[+158 - Bonadan] Au centre de l'attention [PV Lexa - Abandonné]
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage
Syrielle Shakhovite
avatar
Messages : 627
Date d'inscription : 11/12/2016
Rang : Lieutenant de l'Escadron Spectre
Localisation : Corellia
Revenir en haut Aller en bas
[+158 - Bonadan] Au centre de l'attention [PV Lexa - Abandonné]
Sam 7 Jan - 20:02

Bonadan, Secteur Corporatiste …

Il y avait quelque fois des occupations qui nécessitaient de faire preuve d'une grande discrétion, et c'était justement parce qu'elle était dans ce genre de cas que Syrielle avait choisi de donner rendez-vous à son interlocutrice sur cette planète demeurée neutre dans le conflit qui secouait la Galaxie. Neutre et indépendante, tant que durerait en tout cas ce luxe. La planète n'était pourtant pas la plus indiquée pour l'entrevue qui allait se déroulait – mercenaire rimant bien davantage avec ''Tatooine'' ou avec ''Mandalore'' – mais la jeune femme avait toutefois fait au mieux afin de satisfaire tout le monde. Avec les points de vue très particuliers des Mandaloriens, mieux valait effectivement ne pas trop s'aventurer sur leur planète-mère au risque de récolter quelques bricoles, et dans la mesure où Tatooine était située en plein milieu de l'espace dominé par les Sith, il n'était pas non plus conseillé de s'y perdre ! Mais nichée en plein milieu du Secteur Corporatiste, Bonadan offrait l'avantage de se situer en pleine zone neutre, et sa proximité relative avec Mon Calamari avait achevé de décider Shakh' dans son choix.

Un aller-retour rapide pendant l'une de ses rares permissions arrachées Force savait comment entre deux missions, quelques heures de trajet et un rendez-vous qu'elle espérait concluant … autant dire qu'elle s'était arrangée pour ne pas risquer grand chose sur ce coup-là, et sitôt que Syrielle avait accosté sur une aire d'atterrissage de l'un des dix spatioports de la planète, elle verrouilla aussitôt son vaisseau, enfila une veste qu'elle laissait très souvent de côté lorsqu'elle pilotait, puis se dirigea vers la sortie la plus proche permettant de s'enfoncer dans la zone Bonadan Nord-Est III. Ni la plus peuplée ni la plus craignos des zones d'ailleurs, mais pour ce type de rencontre, mieux valait encore jouer la carte de la sûreté et se situer dans un juste milieu. Et ce même si ce juste milieu ne tarda toutefois pas à lui dévoiler un amas de rues sales et noires de monde, nombre de mendiants se pressant aux issues du spatioport dans le vain espoir d'obtenir quelques crédits qui leur seraient sans doute dérobés quelques heures plus tard par un petit délinquant local. Ou comment avouer que malgré ses allures de cité-panacée où tout était possible, Bonadan se révélait assez souvent un cauchemar pour ceux qui s'y perdaient à trop vouloir espérer …

Signe que l'endroit était sous tension – d'autant plus avec la guerre se trouvant aux portes du Secteur Corporatiste – une manifestation se tenait à quelques mètres du poste de contrôle permettant l'accès entre la ville et le spatioport, et Shakhovite se laissa docilement fouiller par l'agent des douanes tandis que ses sourcils se froncèrent pour lui permettre de mieux déchiffrer les revendications écrites en lettres capitales sur des pancartes faites de bric et de broc :

« OUI AUX ARMES ! PROTEGEONS-NOUS ! »

Ainsi donc, Bonadan interdisait toujours aussi strictement le port d'armes sur son sol – raison pour laquelle la jeune femme en était démunie à l'exception d'une petite vibro-lame soigneusement dissimulée dans son bras artificiel – et il semblait bien que cet état ne réjouissait pas une population se sentant un peu trop démunie pour encore rester muette. De ces mouvements de foules que devaient craindre bien des gouvernements tant certaines manifestations populaires pouvaient quelque fois virer au drame et précipiter toute une planète dans la guerre. Merci à Darth Akni d'ailleurs pour en avoir jouer, à croire que les Jedi ne savaient pas se gérer non plus pour avoir laisser une Sith émerger de leurs propres rangs !

Mais pour l'heure, Syrielle n'était pas ici pour parler politique ou pour soutenir cette population, et elle préféra s'enfoncer dans la grand rue la plus proche dès que l'officier des douanes l'autorisa à passer. Avançant ainsi rapidement sur le bitume crasseux jusqu'à atteindre, une bonne vingtaine de minutes plus tard, un quartier animé et bordé de néons multicolores éclairant les enseignes des cantinas, boites de nuit, bordels et autres lieux du même acabit qui se pressaient pour encadrer une foule jeune et délurée. Après tout dans ce genre de milieu festif où alcool et drogue circulaient – presque – librement, personne ne devrait venir l'emmerder en plein rendez-vous, et ce fut donc au ''Hurleur Nocturne'' qu'elle pénétra pour découvrir une cantina animée par un petit orchestre local qui vomissait les décibels sans aucune pudeur. Manifestement composée de deux salles grossièrement séparée par une rangée de cages où se déhanchaient plusieurs esclaves des deux sexes et de plusieurs espèces, l'endroit affichait un standing totalement décalé avec la réalité – le zinc rutilant et les serveurs bien habillés contrastant avec le look général des clients – mais si Syrielle avait choisi le Hurleur, c'était avant tout parce que l'un des soldats qu'elle connaissait connaissait lui-même l'un des fils du patron. Le genre de contact certes lointain mais qu'elle pourrait toujours faire fonctionner en cas de problème …

Et sans se soucier davantage de la musique ou du décor, Shakh' avisa une table tranquille et située le plus loin possible de l'orchestre, et elle s'y installa tout en commandant une choppe de bière locale. Un peu tiédasse, un peu mousseuse, mais pas mauvaise pour autant … et dans la mesure où elle ne venait pas non plus pour se rincer le gosier, alors elle s'en moquait un peu ! La seule chose qui importait pour le moment, c'était son rendez-vous : une Sœurs de la Nuit connue sous le nom de Lexa et dont elle avait entendu parler via plusieurs Hors-la-loi de Corellia. Une utilisatrice de la Force certes, et pas forcément placée de son côté à elle de l'échiquier galactique de surcroît, mais la dame était manifestement douée et efficace, et la mission que Syrielle avait à lui confier ne serait pas des plus simples. Ni des plus sûres non plus d'ailleurs.

_________________



Fiche ~ Dossier ~ Recap Rp ~ Relations
Voir le profil de l'utilisateur
[+158 - Bonadan] Au centre de l'attention [PV Lexa - Abandonné]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Protocole d’entente sur le centre des Cayes (EDH)
» Centre Arthurien
» Centre de perfectionnement Coiffure
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Imperial Wars :: Galaxie :: Autres Planètes-