chaff, le véritable pouvoir de l'Ascendance Chiss se situe entre les mains des représentants des quatre principales, qui forment des conseils afin de pouvoir prendre les décisions importantes pour l'avenir de l'Ascendance en veillant à ce que chacune des quatre grandes familles soient représentées par un nombre égal de conseillers, qui sont identifiables dans ce genre d'occasion non pas par leurs noms, mais par un code couleur imposé a leurs tenues. Derrière ce pouvoir, l'on trouve toutefois une face plus démocratique, le peuple désignant des sénateurs pour le diriger qui se réunissent au parlement de leur capitale sur Csilla : Csaplar. Toutefois, les lois votées par ce parlement ne sont pas adoptées définitivement et sont d'abord soumises au contrôle des Gouverneurs Planétaires, désignés par les Aristocra, puis par les Aristocra eux-mêmes. Contrairement à la plupart des régimes galactiques, l'Ascendance Chiss ne fabrique pas de monnaie : bien qu'ils échangent avec les autres régimes en crédits standards, les Chiss n'ont pas de monnaie intérieure, le système reposant entièrement sur une redistribution des richesses encadrée par les nobles de la maison Csapla.

Sénateur de l'Ascendance Chiss : (Rang III)
Les Sénateurs Chiss sont élus par le peuple et se réunissent en assemblé afin de voter des lois qui, si elles sont adoptées, seront alors transmises aux Gouverneurs pour être évaluées. Ils doivent également veiller à deux devoirs essentiels envers les Aristocra : s'assurer que leurs mondes soient capables de mobiliser à tout moment l'effectif d'une Phalanx pour la maison Nuruodo, et respecter les objectifs de productions fixés par la Maison Csapla.
Gouverneurs de l'Ascendance Chiss : (Rang IV)
Nommés par les Aristocra, les Gouverneurs de l'Ascendance Chiss, au nombre de 28, ont deux fonctions : la première est de s'assurer que les représentants élus par le peuple assurent les devoirs fixés par les Aristocras, et la seconde les conduits à se réunir en assemblée afin de pouvoir évaluer les lois votées par le parlement élu. Ils décident alors si les lois sont conformes au droit et dignes d'être transmises aux Aristocra, ou les censurent si les textes sont trop faibles pour cela.
Aristocra : (Rang V)
Au nombre de quatre, les Aristocra forment une assemblée très restreinte représentant les quatre familles les plus importantes de l'Ascendance Chiss. Il convient toutefois de voir ces maisons nobles davantage comme des allégeances que des véritables famille, chaque Chiss pouvant, par l'intermédiaire d'un ancêtre quelconque, revendiquer le sang de l'une des quatre grandes familles. Ainsi, un individu détermine son appartenance à l'une des quatre grandes familles davantage par ses compétences que sa naissances. L'on trouve la Maison Sabosen, en charge des problèmes sociaux ainsi que de la justice, la maison Inrokini, en charge de la production et de la science, la maison Csapla, en charge des affaires coloniales, de l'agriculture et de la redistribution des ressources, et enfin la plus connue dans la galaxie, la maison Nuruodo en charge des questions militaires et diplomatiques. Si parmi ces maisons, les Csapla et les Nuruodo, sont considérées comme les plus prestigieuses, chaque Aristocra dispose d'un pouvoir absolu et peut même intervenir dans un champ d'autorité qui n'est théoriquement pas de ses compétences. L'Aristocra des Inrokini pourra par exemple dégrader un officier militaire, sauf si un autre Aristocra s'oppose a cette décision. Les Aristocra valident ou rejettent les propositions de loi issues du parlement et nomment les gouverneurs planétaires en plus de toutes leurs fonctions. Ils sont les personnages les plus influents de l'Ascendance et leur habileté politique n'a d'égale que leurs compétences exceptionnelles dans leurs domaines d'expertise.

Organisation militaire


Même parmi des standards galactique parfois très rigoristes, l'on ne trouve que peu d'armée aussi conservatrice et rigide que celle des Chiss. Construite autour d'une hiérarchie stricte, elle ne laisse que peu de place à l'imagination aussi bien pour ses soldats, dont les supérieurs n'attendent rien d'autre qu'une obéissance aveugle, que des officiers eux-mêmes qui sont souvent particulièrement académiques et veillent au respect d'un protocole scrupuleux, mais bien plus efficace que celui de nombre des meilleures écoles d'officiers de la galaxie. L'armée Chiss se divise en deux grands corps : la flotte expéditionnaire Chiss, qui englobe aussi bien les navires de guerre de l'ascendance que sa flottille de chasse, et les Phalanx, équivalent des Légions Stormtrooper, qui elles-mêmes se divisent en deux types : celle formée avant tout pour la défense des planètes, l'un des devoir obligatoire des gouverneurs, composé de 28 Phalanx en tout, et une partie professionnelle formée directement sous ordre des Aristocra dont le nombre exact n'est pas connu, mais qui a connu une forte croissance ses dernières années. De ce fait, chaque élément de l'armée Chiss agit de manière indépendante, cette dernière ne disposant pas de Commandeur Suprême.

Enseigne de l'Ascendance Chiss : (Rang I)
Les enseignes de l'Ascendance Chiss ont pour mission d'assurer toutes les fonctions vitales sur un vaisseau spatial aussi bien pour le combat que pour sa navigation. Il est difficile de différencier ses marins des autres enseignes galactiques, l'on trouve toutefois une spécialisation que l'on ne retrouve nulle part ailleurs dans la galaxie : chaque vaisseau dispose de plusieurs enseignes se relayant afin d'occuper la vigie et surveiller l'espace de leurs propres yeux, une fonction bien moins gadget que l'on ne pourrait le croire, car la vue d'un Chiss ne sera pas aussi facilement tromper par un dispositif de camouflage Stygium qu'un radar par exemple.
Capitaine de Vaisseau de l'Ascendance Chiss : (Rang II)
Les Capitaines de Vaisseaux de l'Ascendance Chiss sont placés à la tête d'un bâtiment de guerre variant généralement de la Frégate au Destroyer Stellaire pour les plus expérimentés d'entre eux. Ils peuvent aussi bien accomplir des missions seules lorsque ces dernières n'exigent qu'un seul bâtiment de guerre, qu'agir en coordination avec d'autres vaisseaux sous la responsabilité d'un Amiral.
Amiral de l'Ascendance Chiss : (Rang III)
Les Amiraux de l'Ascendance Chiss sont issus des meilleures académies de la maison Nuruodo et ont déjà fait leurs preuves dans de nombreuses opérations militaires du régime, qu'il s'agisse de sécurisations de frontières, d'escortes de convois ou encore de traques de criminels tentant d'utiliser les régions inconnues comme repère. Ce sont souvent des officiers froids et calculateurs veillant à toujours conserver un coup d'avance sur leurs adversaires et profitant de tous les avantages dont ils peuvent disposer, y compris des informations fournies par la vigie de leurs navires, la flotte Chiss étant la dernière à en faire encore usage. Ils sont placés a la tête d'une formation de vaisseaux capitaux de taille variable selon leurs préférences autant que la nature de leurs missions.

Pilote de Chasse Chiss : (Rang I)
La plupart des escadrilles de chasses forme une sorte de caste à part dans leurs régimes : les pilotes, mis en avant par la propagande, jouissent d'une côte de popularité immense et suivent leurs propres codes de conduite sous le mépris des troupes des autres corps d'armée, mais rien ne saurait être moins vrai chez les Chiss. Les pilotes de chasse de l'Ascendance suivent la même discipline que leurs frères et sœurs des Phalanx et respectent à la lettre les consignes qu'on leurs confie, ce qui les rend particulièrement ennuyeux aux yeux des pilotes impériaux qu'ils fréquentent, mais se révèle redoutablement efficace tant leurs manœuvre épurées de toute trace de provocation ne se tournent que vers une froide et mortelle efficacité.
Lieutenant d'Escadrille Chiss : (Rang II)
Les Lieutenants d'Escadron Chiss sont des pilotes chevronnés placés à la tête d'une formation de chasseurs. S'ils n'ont pas à coordonner un plan de vol complet comme les capitaines, ils doivent s'assurer que la formation de ces derniers ne sera pas rompue tout en prouvant leurs prouesses derrière le manche des agiles appareils Chiss.
Capitaine d'Escadron Chiss : (Rang III)
Incarnation même de l'officier Chiss, un Capitaine d'Escadron affichera la froideur calculatrice des membres de son espèce combinée avec un palmarès de sorties et de victoires en combat des plus impressionnants. Ses hommes suivrons ses ordres sans discuter et il se révélera un adversaire coriace dans l'espace, même si son caractère académique peut l'amener à se montrer bien moins ambitieux que ses équivalents impériaux. Lui accomplira sa mission et reviendra là où un pilote plus fougueux risque fort d'y laisser la vie.

Soldat de l'Ascendance Chiss : (Rang I)
Les soldats Chiss sont souvent considérés comme particulièrement endurants et au moral d'acier : personne ne peut témoigner avoir déjà observé une armée Chiss en déroute et le respect de la hiérarchie est telle que personne ne remettra jamais en cause un ordre. S'il s'agit d'une véritable qualité en défense, où il est souvent nécessaire de savoir s'accrocher en terrain envers et contre tout, cela peut aussi s'avérer être un inconvénient lorsque les chances de l'emporter s'amenuisent, puisque seule la clairvoyance d'un officier reconnu par un membre de l'état-major peut éviter à une Phalanx une destruction pour avoir voulu faire trop de zèle.
Officier de l'Ascendance Chiss : (Rang II)
Un officier d'une Phalanx forme avec ses pairs le cadre de commandement secondant le Syndic et peut être amené à prendre sa place si celui-ci est tué, mis hors de combat ou relevé de ses fonctions. Ils doivent également accomplir les ordres de leurs Syndic afin d'accomplir une tâche précise du plan établi par les Aristocra, les gouverneurs ou l'état-major de la maison Nuruodo lors des opérations militaires de l'ascendance.
Syndic : (Rang III)
Les Syndic sont les équivalents des généraux des grands régimes galactiques chez les Chiss et sont placés à la tête d'une Phalanx entière. Ceux des Phalanx territoriales doivent répondre de leurs actes autant auprès de la hiérarchie de la maison Nuruodo que de l'autorité politique qui à organisé la mobilisation de la Phalanx, mais pour ceux commandant celle sous les ordres des Aristocra, il n'ont à répondre de leurs actes que devant eux. La plupart des Syndic ont parfaitement conscience des responsabilités pesant sur leurs épaules ce qui en fait des officiers prudents et méticuleux, respectant à la lettre les ordres qu'ils reçoivent de leur autorité de référence. Ce sont également des spécialistes des stratégies défensives et ils sont probablement de meilleurs défenseurs que leurs homologues impériaux.
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ascendance Chiss
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Shas'naith'arida, chevalier jedi Chiss (Terminée)
» Vaisseaux de Caesare Sylus
» Star wars aux confins de l'Empire
» Hanna - Assassin Chiss [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Imperial Wars :: Introduction :: Forces en présence :: Empire Galactique-