Une Galaxie en guerre [+138 à 158 ABY]
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage
La Force
avatar
Messages : 137
Date d'inscription : 15/11/2016
Rang : Maître du Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Une Galaxie en guerre [+138 à 158 ABY]
Sam 11 Mar - 14:53
Une Galaxie en guerre:


Ce topic a pour but d'offrir une chronologie claire des événements partant de la fin de la saga Star Wars Legacy jusqu'au début du RP. Elle sera régulièrement mise à jour, tant pour intégrer les avancées importantes du RP à chaque avancée du scénario et du temps que pour ajouter des éléments de contexte méritant d'être mentionnés et apparaissant dans les fiches de nos membres. Ainsi, vous connaîtrez plus en détail les événements tragiques ayant mené à la dissolution de l'Alliance Galactique et un affrontement entre deux Empires devenus superpuissances galactiques.

Important : Notez que la série consacrée aux aventures d'Ania Solo ne sera pas considérée comme existante dans la timeline du forum, dû a sa fin abrupte suite au rachat de Lucasfilm par Disney. De même, le forum ne prend pas en compte le nouveau canon (Épisode VII-VIII-IX, Rogue One, Rebels, The Clone Wars, les nouveaux jeux ...) ainsi que TOR.

I / Une reconstruction difficile [138-143 ABY] :


138 ABY : La Bataille de Coruscant provoque la fin d'un conflit s'étendant sur plus de dix ans et sur la défaite de Darth Krayt, et le suicide de ses Sith Trooper poussa Darth Nihl à abandonner la bataille et ordonner la retraite. Les Sith se dissimule aux yeux de la galaxie dans l'espoir de pouvoir infiltrer les gouvernements galactiques. L'Empire en Exil, l'Ordre Jedi et l'Alliance Galactique forment le Triumvirat Galactique dans l'espoir de pouvoir préserver la paix. Tous s'entendent pour dissimuler au public la chute dans le côté obscur de la Force de Roan Fel, qui souhaitait utiliser l'agent Omega Red contre Coruscant et qui fut stoppé par Antarès Draco. Sa fille Marasiah Fel devient impératrice et tous se réunissent à la cérémonie des funérailles de l'Empereur, présidé par le traître Hogrum Chalk.

139 ABY : Moins d'un an après avoir épousé Antarès Draco, l'Impératrice Marasiah Fel donne naissance à son premier enfant, qui sera l'héritier du trône impérial. Tout l'Empire fête dignement la naissance de la princesse Jaana Fel et Gar Stazi et K'Kruhk présentent leurs messages de félicitation. Le vénérable maître Jedi ajoute qu'il souhaite que la Force guide l'enfant sur le chemin de la justice comme il l'a fait pour sa mère, une remarque divisant les rangs de ses protecteurs chevaliers impériaux.

141 ABY : S'il était un bon maître de guerre sur sa planète, Darth Nihl se montre bien moins inspiré dans la planification d'une infiltration des fondations même du Triumvirat Galactique. Lassée de son manque d'ambition, Darth Maladi s'associe à Darth Talon pour l'éliminer. Les deux anciennes mains de Krayt s'affronte donc dans la Vallée des Seigneurs Noirs, qui sera témoin du triomphe de la Twi'Lek qui remporte ainsi la direction des assassins. Maladi peut ainsi, pour un temps au moins, imposer sa volonté aux Sith.

142 ABY : Les élections profitent rarement à ceux qui défendent la démocratie lors des périodes de guerre. Gar Stazi, qui avait quitté l'armée pour tenter de pouvoir continuer à conduire la destinée de la politique de l'Alliance, en fait les frais : lors des premières élections de l'Alliance depuis la fin de la guerre, il est sévèrement battu, ce qui l'amène à prendre sa retraite et se retirer chez lui. Son ancien second, Jhoram Bey, est promu Amiral.

143 ABY : Si l'Empire Galactique parvient à rapidement fortifier ses frontières et étendre son influence à l'aide du programme « La Victoire sans la Guerre », capitalisant sur les mondes en difficulté nécessitant assistance, l'Alliance Galactique est bien plus en difficulté. Les nouveaux sénateurs et gouvernements élus rencontrent des difficultés à imposer les décisions du pouvoir central face à de nombreux systèmes qui peinent à redresser leurs économies. La guerre a laissé des traces et beaucoup ont l'impression que la reconstruction avantage avant tout les grands systèmes du Noyau Galactique au détriment de ceux des bordures, plus pauvres.

L'année 143 reste toutefois avant tout marquée par un renouvellement dans le Conseil des Moffs : Ruff Yage et Konrad Russ quittent leurs postes respectifs, le second étant remplacé par l'une de ses plus fidèles assistantes, Astraal Vao.
Voir le profil de l'utilisateur
La Force
avatar
Messages : 137
Date d'inscription : 15/11/2016
Rang : Maître du Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une Galaxie en guerre [+138 à 158 ABY]
Sam 11 Mar - 14:54
II / La Colère gronde [144-153 ABY] :


144 ABY : Après une longue période de prospérité sous Darth Krayt, le Soleil Noir a connu des moments plus difficile face au retour de l'Alliance Galactique. Toutefois, employant autant la corruption que la faiblesse de la situation de l'Alliance, les Vigo sont parvenus à sauvegarder une grande partie de leurs privilèges et à conserver leurs territoires sous contrôle. L'organisation fait toutefois face à un vent de révolte soufflant à l'intérieur même de celle-ci, laissant craindre autant de la part des autorités que des criminels une nouvelle guerre des Vigos.

Toutefois, cette agitation est en réalité l’œuvre d'une seule personne : Lenalia T'Kami. Intrigante experte, elle a surgit après la chute de Krayt dans le monde criminelle, démarrant comme modeste maquerelle et marchande d'esclave. Son commerce est rapidement florissant et elle parvient même à ravir la place d'un Vigo vieillissant après lui avoir offert une belle mort… Mais en 144, elle estime que tous ses pions sont en place et révèle aux membres du Soleil Noir sa nature de sensible à la Force en frappant le Prince d'une volée d'éclair de Force. Cette démonstration met fin aux tensions entre les Vigo, orchestrées par T'Kami dans l'objectif d'éliminer certains rivaux et affaiblir d'autres alors qu'elle connaissait grâce à ses filles les mouvements de chacun d'entre-eux. En prenant la tête du Soleil Noir, Lenalia offre une cible unificatrice aux Vigo : la planète astéroïde de Kessel. Le Soleil Noir mobilise ses forces et parvient à ravir le monde aux Cartels Hutts qui le contrôlaient, et la nouvelle princesse s'empresse de prendre possession des lieux afin d'en faire son nouveau quartier général.

145 ABY : Les disparitions d'enfants sensitifs à la Force se multiplient dans la galaxie. La collaboration du Triumvirat Galactique permet, malgré ses difficultés, de finir par mettre en commun un faisceaux de preuves glanées par les Jedi traversant la galaxie et recueillant les témoignages des familles éplorées ou alors des autorités locales, car parfois les familles sont massacrées pour ne pas laisser de témoin. Marasiah Fel décide d'affecter à cette mission le duo formé par Treis Sinde et Sigel Dare pour mener l'enquête au sein de l'Empire, tandis que les Jedi mobilisent leurs propres agents pour tenter s'en savoir plus.

Malheureusement en agissant en ordre divisé, les deux enquêtes piétinent et ne sont pas capables de remonter jusqu'au commanditaire des enlèvements. Darth Maladi a en effet découvert parmi les données de Darth Krayt les rituels d'alchimie et la technologie nécessaire à l'élaboration de ses fameux Sith Trooper. Elle-même Alchimiste talentueuse, elle modifie le protocole afin de pouvoir se contenter de programmer ses troopers pour défendre le One Sith en tant qu'organisation plutôt que son leader, prévoyant une période d'instabilité. Plus avisée que Nihl, Maladi dirige également un vaste programme de reconstruction dans le système Sith, déployant les supporters des Sith ayant fui avec eux pour reconstruire de véritables cités sur Dromund Kass et Ziost, rendant au système Sith une puissance qu'il a perdu depuis des milliers d'années.

146 ABY : La fracture politique de l'Alliance Galactique s’aggrave alors que les dernières élections ne permettent pas de dégager une majorité claire, et le nouveau Chef d’État est élu suite à une coalition fragile. L'année 146 marque en réalité le début d'une profonde crise politique qui amènera à une instabilité gouvernementale permanente, aucun cabinet ministériel n'étant capable de survivre plus de six mois aux différentes crises aussi bien politiques qu'économiques s’enchaînant face à un Empire se fortifiant sans cesse.

147 ABY : Alors qu'il pense enfin être sur une bonne piste, Treis Sinde tombe dans une embuscade tendue par un groupe de mercenaires travaillant pour Darth Maladi. Si le Maître expérimenté des Chevaliers Impériaux se taille un chemin dans les rangs adverses à grand coup de sabre-laser, il est finalement fauché par un projectile tiré par un Pistolet Verpine qui perce son armure. Sigel Dare, qui s'était séparée de son ancien maître pour explorer une autre piste, arrive trop tard pour le sauver. Elle souhaite poursuivre ses assaillants mais est brusquement rappelée au palais impérial, ayant été choisie pour faire partie des maîtres assurant la protection et l'apprentissage de l'héritier du trône impérial. Azlyn Rae la remplace dans l'enquête sur la disparition des sensitifs.

148 ABY : Sous la pression exercée par ses officiels, très puissants au sein de l'Alliance Galactique, Corellia parvint à se faire tailler sur mesure un nouveau « Contemplanys Hermi » permettant au système de se retirer du régime s'il estime ses intérêts menacés. Certains systèmes riches sont particulièrement outrés par la manœuvre, Rothana et Rishi se montrant très critiques face à cette mesure d'exception. Elle pousse de nombreux mondes de la bordure extérieure à une révolte plus franche contre l'Alliance, dont le pouvoir politique affaibli brandit la menace de l'intervention militaire pour rétablir l'ordre.

Face à l'emploi de la menace armée, l'Ordre Jedi reste divisé sur la réponse à apporter à la crise. Agissant comme arbitre dans le Triumvirat Galactique et réglant de nombreux conflits entre l'Alliance et l'Empire, notamment autour de l'extension du programme « La Victoire sans la Guerre » très mal vu par l'Alliance, les Jedi craignent d'être perçus comme des soutiens de l'Alliance s'ils essayent d'arbitrer et résoudre les conflits politiques de l'Alliance. Dans le même temps, la Maîtresse Jedi Hélène Auria décide de quitter l'Ordre afin de retrouver sa liberté d'agir, ce qui est approuvé par le Conseil.

Toutefois, d'autres mondes industrialisés et riches ne sont pas à l'abri des révoltes. Eriadu, le Secteur Corporatiste et Sluis Van font face à des mouvements contestataires d'une population affamée qui n'a plus rien à perdre. Si les Corporations sont habituées à gérer ce genre de situation et font appel aux Sociétés Militaires Privés pour rétablir l'ordre dans le sang, Eriadu et Sluis Van, dans le territoire de l'Alliance Galactique, s'embourbent rapidement dans une crise plus grave, d'autant plus qu'elle touche un Chantier Naval.

149 ABY : Après onze ans de phase d'observation et d'escarmouches sanglantes, la guerre civile qui secouait les Protectorats Mandalorien s'achève sur une victoire des clans coalisés contre le Mand'Alor félon Yaga Auchs. Hondo Karr a obtenu justice à défaut de pouvoir se faire justice lui-même, mais il est tout de même logiquement choisi pour diriger son clan suite à la mort du précédent leader dans l'ultime bataille pour le contrôle de la capitale de Mandalore.

150 ABY : Les renseignements des Sith craignent que leur agent secret au sein de l'Empire Galactique, Hogrum Chalk, soit découvert. Darth Talon décide de ne prendre aucun risque et de s'occuper de ce problème elle-même. Elle fait organiser une rencontre avec l'armurier des Chevaliers Impériaux sur Tatooïne, mais se contente d'intercepter sa navette de transport avec son chasseur de classe Fury avant de disparaître, effaçant ainsi les preuves de l'infiltration.

L'Alliance tente parallèlement de faire cesser les mouvements de rébellion dans le secteur d'Eriadu en déployant le Général Ludov Stregwel avec son corps d’armée pour rétablir l’ordre et faire cesser la grève. Stregwel est choisi pour son sens inné de la négociation plus que pour ses victoires, mais il s'agit également d'une sanction déguisée en affectation, car il a contesté plusieurs décisions de l’Alliance envers le peuple. C’est avec horreur que le Général constate qu’Eriadu est une friche industrielle vétuste et polluée. Les négociations s’engagent rapidement avec les syndicats, mais des émeutes éclatent un peu partout sur la planète. En deux mois, Stregwel et ses hommes proposent un plan d’assainissement de la planète en échange du retour au travail des ouvriers. L’accord est conclu en échange d’une augmentation symbolique des salaires de la part des patrons de l’industrie qui eux sont extrêmement riches.

151 ABY : Trois ans après le départ de Maîtresse Auria, la Galaxie semble avoir retrouvé un semblant de stabilité sous son action, mais ce n'est qu'une façade : la Jedi se contente de parcourir la galaxie en gagnant à sa cause les différents mouvements de résistance, qu'il s'agisse des puissants excédés par les avantages obtenu par certains mondes comme Corellia ou des les peuples se sentant lésés par la paix du Triumvirat Galactique.

152 ABY : Bien qu'il ait perdu la place de directeur de l'Imperial Intelligence, le moff Fehlauur était parvenu à se maintenir au Conseil en tant que chef de la diplomatie, principalement pour ne pas froisser l'Ascendance Chiss qui le soutenait toujours. Toutefois, beaucoup d'officiels impériaux ne tolèrent que très peu sa présence, celui-ci n'ayant jamais accepté de se retourner contre les Sith. Une offre généreuse d'assassinat comportant de nombreux zéro en échange de sa mort apparaît soudainement dans le milieu du crime et bien que le Soleil Noir soit bien assez riche pour s'en passer, Lenalia T'Kami décide d'envoyer quelques uns de ses meilleurs chasseurs à la rescousse afin de pouvoir négocier directement la prime avec la personne ayant lancé cette chasse à l'homme. Ses hommes sont efficaces et parviennent à coincer le Moff lors de l'un de ses rares voyages entre l'Empire Galactique et l'Ascendance Chiss. Si cette dernière proteste, les Impériaux sont dans l'ensemble satisfaits et l'enquête n'est confiée qu'à la police locale qui classe rapidement sans suite faute de preuve, ni même de motivation de trouver le coupable.

Pour la princesse du Soleil Noir en revanche, l'affaire à un arrière goût d'inachevé : si elle soupçonne grandement un ancien officiel de l'Empire d'avoir recherché la mort du Chiss, elle ne parvient à mettre aucun nom sur celui-ci, ce qui lui fait perdre une belle opportunité de faire monter les enchères. Mais T'Kami affiche devant ses troupes un sourire amusé, comme si l'échec final de son plan ne la touchait pas plus que cela.

153 ABY : Alors que beaucoup pensaient que l'Alliance avait finalement retrouvé une certaine stabilité malgré la poursuite de la valse des gouvernements, les efforts de Hélène Auria pour unir les mouvements de résistance porte finalement ses fruits et cette dernière proclame l'heure de la révolte. Plusieurs systèmes font sécession, comptant en grande partie sur le soutien financier de système comme Rothana ainsi que les talents d'oratrice de la Jedi pour former des troupes équipées par les grands systèmes. La Guerre Civile Alliée commence officiellement et précipitera la galaxie dans une guerre totale.

L'Empire Galactique décide de rester neutre, l'impératrice Fel espérant ainsi encourager les Jedi à proposer leur médiation pour résoudre le conflit, mais ces derniers restent partagés sur la manière d'agir. Cela provoque un schisme dans l'Ordre : de nombreux Jedi décident de quitter Ossus pour aller soutenir l'Alliance contre les insurgés. En réalité, leur inspiration est la bonne, car Hélène Auria, désormais connue sous le titre de Darth Akni, travaille à l’élaboration d'un nouvel Empire Sith et est maintenant soutenue par l'Ordre Sith. Darth Maladi négocie avec Lenalia T'Kami le soutien du Soleil Noir à l'effort de guerre des insurgés. La Princesse du Soleil Noir accepte l'offre à condition d'obtenir l'exclusivité du marché parallèle dans le futur Empire ainsi que le soutien des troupes Sith contre les cartels Hutts. A l'étonnement des Vigo du Soleil Noir, les Sith acceptent le marché, mais beaucoup pensent que leur princesses vient de se faire doubler.

Ce regain de violence inquiète Stregwel sur Eriadu qui décide, pour éviter la contagion, de faire élire un nouveau gouverneur militaire. Si l'économie est repartie grâce à la main-mise de l'ODT sur cette dernière depuis deux ans, aucun régime n'est a l'abri d'un agitateur. L'élection place à la tête du système Mas Volunka, un homme expérimenté qui de l'extérieur fait plus figure d'homme de paille manipulé par le Général. Les entreprises sont encouragées à tourner leurs recherches vers la technologie militaire de pointe, ce qui dynamise l'industrie et permet d'éviter la contagion de la révolte.
Voir le profil de l'utilisateur
La Force
avatar
Messages : 137
Date d'inscription : 15/11/2016
Rang : Maître du Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une Galaxie en guerre [+138 à 158 ABY]
Sam 11 Mar - 14:54
III / La Guerre Civile Alliée [154-158 ABY] :


154 ABY : Le déclenchement de la guerre civile amène plusieurs systèmes à déclarer leur neutralité. Au premier rang d'entre eux, Corellia invoque le Contemplanys Hermi afin de retrouver son indépendance et pouvoir échapper aux affres de la guerre, tout en mobilisant ses troupes afin de pouvoir défendre ses frontières en cas d'agression. Mais ils sont rapidement imités par le Secteur Corporatiste, qui espère bien profiter de la situation pour vendre ses produits à tous les belligérants, ainsi que par Raxus et plusieurs systèmes de son influence, refusant de se laisser embarquer dans un nouveau conflit quinze ans après les ravages du précédent : il faut dire qu'ils ont Mon Calamari non loin d'eux, dont la population a subi le génocide de l'Alchimie Sith.

Stregwel et Volunka étendent leur influence sur les environs du système d'Eriadu en investissant des capitaux sur Mustafar et Sluis Van et en provoquant des élections sur ces mondes afin de construire l'Entente, une association indépendante de l'Alliance qui s'est désintéressée du système. Le régime instrumentalise le génocide des Mon Calamari par le One Sith 16 ans plutôt pour susciter un profond sentiment anti-sensitif dans la population et créer une agence de renseignement, la REPo, qui s'illustre par une descente dans les milieux pro-impériaux, très présents sur Eriadu, afin d'intercepter dix agents de l'Imperial Intelligence. S'ils sont jugés, ils ne passent toutefois que peu de temps en prison : les Moffs ont offert une somme d'argent colossale à quiconque ramènerait leurs agents et cette missin est acceptée par une mystérieuse Société Militaire Privée du nom de « Protocole Fantôme ». Le détournement des prisonniers se fait sans violence, le personnel de sécurité ayant juré que ces derniers avaient été repris par des agents REPo. Cette intervention laisse planer l'intervention de Sensitifs et permet au régime de prendre des mesures plus répressives pour l'entrée sur le territoire des étrangers et le développement des programmes cybernétiques pour les troupes de choc du REPo, mais cette dernière n'a toujours à l'heure actuelle aucune idée de la manière dont elle a finalement perdu ses prisonniers.

155 ABY : Après une première phase violente, marquée par les trahisons de certains systèmes rejoignant brutalement les conjurés et créant des exodes de population, la guerre civile s'enlise rapidement : l'apparition des Jedi permet de stabiliser les fronts et donner de l'air à l'armée Allié, qui parvint localement à créer des déséquilibres dans les dispositifs rebelles grâce aux actions de l'Escadron Spectre. Mais le moral est loin d'être au beau fixe chez les troupes : le pouvoir politique reste très instable et une action saluée par un gouvernement hier peut devenir un poids le lendemain. Les Amiraux et Généraux Alliés ne savent pas sur quel pied danser et se contentent souvent d'actions défensives là où n'importe quel stratège plus libre aurait poussé son avantage plus loin.

La Triade représente une illustration parfaite de ce problème : si l'Alliance finit par se réveiller et ordonner la dissolution du gouvernement, le refus de Stregwel, qui dévoile une partie de ses armes secrètes pour faire renoncer les politiques alliés, démontre la faiblesse du pouvoir politique. Même si l'Alliance connaît des difficultés contre les insurgés, une campagne énergique engageant un grand nombre de vaisseaux aurait probablement mit fin à l'aventure de la Triade avant même qu'elle ne se développe. Mais le coup de bluff de Stregwel fonctionne parfaitement et celui-ci peut rapidement rallier à sa cause plusieurs planètes proches de son système. Volunka accède ainsi au titre de président du conseil de la Triade par le collège de députés récemment élus.

Certains systèmes du Noyau, plutôt proches de l'Empire Galactique, commencent à se rapprocher de l'Impératrice Fel et du Conseil des Moffs, craignant que les rebelles ne finissent par remporter la guerre et préférant encore revenir dans le giron d'un régime stable et sûr que d'affronter une révolution qu'ils jugent dangereuse et aléatoire. Dans le même temps, les Verpines rejoignent les systèmes neutres, et Mand'Alor fait savoir que toute agression contre l'astéroïde de Roche et les colonies Verpines provoquerait l'engagement des Protectorats Mandaloriens dans le conflit contre les agresseurs. Cette simple déclaration met fin aux tractations entre la race insectoïde et les différentes factions recherchant à les rallier.

156 ABY : Sur demande des Sith, le Soleil Noir monte une opération visant à la capture de matériel militaire Allié. Lenalia T'Kami participe personnellement aux préparatifs comme à l'attaque. Le plan, simple, consiste a utiliser un vieil Interdicteur datant de la Première Guerre Civile Galactique afin de créer une embuscade à des navires de guerre partant vers Fondor pour maintenance, un système où le Soleil Noir est profondément infiltré, afin de pouvoir les capturer. Pour monter ce coup de force, T'Kami s'appuie sur ses meilleurs pirates et mercenaires ainsi que ses pouvoirs de la Force afin de pouvoir terroriser les défenseurs Alliés qui ne s'attendaientt pas à être agressés par une utilisatrice du Côté Obscur. Mais même face à des navires endommagés, la bataille reste difficile, et l'organisation criminelle essuie plusieurs pertes sévères dans les rangs de ses pirates. Elle reste toutefois un succès, puisque les navires de guerre et l'équipement militaire sont livrés aux conjurés, permettant de préparer la prochaine phase du conflit.

Dans le même temps, encouragée par ses Vigo qui y perçoivent un nouveau marché juteux, T'Kami envoie une proposition de « protection » à la Triade qui n'est rien de plus qu'une manœuvre d'intimidation et est à peine voilée de menace. Face au refus de Volunka, les subordonnés de la princesse s'impatientent alors que les yeux de leur leader sont tournés ailleurs. L'ancienne Sith n'est toutefois pas idiote et voit dans toutes les situations les avantages qu'elle peut en tirer : elle confie la mission de soumettre ce qu'elle perçoit comme une faible démocratie balbutiante aux Vigo qu'elles considère comme ses plus grands rivaux. Ces derniers parviennent à mettre au point une mission d'assassinat de Volunka et de trois Hauts Conseillers, une manœuvre d'intimidation visant à forcer le régime à revenir à la table des négociations. Mais la Triade répond par la manière forte et envoie les troupes de Choc de la REPo massacrer les assassins.

Les résultats de cette opération sont donc mitigés. Si le Soleil Noir n'a pas atteint son objectif affiché, T'Kami a affaibli la position de ses rivaux qu'elle a pu humilier lors du bilan de l'opération, prouvant son habileté politique. Elle a également pu tester les réactions du nouveau régime, qui signe face à cette menace une dérive plus autoritaire : Stregwel est élu Commandeur Suprême et confie plus de pouvoir à la REPo qui arrête en masse les étrangers pour procéder à des exécutions ou des expulsions parfois sans motif. Cette politique brutale est si effrayante qu'elle permet à la Triade d'éviter de paraître comme un refuge potentiel aux yeux des populations fuyant les combats, mais elle démontre également que la princesse du Soleil Noir a accompli une erreur de jugement en estimant le régime plus faible qu'il ne l'était.

Début 157 ABY : Utilisant le matériel militaire dérobé aux Alliés par le Soleil Noir, les conjurés montent un raid visant la flotte de défense impériale déployée dans le système de Dathomir. La bataille est brève : la flotte est sous le commandement de Gunn Yage, qui n'est pas réputée pour sa lenteur : elle réagit rapidement et place ses destroyers afin de pouvoir créer un écran de protection pour les navires plus faibles et pilonner les navires adverses, mais aussi vite qu'ils étaient passés à l'attaque, les assaillants se replient. Le Conseil des Moff entre dans une colère noire alors que l'Amirale fait son rapport et réclame la déclaration de guerre immédiate. Marasiah Fel hésite, les Alliés prétendent ne rien savoir de cette attaque et l'Imperial Intelligence a fini par avoir vent du raid du Soleil Noir l'année précédente, toutefois, les Chevaliers Impériaux eux-mêmes commencent à croire que l'Alliance ne remportera pas la guerre. Au final, peu importe la nature du régime que compte installer les conjurés, tous les impériaux conviennent qu'il est préférable de les rencontrer « le plus à l'Est possible ».

L'Impératrice Fel accepte finalement la déclaration de guerre et décide donc de dissoudre le Triumvirat Galactique. L'Ordre Jedi, libéré de ses obligations, tente de s'engager en faveur de l'Alliance, mais cette dernière doit désormais faire face à un conflit sur deux fronts. La situation permet enfin d'établir l'état d'urgence, mais la situation militaire et diplomatique de l'Alliance semble devenir intenable.

Millieu 157 ABY : Les pièces des échecs maintenant correctement mises en place, Darth Maladi peut enfin sortir de l'ombre et apporter le soutien promis à Darth Akni. Korriban dévoile sa nouvelle puissance et les flottes des Sith, bien que moins nombreuses, viennent apporter un soutien important aux conjuré tandis que la galaxie découvre la nouvelle génération effrayante des Sith Trooper. Le soutien des Sith à la campagne militaire permet de rapidement briser les lignes alliées, tandis que Lenalia T'Kami provoque la révolution qu'elle a longtemps préparée pour les Sith sur Fondor, permettant à ces derniers de disposer d'un point d'accès dans le Noyau Galactique.

Ossus, proche du système Sith, fait naturellement partie des cibles potentielles les plus tentantes pour les Sith, mais l'Ordre Jedi anticipe rapidement la menace et Loes de Walleron - Maîtresse de l'Ordre - demande asile au Consortium d'Hapès, qui accepte de l'accueillir et le protéger en échange d'un siège au Conseil.

Face à la menace Sith, Kuat et Anaxes déclarent leurs sécessions en faveur de l'Empire Galactique. Chevaliers Impériaux et officiers impériaux accélèrent leurs offensives dans l'objectif de pouvoir s'emparer de Coruscant les premiers. Les actions de l'Imperial Intelligence permettent de faire barrage aux tentatives de Maladi et T'Kami pour s'emparer de cette dernière et les politiques Alliés, qui n'ont plus aucun espoir de victoire, préfèrent se rendre aux forces de l'Empire Galactique. Pour les militaires toutefois, il s'agit d'une trahison inacceptable et de nombreux officiers, dont les vétérans Jhoram Bay et Anj Dahl, se replient vers Bespin et Bothawui afin de pouvoir profiter de leurs structures pour tenter de bloquer l'avancée des Sith et profiter d'une assise défensive suffisante afin de pouvoir créer une nouvelle alliance rebelle. Certains des Jedi qui avaient rejoint la lutte contre les conjurés dès le début de la guerre civile continuent d'accompagner les rebelles, d'autre meurent dans les batailles contre les Sith.

Les nombreuses offensives Sith mènent leurs flottes à proximité de la Triade : si le gros des forces contournent le système, l'état-major Impérial-Sith décide toutefois de laisser une petite force créer une tête de pont. La résistance imprévue et énergique du 48ème Régiment de Carabinier de l'Entente pousse toutefois l'état-major Sith à tenter de faire un exemple et déployer l'armée de Darth Venena, Dame Sith expérimentée recommandée personnellement par Maladi. A l'image de la maîtresse des renseignements Sith, Venena n'est pas une stratège expérimentée, mais elle est cruelle et apprécie les démonstrations de force autant que les intrigues. Elle est secondée par le Seigneur Sorcier Ahzek Ahriman, qui dirige les troupes des Sith Trooper déployés pour soumettre le système récalcitrant. Celui-ci se montre toutefois moins confiant que sa supérieure, bien que beaucoup soupçonne le sorcier de tenter simplement de la discréditer pour pouvoir accroître son influence et réaliser son rêve : créer ses propres Légions autonomes de Sith Trooper. L'offensive initiale de Venena est toutefois précédée d'une lourde frappe orbitale qui oblitère 100 000 hommes, l'effectif d'une armée complète, dans les troupes de la Triade.

Fin 157 ABY : Lenalia T'Kami obtient de Maladi qu'elle tienne parole et le soutien de quelques troupes Sith pour prendre d'assaut le système Hutt et mettre en déroute leurs organisations criminelles. Elle prend sa revanche sur Rana le Xenope, un rival de longue date et le seul Hutt ayant essayé de s'opposer réellement à elle avec l'Alliance Galactique, en menant un raid sur Nal Hutta, rasant son palais et le privant de nombre de ses ressources, mais rate le Hutt et ses principaux lieutenants qui ont pris la fuite. Les Cartels se retrouvent cantonnés dans leurs derniers bastions pendant que la princesse du Soleil Noir peut étendre son influence bien au-delà, s'emparant de nouveaux leviers de pouvoir dans le monde parallèle du crime

Dans le même temps, les Sith déclarent officiellement la naissance de leur nouvel Empire, plaçant l'héroïne de la rébellion Darth Akni à sa tête, avec le soutien de Maladi. Bien qu'ils traversent une certaine période d'instabilité - le temps du nécessaire nettoyage des derniers ambitieux - ils ne restent pourtant pas inactifs : Darth Talon parvient à monter une opération ambitieuse, emmenant avec elle certains de ses meilleurs assassins ainsi que quelques Sith Trooper envoyés au sacrifice afin de pouvoir assassiner la famille impériale. Si elle revient victorieuse avec les sabre-laser de Marasiah Fel, Ganner Krieg et Antarès Draco, elle a toutefois manqué Jaana Fel - l'héritière du trône - qui n'était pas présente dans la navette de transport attaquée par les Sith. Son couronnement à la tête de l'Empire Galactique marque la fin de la Guerre Civile Allié et le début d'une nouvelle guerre impériale, qui sera cette fois totale.

Les Sith ne parviennent toutefois pas à s'emparer du secteur d'Eriadu : malgré de nombreux succès au sol et une offensive énergique mettant en déroute les Carabiniers qui ne sont pas préparés à affronter les ruses et les pouvoirs terrifiants des Sith, Venena, qui a vu ses officiers incapables de forcer la décision dans l'espace et même perdre plusieurs navires de guerre sous les coups du Rayon de Lumière, se laisse trop emportée par son élan et finit encerclée. Et si elle se défend comme une lionne dans un dernier carré, elle finit tout de même par trouver la mort. Si les troupes Sith sont dans une position intenable, Ahriman réunit autour de lui quelques uns de ses plus fidèles Sith Trooper et parvient, en déchaînant sa sorcellerie, à sortir de l'encerclement à la tête d'une petite troupe qui n'a rien de la colonne immense qu'il commandait au départ. Alors qu'il observe les rayons de lumière vitrifier la base Sith depuis l'espace, il jure qu'il reviendra à la tête d'une Légion de Sith Trooper et qu'il prendra sa revanche. Toutefois, cette défaite Sith à pousser, pour l'instant, les différents belligérants à la prudence.

158 ABY : Début du RP.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Re: Une Galaxie en guerre [+138 à 158 ABY]
Une Galaxie en guerre [+138 à 158 ABY]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» Elections générales anticipées ou Guerre Civile
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Imperial Wars :: Introduction :: Informations contextuelles-